Yamaha dévoile une nouvelle R1 conforme à Euro5… aux Etats-Unis!
Nouveauté 2019

Yamaha dévoile une nouvelle R1 conforme à Euro5… aux Etats-Unis!

Yamaha a choisi la première manche du championnat mondial Superbike 2019 sur sol américain pour dévoiler une nouvelle R1. Autrement dit, une nouvelle version de sa sportive de moins de 1000 cm3 (998 pour être précis), qui est utilisée jusqu’ici dans une version un peu modifiée pour le dit championnat. Et cette nouvelle moto, qui devrait être disponible de manière globale à partir du mois de septembre 2019, est déjà conforme aux normes anti-pollution européennes dites Euro 5. Qui elles n’entreront en vigueur, par paliers, qu’à partir de 2020.

L’YZF-R1 2019 Euro 5 ne représente pas un changement complet. Il s’agit plus de petites touches qui devraient encore améliorer son efficacité sur piste (lire notre essai de la R1 de 2015, la première à introduire toute une série d’aides électroniques au pilotage ainsi qu’un nouveau carénage inspiré des Yamaha de MotoGP), mais aussi sur route.

Sans entrer dans tous les détails techniques de ce qui change, on rappelle qu’il y a toujours deux versions de la superbike Yamaha: la R1 de base, et la R1M plus exclusive, que l’on doit commander en ligne uniquement, et qui ajoute en substance des suspensions électroniques semi-actives, des éléments de carénage plus légers en fibre de carbone et des roues en magnésium.

nouvelle R1
La nouvelle YZF-R1, en version standard, toujours une arme sur circuit.

Les deux ont droit à des modifications de l’injection et de l’échappement qui améliorent la combustion et la régularité du moteur. De quoi respecter les normes Euro 5, qui incluent aussi une certaine réduction du bruit. Et le tout sans perdre apparemment la puissance maximale, annoncée comme sur la version précédente à 200 chevaux. Le moteur peut tourner, comme sur la R1 existante, à 13500 tr/min. Pas de données en revanche sur le couple maximal, ni sur l’éventuel changement apporté aux courbes de couple et de puissance. Mais on sait que Yamaha fait partie des constructeurs qui n’aiment pas trop révéler ce genre de détail technique. Quant au poids, selon le magazine américain Cycle World, il serait de quelque 203 kg pour la R1 standard, et de 204 pour la R1M (à cause des suspensions électroniques). A peine plus que les versions précédentes.

nouvelle R1
La nouvelle face avant de l’YZF-R1.

Le design visuel et aérodynamique évolue également, en subtilité. Il semble qu’il y ait une entrée d’air plus grande, et des phares avant redessinés. Selon Yamaha, la pénétration dans l’air est améliorée d’un peu plus de 5%. Ca n’a l’air de rien, mais ça peut faire toute la différence en compétition et en vitesse de pointe. La rigidité du carénage avant a elle aussi été améliorée.

Yamaha YZF-R1
Le tableau de bord TFT en couleur, qui intègre à présent de nouveaux indicateurs, dont celui du frein moteur (EBM).

Le réglage de base des suspensions de la R1 standard, avec toujours une fourche Kayaba de gros diamètre (43 mm) devant, entièrement réglable, a été adapté. Pour donner un meilleur feedback au pilote.

Et l’autre progrès significatif, selon Yamaha, est à chercher du côté des aides électroniques. Le frein moteur paramétrable (sur trois niveaux) fait son apparition – comme chez certaines concurrentes. La gestion du freinage, notamment en virage, devient plus sophistiquée, avec un mode aux réglages fixes et un autre qui est adaptatif, tous deux faisant appel à une série de capteurs et de senseurs donnant l’angle d’inclinaison et les mouvements de la moto sur six axes. La version précédente tenait déjà compte de l’angle mais était un peu moins subtile.

Le « Launch Control », déjà présent et utile pour réaliser les meilleurs départs possibles à moto arrêtée, évolue. Il se déclenche désormais à partir de 9000 tr/min.

Le contrôle de traction paramétrable (TCS), le contrôle de wheelie (LIF), le quickshifter bidirectionnel (QSS) et le contrôle de glisse de la roue arrière (SCS) restent bien sûr présents.

Enfin les pneus sont les nouveaux Bridgestone RS11, homologués pour la route mais utilisables sur circuit, qui eux aussi font un petit pas en avant par rapport à leurs prédécesseurs.

version M
La nouvelle Yamaha en version YZF-R1M, plus exclusive.

Sur la R1M, que l’on devrait pouvoir commander dans cette nouvelle version à partir du 25 juillet 2019, les suspensions de marque Öhlins, toujours semi-actives, adoptent du matériel dernier cri: ERS NPX, sous pression à gaz pour l’avant. Ce qui a conduit à revoir le réglage de base de l’amortisseur Öhlins à l’arrière.

Yamaha YZF-R1M
Les réglages complexes disponibles sur la nouvelle R1M. L’YRC permet de créer quatre modes de pilotage personnalisés. On a aussi une application de télémétrie pour garder une trace de ses exploits (et de ses erreurs) sur circuit.

On ne connaît pas encore le prix suisse de l’YZF-R1 et de l’YZF-R1M dans cette nouvelle version. Nous vous tiendrons informés.

Photos: DR
Source Yamaha

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements