Première pole de l’année pour le champion du monde!
Moto3 Sepang

Première pole de l’année pour le champion du monde!

Joan Mir aura dû attendre d’être sacré Champion du Monde avant d’inscrire sa première pole position de la saison.

(Leopard Racing), sacré Champion du Monde Moto3™ il y a tout juste une semaine à Phillip Island, aura réussi à le surprendre dans sa dernière tentative en allant chercher un chrono en 2’12.078. Le Majorquin, dont la dernière pole position datait du Grand Prix d’Autriche 2016, s’installait ainsi au sommet de la hiérarchie, pulvérisant au passage, de 372 millièmes, le meilleur tour détenu depuis 2014 par Jack Miller dans cette catégorie Moto3™.

Jorge Martín, qui a dominé les qualifications à huit reprises cette année, a tenté de reprendre son bien dans les toutes dernières secondes… En avance dans l’avant-dernier secteur, le représentant du team Del Conca Gresini Moto3 échouait finalement à un peu plus de trois dixièmes.

John McPhee (British Talent Team), qui n’avait figuré que deux fois en première ligne en 2017, s’adjugeait pour sa part la troisième place de la séance à un peu plus de sept dixièmes de Joan Mir, qui avait terminé en tête des essais libres.

La deuxième ligne sera quant à elle composée de Bo Bendsneyder (Red Bull KTM Ajo), Gabriel Rodrigo (RBA BOE Racing Team) et Livio Loi (Leopard Racing) ; le Français Jules Danilo (Marinelli Rivacold Snipers), initialement crédité du sixième temps ayant en effet écopé d’une pénalité de trois positions après le Grand Prix d’Australie.

Romano Fenati (Marinelli Rivacold Snipers), pointé au deuxième rang du classement général, hérite quant à lui de septième place devant Enea Bastianini (Estrella Galicia 0,0). Niccolò Antonelli (Red Bull KTM Ajo) complète de son côté le Top 10.

Photos: motogp.com
source: comm. motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements