Motocross: les KTM à l’assaut de Loket
MXGP-MX2

Motocross: les KTM à l’assaut de Loket

Ce week-end a eu lieu le Grand Prix de République Tchèque (lire le GP de Hollande), sur le circuit de Loket situé en pleine forêt. Ce tracé naturel au relief important est très apprécié des pilotes, et promet de belles passes d’armes. 

Un GP où l’on note l’absence de Jeffrey Herlings, le Néerlandais aux quatre couronnes mondiales est en rémission de sa blessure arrivée lors du départ de son grand prix à domicile, où son  » Holeshote Device « , ou plus simplement son système d’aide au démarrage, est resté bloqué, l’empêchant de faire sauter sa machine. Et comme un autre pilote a aterri sur son épaule, l’officiel KTM est blessé… Il contemplera donc la course depuis le paddock.

de Loket
Tim Gajser à l’oeuvre.

Jorge Prado (KTM, l’un des deux coéquipiers de Herlings) a joué sa course lors des premières longueurs, réalisant le meilleur départ, talonné par le pilote expérimenté Tim Gajser (Team Honda HRC, numéro 243) et l’Anglo-saxon Ben Watson (Yamaha, numéro 919). Gajser et Prado ont réellement dominé cette première épreuve, Gajser restant dans le sillage de l’officiel KTM.

L’infortuné Ivo Monticelli (Monster Energy Kawasaki Racing Team) est resté bloqué dans sa porte au départ, il finira 14ᵉ. Le sympathique pilote helvète (et vice-champion en titre) Jeremy Seewer se hissera lui à la 5ᵉ position après une course sans accroc, à seulement deux secondes de Glen Coldenhoff, l’autre pilote officiel Yamaha.

Le doyen de la catégorie Antonio Cairoli (Red Bull KTM Factory Racing) termine 6ᵉ malgré un bon départ de sa part.

de Loket
Jorge Prado, l’homme fort du week-end

La seconde manche de la catégorie reine à ce GP de Loket fut dominée par les KTM officielles, le nonuple champion du monde numéro 222 Antonio Cairoli réussissant à s’emparer de la première place à l’entame de la première courbe. Il ne lâchera plus cette place jusqu’au drapeau à damier. Son poursuivant n’est autre que son coéquipier Jorge Prado, qui finira par laisser la deuxième place à notre cher pilote suisse Jeremy Seewer et sa Yamaha officielle. Notons qu’il s’agit du premier podium du pilote Suisse alémanique cette saison!

Au bout de 10 minutes de course, le champion en titre Tim Gajser part à la faute, il repartira en course après un arrêt au stand. L’unique représentant de l’écurie Honda Officielle (son coéquipier est blessé) finira donc 16ᵉ. Le Français Romain Febvre (Kawasaki) n’a pas eu une course facile. Bloqué au départ, il finira la première boucle à la 22ᵉ position et finit par lui aussi partir à la faute au moment où il remontait sur Shaun Simpson. Il franchira la ligne 10ᵉ.

Valentin Guillod, le second pilote suisse présent sur la piste de Loket (Arnaud Tonus souffre des suites d’une commotion cérérbrale subie lors d’un entraînement), finit le Grand Prix avec une 24ème et une 21ème places. Le jeu des points combinés lui attribue ainsi la 26ème place finale de ce Grand Prix de la République tchèque.

MX2: le retour de Tom Vialle

C’est la nouvelle que l’on attendait dans le championnat MX2: le Français Tom Vialle (Red Bull KTM Factory Racing), renfile le plastron après un long mois d’absence à la suite d’une blessure. Il avoue ne pas être à 100% avant le départ, mais le champion du monde sortant se qualifie quand même 6ᵉ. Déjà quatre leaders se sont succédé depuis le début de saison. C’est le Français Maxime Renaux (Yamaha) qui détient la plaque rouge.

MXGP Grand Prix

Lors de la première course, Mattia Guadagnini (KTM) part en tête, avec comme objectif de rattraper ses 5 points de retard au classement général. Les pilotes de l’écurie KTM sont en forme, car l’Italien est suivi par un certain Tom Vialle, bien décidé lui aussi à rattraper son absence. Les Français Maxime Renaux et Thibault Benistant poussent au maximum leurs Yamaha pour remonter. À la mi-course, l’officiel Yamaha Renaux est plus rapide que le groupe de tête et s’offre la palme du pilote Yamaha le plus rapide en course.

Todd Wilson (Bike IT MTX Kawasaki) est en furie depuis le début de la course, il finira 6ᵉ après avoir viré à la place 17 à la sortie du premier virage. Maxime Renaux, 2 secondes plus rapide que ses concurrents, finira à la 5ᵉ place, juste derrière Fernandez (Honda). La course un est remportée par Guadagnini, devant Vialle et l’officiel Husqvarna Jed Beaton.

C’est le numéro 198 qui s’offrit le holeshot lors de la deuxième course, suivit du Français Renaux et de l’Autrichien René Hofer et de sa KTM. Tom Vialle, ayant tout donné lors de la première course de Loket, est à la peine, au 28ᵉ rang. Guadagnini est alors 4ᵉ. Jago Geerts (Yamaha), vice-champion en titre, est enfin à la place où on l’attend, contrairement à la première épreuve, et finit sur la dernière marche du podium. À la mi-course, Benistant possède déjà 6 secondes d’avance sur un Maxime Renaux qui perdit le contact suite à une erreur, au profit de Hofer.

Tom Vialle finit par abandonner après un accrochage avec l’Allemand Paul Haberland et sa Honda. Jago Geerts, toujours bloqué par Fernandez à la mi-course, ressent la pression des deux Kawasaki derrière, celles du Français Boisrame et de Van de Moosdijk. Ce dernier fit d’ailleurs toute la course avec une plaque de carénage arrière « au vent » suite à un contact.

de Loket
Le podium final en MX2: Mattia Gudagnini (KTM), au centre, entouré des pilotes Yamaha de Maxime Renaux et Thibault Benistant.

A 7 minutes de la fin du temps réglementaire, les deux Kawasaki finissent enfin par passer Fernandez, la pluie agrémentant légèrement cette fin d’épreuve. Benistant remporte la course deux de Loket devant Renaux. Et Geerts vient à bout de Hofer pour offrir à la marque aux trois diapasons un magnifique triplé ! Rendez-vous pour le Grand Prix des Flandres en Belgique, le jour de notre fête nationale.  

Photos: DR
Source: mxgp.com

Article mis à jour le 26 juillet 2021 à 23:58

Auteur

Sébastien

Sébastien

Cebb, vaudois, la trentaine, dont la moitié passée sur deux roues! Addict aux sensations et grand passionné de technique, je me fais un devoir de vous faire rêver lors de mes essais.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements