Motocross – Tim Gajser consolide en gagnant le Grand Prix en Argentine
MXGP-MX2

Motocross – Tim Gajser consolide en gagnant le Grand Prix en Argentine

Le quadruple champion du monde finit deuxième de la première manche sur sa Honda, derrière le champion MX2 en titre, Maxime Renaux (Yamaha), et remporte la seconde, devant le même Renaux. Jorge Prado (GasGas, 4-4) est le troisième homme. Le Suisse Jeremy Seewer (Yamaha), 3ème de la première manche, chute dans la seconde et recule au classement du GP – 10ème.

Malgré une course qualificative qui ne s’est pas déroulée comme prévu pour Tim Gajser, le quadruple champion du monde et actuel leader du mondial motocross s’est adjugé le Grand Prix d’Argentine. Il confirme donc son actuelle domination sur le MXGP, après sa victoire à Mantova, en Italie (lire notre compte-rendu).

Gajser a connu un problème de frein arrière samedi en qualifications, qui l’a fait terminer la course à la sixième position. Course gagnée par Pauls Jonass (Husqvarna), devant le Suisse Jeremy Seewer (Yamaha), et l’Espagnol Jorge Prado (GasGas). On rappelle que le champion en titre, Jeffrey Herlings (KTM) est toujours absent, en raison d’une blessure, et qu’il en est de même pour le vice-champion Romain Febvre (Kawasaki), remplacé par Ben Watson.

en Argentine
Le Suisse Jeremy Seewer avait dédié son habillement à l’Argentine!

Le départ de la première manche samedi sur la piste noire (volcanique) de Villa La Angostura (Neuquen) a permis à l’Allemand Henri Jacobi (JM Honda Racing) de se distinguer en prenant le holeshot, mais c’est par contre le Français Maxime Renaux, coéquipier de Seewer, champion du monde MX2 en titre qui est monté dans la catégorie supérieure, qui a pu prendre les commandes de la course après le premier gauche.

en Argentine
Jorge Prado (61) en tête au départ, de très peu devant Gajser (243).

Mais le lead a tout de suite été disputé par un autre pilote Honda d’un team privé, Ruben Fernandez. Malheureusement pour lui, Fernandez s’est crashé quelques secondes plus tard, ce qui a au final permis à Pauls Jonass de s’emparer des commandes après avoir passé Renaux.

Jonass
Pauls Jonass (Husqvarna) aurait pu obtenir un podium sans sa chute.

Juste derrière, Gajser, Seewer et Prado forçaient l’allure pour rester dans le groupe de tête. Gajser a attendu le 4ème tour pour dépasser le Suisse. Jonass a mené la course durant onze tours avec une belle autorité, avant de se laisser surprendre par les pièges de la piste, bien cachés sous la couche de terre noire, et il est tombé. Il n’en fallait pas plus pour que Maxime Renaux prenne l’ascendant en Argentine. Et pour que Gajser et Seewer passent aussi.

Et dans les derniers tours, Jonass a baissé son rythme, ce qui a encore permis à Prado de s’immiscer, suivi de près par Thomas Kjer Olsen (Diga Procross KTM).

Tim Gajser a tenté de rattraper Maxime Renaux, mais celui-ci a gardé son calme, il a défendu sa position et il a remporté sa toute première victoire de manche en MXGP, pour sa première année  dans cette catégorie! Avec Jeremy Seewer en troisième position.

en Argentine

Au départ de la seconde manche, c’est cette fois-ci Gajser qui a franchi le premier la ligne de holeshot, juste avant le premier virage, pour juste après perdre la tête de la course au profit de Prado. Mais le champion Honda a tenu bon en restant au contact et il a dépassé l’Espagnol dès qu’une opportunité s’est présentée, avant la fin du premier tour. Jonass a failli en profiter lui aussi, mais Prado a réagi et a repris sa deuxième position.

Seewer, Olsen, Renaux et Fernandez faisaient alors partie du groupe de tête, mais le Suisse et Olsen sont tombés avant la fin du premier tour, de manière assez spectaculaire pour le pilote Yamaha, qui est néanmoins remonté en selle, se trouvant alors au-delà de la 20ème place. Olsen, lui, a abandonné et est retourné au paddock.

Prado

Maxime Renaux a pu prendre l’avantage sur Jonass, et Fernandez a suivi. Puis le Français a petit à petit réduit la distance par rapport à Prado, il l’a suivi de près durant plusieurs virages, avant d’exécuter un dépassement parfait et de prendre l’avantage sur le pilote GasGas. Fernandez a fait de même, mais là aussi, Prado, qui avouera après la course s’être senti peu à l’aise sur ce circuit, a immédiatement réagi et repris son bien – la troisième place.

en Argentine
Le rookie et champion du monde MX2 en titre Maxime Renaux, deuxième de la seconde manche, décroche aussi ce rang dans la classification finale du Grand Prix.

 

Tim Gajser, lui, a creusé l’écart sur les autres pilotes, franchissant la bosse de fin avec plus de sept secondes d’avance .sur Maxime Renaux. Le jeune pilote du team officiel Yamaha s’est ainsi adjugé la deuxième place de ce Grand Prix en Argentine, derrière le quadruple champion du monde. Et Jorge Prado s’est fait doubler dans le tout dernier tour par Ruben Fernandez, mais a fini devant Pauls Jonass. De quoi tout de même placer Prado sur la troisième marche du podium de ce GP à Villa La Angostura.

Jeremy Seewer a comme à son habitude serré les dents et opéré une remontée digne de la chronique, arrivant jusqu’à la treizième place. Il aurait pu en rester là, l’écart avec le douzième étant de plus de 20 secondes à ce stade de la course. Mais Jeremy a à nouveau chuté, à 4 tours de la fin, et il s’est résolu à rentrer aux stands, un peu trop secoué pour envisager de finir la course en Argentine.

Au classement provisoire du mondial, Tim Gajser est ainsi toujours en tête avec 141 points, devant Maxime Renaux (124) et Jorge Prado (118). Et Jeremy Seewer reste 4ème, avec 94 points, 18 de plus que Jeremy Van Horebeek (Beta).

Et en MX2 …

Le pilote du team officiel KTM, Tom Vialle (le team a décidé de laisser libre cette saison la place occupée par le défunt René Hofer, décédé lors d’un accident de ski) a été le premier à franchir la ligne de holeshot en Argentine. Pendant toute la première manche, il a été suivi de plus ou moins loin par l’actuel leader du championnat et vice-champion en titre Jago Geerts (Yamaha). Jusqu’au dernier tour où Geerts, qui avait trouvé un meilleur rythme, lui a « volé » la victoire. Mattia Guadagnini (GasGas) a décroché la troisième place, devant les Kawasaki de Mikkel Haarup et d’un très combatif – mais un peu trop impulsif – Kevin Horgmo.

en Argentine
Tom Vialle (KTM, 28) vire en tête devant Mattia Guadagnini (GasGas, 101) et Jago Geerts (Yamaha, 93).

Le drapeau rouge a été brandi dans le tout début de la seconde manche, en raison d’une lourde chute de l’Italien Ginaluca Facchetti. Pour que les secours puissent intervenir. Il s’est avéré que le pilote du team KTM Beddini MX2 avait subi de multiples fractures.

Au second départ, Simon Längenfelder (GasGas) a été le plus rapide, avant d’être dépassé coup sur coup par Geerts et Vialle. Et cette fois-ci, au cinquième tour, Vialle a effectué un bon dépassement et il a donné du gros gaz. Geerts n’a plus réussi à l’inquiéter, finissant deuxième à plus de 6 secondes. La troisième place est revenue à Haarup, qui a brûlé la politesse à Guadagnini. Horgmo, lui, est tombé, a repris la course, et a finalement abandonné.

Vialle
Tom Vialle remporte le Grand Prix d’Argentine 2022.

Tom Vialle et et Jago Geerts ont donc récolté le même nombre de points, 47. Mais c’est celui qui fait le meilleur résultat dans la seconde manche qui l’emporte. Et donc le pilote KTM est sacré vainqueur du Grand Prix d’Argentine 2022. Geerts, lui. reste solidement en tête du championnat, avec 26 points d’avance sur le Français.

Pour les résultats complets (en anglais), c’est par ici!

Photos: DR
Source mxgp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements