Un nouveau leader émerge à Lignières, Marcel Baumgartner
Ch. suisse Supermoto 2019

Un nouveau leader émerge à Lignières, Marcel Baumgartner

C’est un pilote qui était jusqu’ici peu présent dans le championnat qui a tout raflé sur le circuit neuchâtelois dans la catégorie Prestige, pour la deuxième étape du championnat suisse. Les meilleurs romands sont Anthony Ecuyer (9ème) et Simon Constantin (15ème).

Après l’abandon de la manche initiale prévue au Moléson en raison de la météo (lire notre compte-rendu de la course 2018), après la course schwytzoise de Hoch-Ybrig, c’est donc à Lignières, du coup seule étape romande, que les pilotes du championnat suisse de Supermoto se sont battus pour engranger des points, le premier week-end de juillet 2019.

La météo a failli à nouveau faire des siennes, un gros orages s’abattant sur le circuit neuchâtelois samedi en fin de journée (et sur la piste, pardon la route de la course de Côte de Boécourt – La Caquerelle, dans le Jura, qui avait aussi lieu en cette fin de semaine). Mais tout était à nouveau en ordre pour les trois courses du dimanche, la piste et la partie non asphaltée étant parfaitement praticables.

On rappelle que Lignières, géré depuis quelques années par le TCS, est le seul circuit de vitesse existant en Suisse. Ses nombreux virages et sa courte (très) ligne droite en font un lieu idéal pour une course de Supermoto.

à Lignières
Lutte entre Timo Graf (22) et Randy Götzl.

Et donc à Lignières, un pilote qui s’était jusque là peu fait remarquer a brillé devant un public fervent mais un peu clairsemé. Le Bernois Marcel Baumgartner (Husqvarna, numéro 7, septième à Hoch-Ybrig) n’avait pu ces dernières années que participer de façon sporadique au championnat, à cause de ses obligations professionnelles (formation). Mais c’est sûr, personne ne va à présent l’oublier. Il a décroché la pole avec facilité, en dépit d’un run effectué avec un pneu arrière qui perdait une belle quantité d’air.

à Lignières
Yannick Bärtschi (931), issu de la catégorie Challenge.

Et il s’est imposé avec brio dans la première manche. Ce n’est que vers la fin de celle-ci que le pilote Kawasaki Randy Götzl (numéro 93) a paru pouvoir l’inquiéter, mais au final en restant deuxième. On note la bonne troisième place du jeune Yannick Bärtschi (Honda Sting-Racing, numéro 931), issu de la catégorie Challenge. Le meilleur romand est le champion en titre Challenge, le Fribourgeois Julien Haenggeli, neuvième et qui court cette année sur une Yamaha. Plus loin, les Valaisans Simon Constantin (Husqvarna) et Anthony Ecuyer (Yamaha) sont 13ème et 14ème.

à Lignières
Le podium final: Marcel Baumgartner, au centre, Randy Götzl à gauche, et Yannick Bärtschi à droite.

Baumgartner a aussi franchi la ligne d’arrivée en premier lors de la deuxième manche. Mais on lui a infligé une pénalité de 15 secondes pour avoir « brûlé » son départ – être parti trop tôt. Il a donc rétrogradé, après coup, à la quatrième place. La manche est revenue à Götzl, devant Bärtschi et l’Italien Michael Vertemati. Ecuyer étant cette fois-ci huitième, devant le Bullois Gautier Ropraz (KTM, 15ème), puis Constantin (17ème) et Haenggeli (18ème).

Le Bernois numéro 7 a récidivé pour la dernière manche, qu’il a remportée haut la main, devant Timo Graf (Husqvarna, numéro 22), et Götzl. Bärtschi étant quatrième. Anthony Ecuyer a décroché la neuvième place, Constantin a fini 15ème et Ropraz 17ème.

Le vainqueur de Hoch-Ybrig a connu des soucis

Quant à Jannik Hintz (numéro 2, Yamaha), qui menait le général et avait gagné le plus de points à Hoch-Ybrig, il a dû faire face à un certain manque de chance et a commis des erreurs: deux chutes, dans la première (qu’il a terminée au 5ème rang) et la troisième manche (même position), et un abandon dans la deuxième (crevaison).

Jannik Hintz
Jannik Hintz, le vainqueur de la première manche de l’année à Hoch-Ybrig, a connu l’adversité à Lignières.

Hintz n’est donc  logiquement plus que troisième du championnat, à un point de Götzl, et à six de Baumgartner.

Photos: Dichtl
Article paru sous une autre forme dans le magazine Moto Sport Suisse

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements