Nouveau – La Harley-Davidson FXBR Breakout adopte le moteur 117 et retrouve un « gros » réservoir
Nouveauté 2023

Nouveau – La Harley-Davidson FXBR Breakout adopte le moteur 117 et retrouve un « gros » réservoir

La marque américaine annonce ses nouveautés pour 2023. La breakout, modèle icônique au look de dragster, reste dan sla gamme des cruisers, avec un nouveau moteur plus musclé, et réservoir plus grand (près de 19 litres), des retouches esthétiques et de nouvelles assistances au pilotage disponibles en option.

Son nom de code, c’est FXBR. Mais tout le monde la connaît sous son autre nom: la « Breakout ». Ce modèle Harley-Davidson est l’un des plus icôniques de la marque américaine. Et il revient en 2023 dans une nouvelle incarnation, qui fait évoluer le modèle sans le révolutionner.

La Breakout est une moto longue, basse, faite pour la vitesse en ligne droite tout en conservant une esthétique de cruiser à la limite du chopper, avec son pneu avant fin et haut et sa partie arrière ramassée et s’appuyant sur un gommard d’une belle largeur (240!) et bien en vue.

FXBR
La nouvelle FXBR Breakout, ici dans le coloris Atlas Silver Metallic.

Il y a aussi le guidon large et plat, qu’on pourrait penser emprunté à une moto conçue pour concourir dans des courses d’accélérations en ligne droite. Et le phare avant mince comme enserré entre les deux tubes de la fourche.

Breakout nouvelle
La version précédente de la Breakout. Notez le réservoir d’essence plus petit.

Ce look musculeux, la nouvelle FXBR Breakout n’y déroge pas. Mais elle adopte un moteur encore plus impressionnant. On passe ainsi du V Twin (toujours refroidi par air et huile) de 1828 cm3 à une nouvelle unité allant jusqu’à 1923 cm3.

En langage et en unités américaines, on est passé du moteur 114, pour 114 « cubic inches » (pouces au cube), à un 117. La base technique est cependant toujours le « Milwaukee-Eight » de Harley, introduit en sur la gamme touring, puis à partir de sur les cruisers.

FXBR
La Breakout 2023 est disponible aussi en orange. Avec une belle profusion de parties chromées.

Cette montée en cylindrée a des effets sur la puissance et le couple, et donc sur les capacités d’accélération de la machine. Le Milwaukee-Eight 114 délivre une puissance maximale de 94 chevaux (70 kW) à 5020 tr/min. Son équivalent en 117 grimpe jusqu’à 102 chevaux, atteints au même régime.

Mais ce sont surtout les valeurs de couple qui sont importantes: 155 Nm (à 3250 tr/min) pour le 114, et bien 163 Nm à 3500 tr/min pour le 117! Peu de motos de série sont capable d’une telle poussée.

fxbr
Toujours cette haute et fine roue avant de 21 pouces! Le moteur V Twin Milwaukee-Eight 117 est ici doté d’une entrée d’air « haute performances » (de série).

L’autre changement se trouve dans le réservoir d’essence, et on le remarque tout de suite, visuellement: au lieu des 13,2 litres du modèles précédent, il en contient presque 19 (18,9). En fait, on est revenu plus ou moins à l’état de fait qui prévalait avant la dernière mue de la FXBR, en 2018.

Un nouveau réhausseur de guidon, et un nouveau guidon plus large sont là pour offrir un accès plus facile aux commandes et à la direction.

Le poids avec les pleins, du fait du plus gros réservoir, mais aussi du plus gros moteur, passe de 305 à 310 kilos. Ce qui est somme toute une augmentation très modérée.

fxbr
Une nouvelle forme pour la selle, en raison notamment du nouveau réservoir d’essence.

Il y a d’autres changements esthétiques: les parties chromées se font encore plus présentes, et les roues adoptent un dessin avec encore plus de bâtons, qui est à notre avis très réussi.

Enfin le régulateur de vitesse ajustable est introduit comme équipement de série, et le contrôle de traction est à présent disponible en option (dès l’été 2023), en plus de l’ABS obligatoire.

fxbr

Le reste ne change pas, avec des suspensions réglables uniquement pour la précharge à l’arrière (amortisseur unique placé au centre et camouflé), et un cadre d’une bonne rigidité et qui garantit une bonne tenue de route (lire notre essai de la FXBR Breakout modèle 2018).

Le freinage est confié à un seul grand disque à l’avant, et à un autre disque à l’arrière. Et la fourche télescopique classique, de type « Dual Bending Valves », fait usage de son grand débattement et de sa géométrie très ouverte (34 degrés d’angle de chasse) pour bien absorber les irrégularités de la route.

Breakout

L’interface homme-Breakout se fait par le biais de commandes au guidon et d’un petit afficheur à cristaux liquide assez complet (il y a même une jauge d’essence) harmonieusement intégré au guidon.

La nouvelle FXBR Breakout est annoncée en Suisse à partir de 26900 francs dans le coloris Vivid Black (noir brillant). Ce sera 400 francs de plus pour les options de coloris « Black Denim » (un autre noir), « Baja Orange » ou « Atlas Silver Metallic » (gris).

Pour info, le modèle 2022 avec moteur 114 était affiché à partir de 25850 francs. La Breakout 2023 devrait arriver en Suisse dès la fin du mois de janvier, progressivement.

Les autres nouveautés annoncées pour l’instant pour l’année 2023 sont une version « Special » du Nightster 975, mieux équipé (écran en couleur, kit pour passager, petite saute-vent, lire notre article) et au look affiné, et une série de décos spéciales sur base d’un coloris rouge profond mêlé de noir pour célébrer sur plusieurs modèles emblématiques les 120 années d’existence de Harley-Davidson.

Il y a aussi l’ajout, de série, du régulateur de vitesse ajustable sur la Fat Boy, sur la Fat Bob, sur la Breakout, et sur la Low Rider S. Avec encore le contrôle de traction qui sera proposé dès l’été 2023 comme nouvelle option sur les modèles Breakout, Low Rider S et Low Rider ST. Et enfin un restylage façon Dark du trike Freewheeler, qui se « noirçit » et dont les roues arrières prennent en diamètre.

Le directeur de Harley-Davidson, Jochen Zeitz, a cependant très clairement laissé entendre, dans la présentation de ces nouveautés, que la marque allait probablement encore dévoiler « un modèle ou deux » dans le courant de l’année…

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site suisse de Harley-Davidson.

Photos: DR
Source: comm. Harley-Davidson

Article mis à jour le 20 janvier 2023 à 07:58

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires2 commentaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements