Moto Morini a trouvé un importateur en Suisse
Actu

Moto Morini a trouvé un importateur en Suisse

Ex-marque de niche italienne créatrice de gros V-Twin liquides sportifs, riche en tradition, la société transalpine, dont la production récente vient en bonne partie de Chine, propose à présent aussi des cylindrées plus modestes, à des prix plus abordables. Comme la toute nouvelle X-Cape. Et depuis cet été, cinq agents sont les répondants de cette marque dans notre pays, dont deux en Suisse romande.

Moto Morini, qui retrouve cet été le chemin du marché suisse grâce à un importateur, est une marque de motos italienne (au tout début, c’étaient plutôt des triporteurs à moteur) née juste avant la Seconde Guerre mondiale. Et qui, ayant son siège à Bologne, comme une autre célèbre marque de motos italienne, Ducati, a parfois été perçue comme un concurrente à celle-ci.

La première moto a été produite en 1946. C’était une 125 cm3 à moteur 2-temps. Au fil des années, les moteurs 4-temps remplacent les 2-temps, et les motos se font plus puissantes, avec des cylindrées plus conséquentes.

Moto Morini

Et en 1986, Moto Morini se retrouve dans le giron de la société Cagiva, qui possédait alors aussi Ducati. La société Moto Morini se voit peu à peu confinée à un rôle de pure ingénierie et ne produit plus de motos sous son nom. Avant le rachat en 1999 par un membre de la famille Morini. La relance finit par aboutir en 2003 et 2005 à de nouvelles motos à moteurs V2 modernes à 87 degrés, avec quatre soupapes et l’injection, et de grosses cylindrées (plus de 1200 et un peu moins de 1000 cm3).

Mais en 2007, la société est déclarée en faillite. Les actifs, y compris le nom, sont rachetés par deux entrepreneurs italiens,  Sandro Capotosti et Ruggeromassimo Jannuzzelli. Et en 2012, la production repart, cette fois-ci à Trivolzio, dans la province italienne de Pavie, près de Milan. Et pour finir c’est le seul Jannuzzelli qui se retrouve aux commandes.

Avant un nouveau rachat en 2018 par un conglomérat chinois, le Zhongneng Vehicle Group, qui possède également, entre autres marques, la marque italienne prestigieuse Lambretta, ex-concurrente de Vespa (lire notre article).

Moto Morini
La nouvelle Moto Morini X-Cape. Un maxi-trail de 650 cm3.

Et de nouveaux produits font leur apparition, des motos de cylindrée plus petite, et visant un autre segment du marché. On a nommé les Moto Morini X-Cape, des maxi-trails de cylindrée moyenne (649 cm3), présentés en novembre 2021 au salon international de la moto de Milan, l’EICMA. Une machine qui, assure son constructeur, est entièrement construite en Italie.

Cette moto est mue par un bicylindre liquide en ligne développant 60 chevaux en pointe (8250 tr/min). Et un couple maximal de 54 Nm à 7000 tr/min. Avec une version limitée à 48 ch pour les besoins du permis A limité (appelé A2 en Europe, ailleurs qu’en Suisse). Le poids « à sec » est de 213 kg, avec un réservoir d’essence pouvant contenir 18 litres. Et une selle perchée soit à 820, soit à 845 mm du sol.

Moto Morini

Avec une roue avant de 19 pouces (17 à l’arrière), un cadre en treillis d’acier, des jantes à rayons et des pneus Pirelli Scorpion Rally STR comme première monte, il y a de quoi faire sur les chemins et les pistes, en tout-terrain, comme sur la route.

L’ABS est déconnectable, et il y a un module de connectivité Bluetooth intégré, pour pairer la moto avec un smartphone, par exemple. Plus un écran couleur de 7 pouces de diagonale. Et un monitoring électronique de la pression des pneus.

Moto Morini

Côté suspensions, on a une fourche inversée Marzocchi devant, au diamètre imposant de 50 mm (!), qui est entièrement réglable, et un amortisseur arrière réglable en précharge et détente.

Les freins sont corrects pour une moto qui doit être capable de s’adapter au plus grand nombre, y compris en tout-terrain, et avec des pilotes moins expérimentés et moins sportifs que d’autres. On a deux disques à l’avant, avec des étriers à deux pistons.

Moto Morini
L’une des trois variantes de couleur dispoonibles pour la X-Cape.

Pas d’indication de prix suisse pour l’instant. Mais on sait que cette X-Cape fait partie des tout premiers modèles à être importés à nouveau en Suisse, par le biais d’une société nouvelle, Smobility, domiciliée dans le canton de Lucerne. On trouve déjà son nom sur le site web de Moto Morini.

Moto Morini
La X-Cape, ici dans son coloris gris, est conçue aussi pour se déplacer à deux.

Déjà cinq « centres de compétences » Moto Morini – autrement dit, des concessionnaires – existent en Suisse, dont un, Simota Bikes, à Adligenswil, dans le canton de Lucerne, est aussi l’endroit où se trouve le siège de l’importateur suisse de la marque américaine Indian Motorcycles.

Moto Morini

Sur ces cinq agents, deux se trouvent en Suisse romande: Biker Syndicate à Crissier (VD, un de nos partenaires de l’Annuaire suisse des professionnels de la moto), alias ici Moto Morini Lausanne, et Moto Morini Valais, chez la Swiss Kustom Faktory, à Granges.

 

Photos: DR
Source comm. Moto Morini

Article mis à jour le 10 juillet 2022 à 17:55

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements