8000 km pour le Dakar 2022, avec beaucoup de sable
Actu, Sport

8000 km pour le Dakar 2022, avec beaucoup de sable

Les organisateurs du plus grand rallye de la saison viennent de présenter les particularités de l’édition 2022, qui aura lieu du premier au 14 janvier prochains en Arabie saoudite. Cette épreuve comptera pour la première fois pour le championnat mondial. Il y aura 149 motos inscrites, dont deux pilotées par des Suisses ou « assimilés »: celles de Nicolas Monnin et Jonathan Chotard.

Le voile est levé sur le Dakar 2022, la prochaine édition du plus long et du plus difficile des rallyes-raids de classe mondiale. Il aura lieu comme ces deux dernières années en Arabie saoudite, avec quelque 8000 km à parcourir en une quinzaine de jours, du premier au 14 janvier.

Plus exactement, les 1065 concurrents et concurrentes toutes catégories confondues devront rouler sur 8375 km, dont 4258 de spéciales chronométrées. Douze étapes et un prologue sont prévus, de longueurs variables. La spéciale la plus longue (465 km) aura lieu lors de l’étape numéro 4, entre Al Qaysumah et la capitale Ryadh. Le prologue, qui n’a qu’une spéciale d’une vingtaine de kilomètres, est là pour déterminer l’ordre de départ de la première étape. La direction sportive a prévu plusieurs étapes en boucle – autour de Ha’Il le 2 janvier (étape 1), puis deux fois autour de Ryadh pour les étapes 5 et 6, qui seront suivies d’une journée de repos le 8 janvier dans cette même ville. Et encore une boucle autour de Wadi Ad-Dawasir pour l’étape 9, et pour finir autour de Bisha pour la onzième et avant-dernière étape.

Dans les particularités de ce Dakar 2022, on note que la deuxième étape déjà sera l’étape marathon. Ce qui veut dire que les concurrents et concurrentes n’auront pas droit à l’assistance de leur équipe au terme de celle-ci. David Castera, le directeur du Dakar, promet qu’il y aura du sable, « beaucoup de sable », avec des dunes de toutes tailles. Et des défis intéressants de navigation.

Les règles de sécurité et sportives établies en 2021 sont reconduites, ce qui inclut notamment le port obligatoire d’un gilet airbag pour les motards, et la présence sur le tracé de zones à ralentissement, car plus délicates et dangereuses. Et les roadbooks, toujours sur format papier pour les motos, seront  à nouveau distribués chaque matin avant le départ des étapes. Une autre nouveauté est le fait que le rallye du Dakar comptera comme la première manche du championnat du monde de rallye-raid. Cela a notamment pour conséquence que les concurrents qui n’arrivent pas à terminer une étape pourront continuer à courir en ramassant cas échéant des points (mais avec une pénalité), ce qui leur laisse une chance d’éventuellement améliorer leur classement dans le mondial quand ils participeront aux autres rallyes au programme pour 2022.

Il y aura comme d’habitude à ce rallye du Dakar quatre grandes catégories (camions, autos, quads et SSV, motos), plus une série à part appelée Dakar Classic, réservée aux voitures (4×4) et buggys de course des années ’80 et ’90, série inaugurée en 2021. L’édition 2022 du Dakar Classic a déjà attiré 150 participants (24 en 2021), et ceux-ci se mesureront dans des épreuves de régularité et de navigation. Ce qui laisse donc sinon 750 concurrents et concurrents dans les autres catégories, dont 149 motards et motardes.

Parmi ces motocyclistes, on trouve bien sûr tous les teams d’usine (KTM, Honda, Husqvarna, GasGas, Sherco, Hero, Yamaha), avec quelques changements par rapport à l’édition 2021, remportée par l’Argentin Kevin Benavides au sein du team Honda (lire notre compte-rendu). Ce dernier fait cette année partie de l’équipe officielle KTM, aux côtés de Matthias Walkner, récent champion du monde de rallye-raid après sa prestation au Rallye du Maroc, et de l’Australien Toby Price. Tous deux déjà vainqueurs au Dakar quand celui-ci avait lieu en Amérique du Sud.

Ricky Brabec Dakar 2021 ActuMoto
Il y aura du sable, beaucoup de sable, selon David Castera, le directeur du Dakar, pour cette édition 2022. Comme ici lors de l’édition 2021.

Le Britannique Sam Sunderland est passé de KTM à GasGas. Une marque qui fait partie du groupe KTM, tout comme Husqvarna. Le pilote Husqvarna Pablo Quintanilla, justement, est lui parti chez Honda. Où il est coéquipier de Ricky Brabec (vainqueur en 2020), de « Nacho » Cornejo et de Joan Barreda. Il a été remplacé chez Husqvarna par Luciano Benavides, le petit frère de Kevin, qui courra avec Skyler Howes, notamment. Et, dans un team privé, le Français Xavier de Soultrait, une figure connue du Dakar, qui a longtemps roulé pour Yamaha. La marque aux trois diapasons compte dans son équipe d’usine sur le Français Adrien Van Beveren, le Botswanais Ross Branch et l’Américain Andrew Short.

Dans les « curiosités », on peut citer l’arrivée parmi les novices du rallye d’un certain Danilo Petrucci. Ex-pilote de MotoGP (chez Ducati, puis plus récemment KTM). Et pour ceux et celles qui s’inquiètent de ne pas voir le nom de l’Espagnole Laia Sanz dans la liste des pilotes, sachez qu’elle participera bien à ce Dakar 2022, mais dans la catégorie auto!

Pour la liste encore provisoire mais plus complète des pilotes engagés, c’est par ici.

Dakar 2022
Le Suisse Nicolas Monnin sur sa Honda lors du Rallye du Maroc 2021.

On y constate la présence d’un Suisse, Nicolas Monnin, dont nous avons relaté les performances au dernier Rallye du Maroc 2021 (lire notre compte-rendu), au mois d’octobre. Nicolas portera le numéro 116 et roule sur une Honda préparée par l’écurie italienne RS Moto. Et sa Honda porte notamment les couleurs d’ActuMoto et de notre webmaster, Netinfluence! Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter le site du team Edelweiss Racing, créé par le Suisse, qui a notamment noué un partenariat de recherche appliquée avec la Haute Ecole ARC Jura-Neuchâtel-Berne.

Un autre pilote vient de Suisse, tout en étant Français. Il s’agit de Jonathan Chotard, qui réside tout près de la vallée de Joux et est mécano au garage vaudois Pôle Mécanique, à Vich. Nous en parlerons prochainement plus en détail. Et nous suivrons bien entendu ce Dakar 2022 jour après jour!

Photos: DR
Source dakar.com

Article mis à jour le 29 novembre 2021 à 14:28

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements