Moto3 – Une première victoire en Grand Prix pour Artigas, à Valencia
Mondial Moto3

Moto3 – Une première victoire en Grand Prix pour Artigas, à Valencia

Parti de la pole, le déjà champion Pedro Acosta (KTM) s’est battu pour la victoire, mais un contact dans la dernière partie de la course avec Dennis Foggia (Honda) l’a fait chuter. C’est le coéquipier de Foggia qui a décroché la première place, devant Sergio Garcia (GasGas) et Jaume Masia (KTM). Foggia est deuxième du championnat, et Garcia troisième.

Il s’appelle Xavier Artigas, il est Espagnol, et il vient de remporter son premier Grand Prix en catégorie Moto3, à Valencia. Devant quelque 75000 spectateurs et spectatrices – le circuit peut en contenir plus, mais une limite avait été fixée en raison notamment des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19. Cette course était en fait la toute dernière de la saison 2021, et cette victoire représente le meilleur résultat du jeune pilote espagnol, coéquipier de l’Italien Dennis Foggia, deuxième du championnat.

C’est le – déjà – champion du monde 2021 Pedro Acosta (Red Bull Team KTM Ajo, lire notre compte-rendu du dernier Grand Prix), installé en pole, qui a pris le départ le plus efficace et qui a viré en tête au premier virage. Au quatrième, trois pilotes étaient déjà par terre, dans des incidents séparés: Darryn Binder (qui courra l’an prochain en MotoGP!), du team Petronas Sprinta Racing (Honda), Lorenzo Fellon (SIC58 Squadra Corse, ) et Ryusei Yamanaka (CarXpert Prüstel GP, KTM). Heureusement sans trop de mal.

Puis la course allait continuer de manière typique pour cette catégorie, un train de coureurs relativement important se détachant et se dépassant parmi à chaque tour et à chaque fin de la ligne droite. Acosta a réussi à se maintenir dans le trio, voire le quatuor de tête pendant une bonne partie de la course. Il était accompagné par les deux pilotes du team Leopard, par Sergio Garcia (GasGas Aspar), par Deniz Oncu (Tech3 KTM), par le coéquipier de Garcia Izan Guevara, par Artigas, par Filip Salac (Prüstel GP) et pour finir par Romano Fenati (Husqvarna).

Artigas
Deniz Oncu, à ce stade de la course, mène le bal devant Acosta et les deux pilotes du team Leopard.

Est venu s’ajouter un surprenant (en bien) Jaume Masia, le coéquipier d’Acosta, qui partait de la 23ème place sur la grille de départ. Oncu a pris un moment le lead, puis celui-ci a été arraché par Garcia, qui l’a reperdu, Foggia s’est porté un moment en tête, et ainsi de suite. Puis le pilote Tech3 et Salac se sont vus infliger tous deux une pénalité « Long Lap » les forçant à faire un détour plus long à l’endroit dédié du circuit, ce qui les a relégués momentanément en 11ème et 12ème places. Mais toujours présents dans le groupe de tête!

Artigas
Foggia (numéro 5) devant Acosta. Juste avant l’incident.

Et c’est vers la fin de la course que la rivalité entre Foggia et Acosta est montée d’un cran, les deux jeunes hommes se battant à coup de millimètres pour l’emporter à la pointe de ce groupe. Acosta a fait l’intérieur à l’Italien au premier virage, et ce dernier a voulu riposter et faire de même dans le virage numéro 2. Mais il a mal contrôlé sa Honda et a élargi passablement sa trajectoire, poussant de fait la roue avant d’Acosta, et faisant tomber son rival!

Xavier Artigas
Xavier Artigas, le vainqueur de ce dernier Grand Prix. Avec son notamment son coéquipier Dennis Foggia qui semble très content.

Dans l’intervalle, c’est Sergio Garcia qui s’est retrouvé premier, et qui s’imaginait sans doute victorieux. Mais c’était sans compter sans un dernier dépassement exécuté de manière très propre par Xavier Artigas, qui l’a emporté sur la ligne de 0,043 seconde! Jaume Masia, lui, a fini troisième. Salac était quatrième, devant Oncu. Foggia a écopé d’une punition de 3 secondes qui l’a repoussé à la 13ème place.

Au classement final du mondial Moto3, Acosta est bien sûr toujours champion, suivi de Foggia comme numéro deux, et de Garcia comme troisième homme.

Pour le classement complet de ce Grand Prix, c’est par ici.

Photos: DR
Source motogp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements