Double podium pour les Suisses Tonus et Seewer à Semarang
MXGP 2019

Double podium pour les Suisses Tonus et Seewer à Semarang

C’est le pilote Honda Tim Gajser, actuel leader du mondial de motocross, qui a remporté les deux manches indonésiennes au Grand Prix d’Asie 2019. Le Genevois du team satellite Wilvo Yamaha se place deuxième au cumul des deux manches, tandis que son compatriote alémanique prend la dernière place sur le podium. Seewer est désormais deuxième du classement général, devant Antonio Cairoli (KTM, out pour blessure jusqu’à la fin de la saison), et Tonus monte à la quatrième place.

La série en or continue pour les pilotes suisses en mondial motocross. C’est un nouveau podium pour Tonus et Seewer à Semarang, à l’issue du Grand Prix d’Asie 2019, en Indonésie. Une série de podium qui a commencé au Portugal pour le Genevois Arnaud Tonus, membre du team satellite Wilvo Yamaha, et deux Grand Prix plus tard en Russie pour son compatriote Jeremy Seewer, coéquipier de Romain Febvre dans l’équipe Yamaha officielle.

Lors du GP précédent, à Palembang (Indonésie), Jeremy s’était classé troisième au cumul des deux manches (lire notre article). Arnaud avait manqué de chance dans la seconde manche, un souci technique le contraignant à l’abandon tout au début de la course. Le moins que l’on puisse dire est qu’il s’est rattrapé lors de la seconde étape de la tournée indonésienne. Il a avoué avoir eu quelques problèmes en qualification pour trouver les bons réglages de sa Yamaha. Mais manifestement ces soucis avaient disparu dimanche au départ de la première manche, où il s’est rapidement placé dans les cinq premiers.

La manche a été menée presque de bout en bout par l’officiel Honda Tim Gajser, qui mène actuellement le championnat. En l’absence, on le rappelle des deux grosses pointures que sont les pilotes KTM Jeffrey Herlings, tenant du titre, blessé pour plusieurs Grand Prix, et de son dauphin et aîné, déjà neuf fois champion du monde, l’Italien Antonio Cairoli, blessé lui aussi, qui a annoncé qu’il ne roulera plus en Grand Prix cette saison. Mais Gajser a néanmoins été impressionnant de maîtrise et d’intelligence, prenant à chaque fois l’avantage au bout de seulement quelques virages (il s’était qualifiée en troisième position samedi).

Les choses ont été plus mouvementées juste derrière. C’est d’abord Romain Febvre, le coéquipier de Seewer et champion du monde MXGP 2015, qui a chuté et tordu son guidon alors qu’il était en deuxième position. Il n’a pas pu terminer la course.

Puis Pauls Jonass (champion mondial MX2 il y a deux ans avec KTM, à présent sur une Husqvarna) s’est imposé en deuxième position, loin derrière Gajser. Son rythme était excellent, mais il a chuté lui aussi, « au travers » des banderoles dans un virage à la suite d’une perte de contrôle de sa roue arrière. Et a été contraint, la rage au coeur, à l’abandon. Cela a laissé le champ libre à Jeremy Seewer, et à Arnaud Tonus. Ce dernier a profité d’une chute de Jeremy dans les derniers tours pour décrocher une deuxième place méritée.

Glenn Coldenhoff (KTM satellite), qui avait brillé la veille la manche qualificative mais a perdu du terrain au départ de la première course, a franchi la ligne de finish avec plus de 8 secondes de retard sur Seewer.

Arnaud Tonus
Le Genevois Arnaud Tonus a vite trouvé le bon rythme dans ce Grand Prix d’Asie.

Deuxième manche, et c’est cette fois Seewer qui décroche le holeshot, comprenez, qui passe en tête après le premier virage. Mais pas pour longtemps. Quelques virages avant la fin du premier tour, Tim Gajser trouve une porte et prend la tête. Son avance au finish sera de cette fois-ci « seulement » 3 secondes et des poussières. Ce qui ne change rien à son éclatante victoire.

Tim Gajser
Un Tim Gajser (Honda, numéro 243) en grande forme en Indonésie.

Seewer a tenu bon pendant de nombreux tours, mais à la fin, peut-être à cause de la chaleur et de la fatigue, il a commis quelques erreurs. Et Arnaud Tonus également, qui s’est longtemps trouvé en troisième position, tentant à chaque tour de grapiller des dixièmes sur Jeremy. Pauls Jonass, qui devait avoir à coeur de faire oublier sa chute de la première manche, s’est bien concentré et a trouvé le bon rythme pour passer le numéro 91 (Seewer) à quelques tours de la fin. Tonus a fait de même et a tout donné dans le dernier tour, mais sans réussite. Il sera troisième de la seconde manche, devant Seewer.

Jeremy Seewer
Jeremy Seewer est aussi un peu acrobate.

Loin derrière, à plus de 15 secondes, Romain Febvre a franchi la ligne de finish en quatrième position. Au final, on l’a dit, Gajser gagne le Grand Prix, devant Tonus, deuxième, et Seewer, troisième. Tonus et Seewer à Semarang, c’est le carton plein pour les pilotes suisses!

Mais, surtout, l’épopée de Tonus et Seewer à Semarang leur rapport de gros points au championnat. Jeremy passe Antonio Cairoli au classement provisoire du championnat – cela devait finir par arriver – et devient deuxième. A tout de même 173 points de Gajser. Arnaud Tonus, lui, dépasse son coéquipier Gautier Paulin et devient quatrième, plusieurs semaines avant le prochain Grand Prix, qui se disputera le 28 juillet à Loket, en République tchèque.

Et en MX2…

Dans la catégorie 250, le champion en titre et actuel leader du championnat, Jorge Prado (KTM, numéro 61), n’a pas commis la moindre erreur, au contraire de son dauphin Thomas Kjer Olsen (Husqvarna, numéro 19). Prado remporte les deux manches et s’adjuge donc le Grand Prix d’Asie. DEvant son coéquipier français Tom Vialle en première manche, Olsen étant troisième. Et devant un autre Français surprenant, Maxime Renaux (Yamaha), en deuxième manche. Avec comme troisième le pilote Honda officiel Calvin Vlaanderen, qui avait décroché le cinquième rang lors de la première manche.

Le malheureux Olsen est parti à la faute avant même la fin du premier virage, entraînant dans sa chute Bas Vaessen (KTM). Tous deux devront abandonner.

La quatrième place de Vialle lors de la seconde manche lui vaut de se retrouver deuxième du Grand Prix, devant Vlaanderen. Prado, lui, consolide son avance au classement général.

Photos: DR, sohtbybavo, Ray Archer
Source mxgp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements