Les Epure et Escape d’Electric Motion disponibles en Suisse
Trial

Les Epure et Escape d’Electric Motion disponibles en Suisse

La petite marque française Electric Motion s’est spécialisée dans les motos de trial, ou de randonnée-trial, propulsées par un moteur électrique et dotées d’un embrayage. Elle présente déjà la deuxième évolution de sa gamme. Et on peut désormais trouver ces modèles en Suisse, chez 3D Motos à Bretigny-sur-Morrens.

C’est une toute petite société mais qui a l’étincelle dynamique. Electric Motion a son siège dans le département français de l’Hérault. Dans le sud-ouest du pays, pour ceux qui ne connaissent pas. Et elle s’est spécialisée dans les motos de tout-terrain électriques, lançant d’abord un premier modèle encore un peu peu expérimental, puis étoffant sa gamme en très peu de temps.

Aujourd’hui, Electric Motions propose pour sa gamme 2022 deux modèles différents, qui sont tous deux basés sur une moto de trial. L’Epure est faite pour la discipline, exclusivement en offroad, et se décline en deux sous-versions, plus ou moins orientées compétition, l’Epure, et l’Epure R.

La première se reconnaît de loin à son phare carré et elle s’adresse à Monsieur et Madame tout le monde. A son bord, on a même droit à un contrôle de traction, histoire de rassurer les plus inquiets, ainsi qu’à une fonction de frein moteur (simulé) récupérateur d’énergie, baptisée PRB.

Cette machine est homologuée comme une 125 cm3. Elle déclare une vitesse de pointe de 70 km/h, pour un poids de seulement 73 kg, et une autonomie de 43 km en usage constant. Le couple maxi est de 600 Nm (!). La puissance, elle, est plus modeste: 6 kW en nominal, et 11 kW en pic. Pas de quoi se faire surprendre et c’est tant mieux. Bon à savoir: d’origine, on a trois modes moteur différents, mais on peut aussi avoir en option des modes dits d’initiation.

Pour la garde au sol, on est à 320 mm du sol, et les suspensions ont un débattement de 175 cm à l’avant, et de 170 à l’arrière. Et le châssis en acier issu de la compétition ne pèse que 5 kg.

Côté réserve d’énergie, la batterie a une capacité de 1,875 kWh, et le chargeur standard est à 15 A, ce qui donne un temps de recharge complet de 3h20 selon le constructeur. Toujours en option, on peut avoir un chargeur rapide qui réduit cette durée à 2h15.

Electric Motion
L’Epure Race 2022.

L’Epure R (pour Race, bien sûr, modèle montré dans la photo de tête de cet article), n’a pas de contrôle de traction, mais est livrée avec un embrayage mécanique à diaphragme, et avec une fonction dite « Tickover ». Ce mot anglais qui veut dire notamment « ralenti », signifie ici qu’à basse vitesse – le plus clair du temps sur une moto de trial! – on a un régime minimal constant assuré. Ce qui est évidemment une aide quand il faut maîtriser l’équilibre sur une machine de trial de compétition… et ce qui devrait donner aux adeptes des motos de trial à moteur thermique des repères par rapport à ce qu’ils ou elles connaissent déjà. Cette Epure R, qui est livrée d’origine avec 6 modes de pilotage au lieu des 3 de sa soeur standard, pèse 75 kg, un peu plus que l’Epure standard. Ce qui vient de l’embrayage, mais aussi des suspensions, qui sont plus costaudes encore.

En option, on peut encore avoir le PRB « Racing », des protège-mains, et le chargeur rapide.

Electric Motion
L’Escape Race 2022. Avec une selle.

L’Escape, elle, est une moto de trial modifiée pour pouvoir vous accompagner en randonnée et sur la route. Elle a donc une selle. Elle est livrée avec un contrôle de traction et un frein « moteur » (simulé) à effet récupérateur d’énergie, et le phare carré de sa soeur Epure. On peut aussi choisir l’Escape R, qui a la selle, mais arbore le phare plus minimaliste de l’Epure, entre autres choses, et qui bénéficie d’un embrayage mécanique (à diaphragme). C’est la machine faite pour la randonnée extrême.

Electric Motion
L’Epure de base, modèle 2022. Par rapport à la Race, elle a un phare rectangulaire, des suspensions plus soft, un contrôle de traction et un frein moteur simulé récupérateur d’énergie – mais pas d’embrayage mécanique, ni de « ralenti ».

L’Escape est affichée en Suisse à 10090 frs, l’Escape R à 10690 frs, tandis que l’Epure est à 9490 francs et l’Epure R à 10490 francs. Ne partez pas du principe que si vous commandez une Epure ou une Escape, elle va arriver en Suisse deux jour après. Chez Electric Motion, ils les fabriquent sur des lignes de montage non automatisées, par groupe de 15 motos.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site mis sur pied par Electric Motion, vous adresser à l’importateur suisse, GGH Offroad, ou à notre partenaire dans l’Annuaire suisse des professionnels de la moto, 3D Motos, à Bretigny-sur-Morrens (VD).

Photos: DR
Source Electric Motion

Article mis à jour le 16 février 2022 à 22:19

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements