Harley-Davidson performe en 2021, mais surtout aux Etats-Unis
Industrie moto

Harley-Davidson performe en 2021, mais surtout aux Etats-Unis

Harley-Davidson a mis un coup d’accélérateur l’année dernière, après un coup de mou en 2020. Le constructeur de Milwaukee a certes livré plus de machines en 2021, mais hormis l’Amérique du Nord, ses ventes se sont repliées. On note une belle percée dans le segment « Adventure Touring », avec la toute nouvelle Pan America 1250. Et le groupe américain mise gros sur l’avenir électrique, avec la prochaine entrée en Bourse de sa filiale Livewire.

Belle performance pour Harley. La marque historique américaine a livré l’année dermière 188494 bécanes, un bond d’environ 30% comparé à une année 2020 profondément marquée par la pandémie de coronavirus.

La gamme Grand American Touring a tiré les ventes avec 93961 deux-roues livrés, contre 59494 pour les bécanes de la famille Cruiser et 25123 pour les Sporster/Street. Le nouveau segment des trails Adventure Touring a réussi, pour sa première année, à trouver 9916 acquéreurs. On rappelle que cette dernière appellation désigne pour l’instant un seul modèle, tout nouveau, la Pan America 1250, proposée en version standard ou Special (lire notre test longue durée), et qui est la première incursion de la marque américaine dans le monde de la célèbre BMW R 1250 GS (lire notre test longue durée hivernal), celui des maxi-trails polyvalents.

A y regarder de plus près, la performance globale est mitigée. Harley Davidson n’a en effet progressé qu’en Amérique du Nord, région où la marque a affiché une robuste progression de 22% des ventes de motos, selon des documents fournis à l’occasion des résultats annuels.

Harley
La Street Glide Special est le modèle Harley-Davidson qui a connu le plus de succès l’an dernier en Suisse.

Toutes les autres régions ont affiché un repli, de 16% pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, de 8% en Asie-Pacifique et de 39% en Amérique latine.

En Suisse, cette décrue s’est manifestée par des immatriculations en repli d’environ 9% à 1799 unités. Dans le classement annuel de Motosuisse, Harley Davidson se retrouve en septième position derrière Triumph, KTM et Kawasaki, mais devant Ducati et Suzuki.

Le modèle le plus plébiscité par les motards suisses a été le Street Glide Special, dont 184 unités ont trouvé preneur. Mais le plus gros succès est en fait à attribuer à la nouvelle Pan America 1250, qui, en cumulant la version standard et la version Special, atteinte 201 unités! Puis suit la très stylée Softail Breakout (163), un chouchou de longue date du public suisse.

Harley compte avancer cette année avec sa gamme électrique et sa filiale Livewire fondée à cet effet.

Dans sa communication aux investisseurs, la marque met en avant l’abandon d’une famille de modèles jugés pas assez profitables, celle des Street, qui étaient des motos d’entrée de gamme plus abordables. Pour l’Europe, il faut aussi tenir compte du fait que les Sportster à moteurs refroidis par air, qui fournissaient une part non négligeable des ventes sur le Vieux Continent, n’ont plus été importés l’an dernier, leur constructeur ne jugeant pas intéressant de faire l’effort de les rendre conformes aux nouvelles normes anti-pollution Euro 5. Et les remplaçant par une nouvelle lignée de Sportster plus modernes, avec des moteurs refroidis par liquide, dont a déjà vu arriver le premier modèle, le Sportster 1250 S (lire notre essai).

Pour le reste, c’est aussi la pandémie de SARS-Covid qui est pointée du doigt, avec son lot de perturbations dans les chaînes d’approvisionnement. Face aux goulets d’étranglements mondiaux en matière premières et les problèmes logistiques, Harley Davidson s’attend cependant à une stabilisation en seconde partie d’année où la situation devrait s’améliorer.

Nonobstant ces difficultés, le constructeur américain s’attend pour cette année à une croissance du chiffre d’affaires de 4% à 10% dans le segment motos, après un bond exceptionnel de 32% en 2021.

La nouvelle filiale, baptisée Livewire et dédiée à la mobilité électrique, a été lancée l’année dernière et devra entrer en Bourse en 2022. La finalisation de cette opération est prévue en première partie d’année (lire notre article).

Photos: Yves Meier Photographer, DR
Source comm. Harley-Davidson

Article mis à jour le 10 février 2022 à 07:41

Auteur

André Lehmann

André Lehmann

Journaliste depuis 20 ans, motard depuis plus longtemps. Exilé Toulousain à Zurich, qui aime traîner ses pneus en Suisse et dans la proche banlieue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements