FSBK – les Suisses Killian Aebi et Valentin Suchet bien placés à Pau
Sport

FSBK – les Suisses Killian Aebi et Valentin Suchet bien placés à Pau

Le week-end des pilotes helvétiques engagés en championnat français Superbike le week-end des 18-19 juin sur le célèbre circuit près des Pyrénées. Avec une première: les qualifications et les courses de toutes les catégories n’ont pas pu avoir lieu le samedi, la préfecture ayant décrété une interdiction de sport à l’extérieur en raison de la canicule… cela n’a pas empêché dimanche, avec un planning remanié, le jeune Killian Aebi, en Supersport Challenger, de finir deux fois deuxième, et l’expérimenté Valentin Suchet d’obtenir deux troisièmes places en Superbike Challenger. Bilan positif également pour Kevin Trüeb, en Superbike Challenger, et bonne progression pour Lohan Geiser en Supersport 300.

Samedi 18 et dimanche 19 juin, les pilotes du championnat français FSBK avaient rendez-vous sur le circuit de Pau (plus précisément: Pau-Arnos), près des Pyrénées, après l’épisode de Lédenon (lire notre article). Et quatre Suisses étaient là, dont en tout cas deux se sont distingués.

Il faut préciser en préambule que si les essais libres ont pu avoir lieu normalement vendredi, samedi toute activité a été interrompue sur le circuit de Pau. La faute à un arrêté (une décision) de la préfecture interdisant tout sport à l’extérieur en raison de la canicule!

Killian Aebi
En Supersport 600, comme en Superbike, les places sur la grille de départ de la première course dimanche ont été déterminées par les meilleurs temps des essais libres du vendredi.

Il a donc fallu un peu réorganiser le week-end pour que tout puisse se faire dimanche, avec les places sur la grille de départ décidées selon les meilleurs temps des essais du vendredi, pour le catégories Superbike et Supersport 600 – dans lesquelles couraient le Vaudois Valentin Suchet (team LMS, Suzuki, sous-catégorie Superbike Challenger), le Fribourgeois Kevin Trüeb (BMW, même catégorie), et le Vaudois Killian Aebi (Seven Racing Team, Yamaha, sous-catégorie Supersport 600 Challenger), le pilote ActuMoto.ch.

Pour les pilotes de la catégorie Supersport 300, par contre, il y a eu de vraies qualifications dimanche, puis une seule course. Ce qui concernait le Vaudois Lohan Geiser, lui aussi soutenu par ActuMoto.ch.

En Superbike …

En Superbike, donc, l’ordre sur la grille de départ de la première course dimanche était décidé par les meilleurs temps des essais libres du vendredi. Ce qui a permis à Valentin Suchet, malgré une chute (bien amortie par son airbag), de partir de la onzième place. Le grand dominateur du championnat, Valentin Debise (Yamaha), deuxième sur la grille, n’a pas pu prendre le départ de la course 1, en raison d’un problème mécanique.

Valentin Suchet, lui, va progresser au fil des tours et finira neuvième, tout proche de Gregory Leblanc et de David Muscat (tous deux sur Ducati). Ce qui lui vaut la troisième place de sa catégorie Challenger!

Pau
Le Vaudois Valentin Suchet (numéro 31, Suzuki). Devant David Muscat (Ducati, numéro 3).

Dans la course 2, où il part donc 9ème, et où Debise a pu se jeter dans la mêlée pour la gagner, le Suisse va progresser jusqu’à la huitième place (classement au cumul des deux courses). Toujours troisième de sa catégorie.

Kevin Trüeb a quant à lui connu une course 1 plus compliquée. Il a pu remonter à la 13ème place avant de subir un contact avec un autre pilote dans la chicane, qui l’a envoyé en dehors de la piste. Il est vite revenu sur le bitume et a pu juste terminer dans les points, 15ème.

Pau
Le Fribourgeois Kevin Trüeb (catégorie Superbike Challenger) l’affirme: à chaque course, il progresse.

Les choses se sont mieux passées dans la course 2: parti de la 15ème place sur la grille il réussit à passer plusieurs concurrents et atteint la 11ème place. Puis la course est interrompue du fait de la chute d’un pilote. Kevin repart à cette onzième place et réussit encore à gagner un rang. Au cumul des deux manches, il sera onzième, et finalement satisfait de sa deuxième course.

Pour le classement complet de cette catégorie, c’est par ici.

Et en Supersport 600 …

Dans la catégorie des 600, Killian Aebi (Yamaha) a pu décrocher la huitième place sur la grille de départ grâce à son meilleur temps, obtenu vendredi dans la séance d’essais libres numéro 2. A l’issue du premier tour de la course 1 dimanche, il était déjà 6ème.

Il va rouler en 5ème, puis en 6ème place durant une bonne partie de la course. Jusqu’à la faute de Dylan Mille (Yamaha), 4ème, qui lui permet de gagner une position, et il a fini 5ème, et deuxième de sa catégorie Challenger, son meilleur résultat de la saison!

Pau
Le Suisse Killian Aebi (Yamaha), en Supersport 600, devant Johann Gimbert (numéro 77), dans la course 2.

Parti sixième dans la course 2, il va se placer 4ème à la fin du premier tour. Killian va continuer ainsi jusqu’au 8ème tour, où il se fait passer par Johann Gimbert (Yamaha).

Enfin dans le dixième tour, le Vaudois se fera encore prendre par Loic Arbel (Yamaha), qui va lui « chiper » la cinquième place. Là encore, Killian est deuxième de sa catégorie.

Pour le classement complet de cette catégorie, c’est par ici.

Supersport 300

Le jeune Lohan Geiser (Yamaha) est arrivé à Pau avec la crève.

Dimanche, sa catégorie a eu droit à de la pluie durant les qualifications. Ce qui n’a pas permis à Lohan de faire mieux que le 21ème chrono.

Lohan Geiser
Le jeune Lohan Geiser, pilote ActuMoto.ch, a eu droit à des qualifications mouillées le dimanche, qui ne lui ont pas permis de décrocher une bonne place de départ. Il a terminé l’unique et seule course à la seizième position.

Lors de l’unique course pour cette catégorie à Pau, il va pouvoir faire un peu mieux, en faisant un bond au premier tour qui va lui permettre de se placer à la quinzième place . Il finit la course 16ème, malheureusement pour lui, sans point.

Lohan reste positif et se prépare déjà, mentalement, sur le prochain rendez-vous, à Magny-Course, dans deux semaines!

Pour le classement complet de cette catégorie, c’est par ici.

Photos: DR, Daniel Battavoine

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements