Andrea Dovizioso bat Marquez dans le dernier virage du Grand Prix d’Autriche
MotoGP 2019

Andrea Dovizioso bat Marquez dans le dernier virage du Grand Prix d’Autriche

Le pilote Ducati renoue avec la victoire sur le circuit du Red Bull Ring. Le leader du championnat, champion en titre et pilote Honda se place sur la deuxième marche du podium, avec une belle avance sur le rookie Fabio Quartararo (Petronas Yamaha). Suivent les deux Yamaha officielles de Rossi et Vinales. Et le Français Johan Zarco, toujours en difficultés, qui annonce qu’il ne courra plus pour KTM l’an prochain.

Ca n’était plus arrivé depuis le premier Grand Prix de la saison 2019 au Qatar. La situation où Andrea Dovizioso bat Marquez (Honda) dans le dernier tour. Mais le circuit autrichien du Red Bull Ring, assez récent dans le mondial moto, est depuis toujours favorable aux machines qui ont une bonne vitesse de pointe, comme les Ducati. Cela n’enlève par contre rien au mérite du pilote officiel Ducati, Andrea Dovizioso, qui s’est qualifié en troisième position sur la grille samedi, et qui a réalisé une course excellente dimanche.

A l’extinction des feux, c’est cependant le champion en titre et actuel leader du championnat qui s’est porté en tête au premier virage, suivi par « Desmo Dovi » et un groupe compact comprenant Fabio Qaurtararo (Yamaha satellite), Jack Miller (Ducati satellite) et Alex Rins (Suzuki).

Dovizioso a voulu reprendre les commandes quelques virages plus tard, mais lui et Marquez se sont gênés, ce qui a fait les affaires du rookie français Quartararo, très en forme depuis la mi-saison (plusieurs pole et déjà un podium). Le Niçois a mené la course durant pas moins de cinq tours, mais il n’a rien pu faire lorsque Dovizioso, puis Marquez l’ont passé dans leur cavalcade animée vers la victoire finale.

Les escarmouches n’ont d’ailleurs pas manqué entre le pilote Honda aux couleurs Repsol et son dauphin en rouge. Un temps, on a cru que Marquez avait définitivement pris l’ascendant. C’était sans compter sans une incroyable manoeuvre de Dovizioso dans le dernier virage (à droite), durant laquelle il s’est placé par surprise à l’intérieur et a pu devancer son rival, jusque sur la ligne d’arrivée. Avec une petite avance de deux dixièmes. Cette fois encore, Andrea Dovizioso bat Marquez au Red Bull Ring. Et c’est la quatrième année de suite qu’une Ducati s’impose en Autriche.

Fabio Quartararo a terminé troisième, à bonne distance du groupe de poursuivants qui comprenait dans l’ordre Valentino Rossi (Yamaha officielle), Maverick Vinales (son coéquipier) et Alex Rins. Malchanceux ou peu trop optimiste, Jack Miller est tombé et a dû abandonner alors qu’il se trouvait au quatrième rang, derrière Quartararo.

Fabio Quartararo
Un nouveau podium pour le rookie français Fabio Quartararo.

L’Italien Francesco Bagnaia (Ducati satellite), rookie lui aussi dans cette catégorie, s’est hissé à la septième place, son meilleur classement cette année, devant le pilote KTM Tech 3 (team satellite) Miguel Oliveira, et l’autre pilote Ducati officiel, Danilo Petrucci. Franco Morbidelli, coéquipier de Quartararo, complétait le top 10.

Le pilote Honda LCR Cal Crutchlow a quant à lui été victime d’une chute en voulant éviter en début de course la KTM officielle de Pol Espargaro, qui avait manifestement un problème technique et tournait au ralenti.

Miguel Oliveira
La meilleure KTM est celle du team satellite Tech3, pilotée par Miguel Oliveira,

L’autre KTM officielle, celle du Français Johan Zarco, a franchi la ligne d’arrivée en douzième position. Il fallait bien la victoire de leur pilote Brad Binder en Moto2 quelques minutes plus tôt en Moto2 (lire notre article) pour consoler KTM, sur ses terres. La course a été suivie par ailleurs de l’annonce du fin du contrat entre Zarco et les oranges à la fin de cette année (lire notre article) – le contrat initial courait sur encore une saison, en 2020.

 

Photos: DR
Source motogp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements