Les Romands en évidence à Lédenon
Coupes Promosport

Les Romands en évidence à Lédenon

Pour le quatrième rendez-vous des Coupes de France Promosport, les pilotes romands engagés dans ce championnat de haut niveau ont à nouveau tiré leur épingle du jeu. En catégorie reine (1000 cm3), Kevin Trueb termine deux fois au pied du podium et prend la 3e place du classement intermédiaire.

Si Dominique Aegerter a été sacré roi de Hollande à Assen, le week-end dernier, d’autres pilotes suisses avaient rendez-vous en France, sur le circuit-tobogan de Lédenon pour y disputer la quatrième manche des Coupes de France Promosport. Sur ce vertigineux tracé, (lire le communiqué officiel) les pilotes se sont livré de belles batailles avant de basculer dans la deuxième partie de saison. Résumé des courses de quatre pilotes Romands…

Kevin Trueb (1000 cm3, Honda)

Sous un soleil de plomb, le Fribourgeois Kevin Trueb a souffert de ses avant-bras mais se retrouve maintenant à la 3e place du classement intermédiaire et livre ses commentaires sur sa page FB: « Super week-end de course! De bonnes conditions, aucun soucis technique, au top! Deux courses vraiment difficiles physiquement, avec mes problèmes de bras j’ai dû serrer les dents pour suivre la tête de course. Je finis deux fois au pied du podium. Une belle opération au championnat car je m’empare de la 3e place du championnat! »

Les Romands en
Une régularité payante pour Kevin Trueb.

« Dans 10 jours on sera à Magny-Cours ou je compte bien être beaucoup plus performant car c’est un circuit qui convient mieux à ma Honda très puissante ». Sa « Triple R » est préparée par notre partenaire de l’annuaire des professionnels, le Garage Zufferey à Martigny!

Gregory Monaya (1000 cm3, Aprilia)

De retour en Coupes de France Promosport – il était absent du dernier rendez-vous pour des raisons professionnelles – le Genevois Gregory Monaya a souffert de la forte chaleur ressentie au Lédenon et aussi d’un manque de « grip »!

Il rentre du Lédenon avec un sentiment mitigé… « Je termine 9e de la course 1. Après une grosse bataille, je perds la 8e place à cause d’un manque de « grip » à l’accélération ».
« En course 2, je termine une nouvelle fois dans le Top 10, à la 9e place, sous une chaleur étouffante rendant mes suspensions hors de contrôle. J’aurais pu faire bien mieux en conditions normales! Merci à mes partenaires et à Delcamp énergie pour le prêt d’un amortisseur en course 2 ».

Les Romands en
Au Lédenon, Gregory Monaya était en proie à des problèmes de suspensions.

Samuel Trueb (600 cm3, Honda)

Pour son retour en Coupes de France Promosport, Samuel Trueb (frère de Kevin) avait manqué la manche précédente car il ne se rend sur les courses que lorsqu’il en a « les moyens ». Soit dit en passant et au vu de son talent (lire le compte-rendu de l’épreuve de Nogaro) ce pilote « amateur-réfléchi », mériterait d’être aidé!
Ceci dit, Samuel Trueb s’est classé au 4e rang de la Finale 1 et au 11e rang de la Finale 2. Il occupe actuellement le troisième rang du classement général provisoire en ayant renoncé à des courses. Preuve de gros talent!

Noan Vasta (600 cm3, Yamaha)

Dans cette catégorie intermédiaire, Noan Vasta de Châtel Saint-Denis se distingue par une belle régularité. Au Lédenon, il s’est classé par deux fois au huitième rang. Noan Vasta occupe à mi-saison le sixième rang du classement provisoire et, comme il le dit: « mes départs sont à améliorer! »

Les Romands en
Régulier, Noan Vasta sait qu’il doit encore améliorer ses départs.

La suite de son commentaire: « En Course 1, je fais un mauvais départ je rentre 16ème au premier virage. J’entame une jolie remontée jusqu’à la 8e place. En Course 2, encore un mauvais départ je remonte 8e et accroche le groupe pour la 5e place je me bagarre avec eux et à la fin je finis 8e ».

Week-end positif surtout les chronos de la 2ème course le rythme est là. Il faut améliorer les départs, conclut-il.

La prochaine étape des Coupes de France Promosport aura lieu sur le circuit de Magny-Cours, du 6 au 8 août prochain.

Photos: Etienne Maurin/FB/DR

Article mis à jour le 27 juillet 2021 à 10:23

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements