MV Agusta annonce une version « Rosso » de sa sportive F3
Nouveauté 2021

MV Agusta annonce une version « Rosso » de sa sportive F3

Chez MV Agusta, la dénomination « Rosso » est synonyme d’entrée de gamme. Après les roadsters Brutale et Dragster, puis la sportive Turismo Veloce, c’est au tour de la F3 de se rendre plus accessible… financièrement en tout les cas!

Car le sport, chez MV Agusta, c’est dans les gènes. Si la sportive F3 se montre plus abordable dans cette version « Rosso » (elle est disponible de suite au tarif de 16390 frs.), elle n’en demeurera pas moins exigeante envers son pilote. Cette F3 Rosso est en tout cas conforme aux nouvelles normes Euro 5 et le constructeur transalpin en a profité pour l’améliorer sur certains points, ce qui devrait la rendre (encore) plus efficace.

sportive F3
La F3 Rosso est, bien entendu, disponible uniquement dans ce coloris rouge vif.

En termes de châssis, certains éléments ont été revus pour donner plus de précision au pilotage. Et notamment la zone de connexion entre le cadre et le bras oscillant, afin d’offrir une meilleur rigidité à la moto. Le moteur est toujours le fameux trois cylindres de 798 cm3, mais il perd quelques chevaux (6 au total) par rapport à la version standard. Rassurez-vous, il en reste tout de même 147, qui débarqueront en troupeau à 13000 tr/min. Le couple reste inchangé et s’établit à 88 Nm, à 10100 tr/min. Ce bloc est à présent homologué Euro 5 et a subi quelques ajustements en vue de diminuer les frottements internes.

sportive F3

Les roulements et l’arbre de transmission ont notamment été redessinés. Les injecteurs sont également nouveaux, tout comme le radiateur à flux bidirectionnel et l’embrayage, qui est désormais renforcé. Le shifter en est à sa troisième génération et devrait permettre un passage des vitesses « plus souple et plus précis » selon MV Agusta, grâce à un nouveau capteur. Enfin, le système d’échappement a été entièrement revu, du collecteur au silencieux, dans le but de mieux remplir les courbes de couple et de puissance aux bas et mi-régimes.

L’échappement est totalement inédit, mais devrait conserver la sonorité inimitable du bloc italien.

Une nouvelle centrale inertielle IMU prend place au cœur de la F3 pour gérer l’électronique de la moto. Elle a été conçue spécialement pour ce modèle par l’entreprise E-Novia, qui est basée à Milan, et équipe déjà la nouvelle version Euro 5 de la Superveloce (lire notre présentation). Cette nouvelle centrale prend en compte l’inclinaison de la moto et permet d’agir sur l’ABS (qui est désormais développé par Continental) et le contrôle de traction, en fonction de l’angle de la moto. Une fonction FLC, pour Front Lift Control, permet d’ailleurs de gérer les wheelings au lieu de les empêcher purement et simplement. Et il y a même un Launch Control pour des départs maîtrisés.

Le tableau de bord est à présent confié à un nouvel écran TFT de 5,5 pouces. Combinant Bluetooth et GPS, il communique avec votre smartphone via l’application « MV Ride » dédiée. Laquelle vous permet d’enregistrer et de partager vos parcours, mais également de gérer l’ensemble des paramètres de votre moto. De plus, grâce à une fonction « miroir », il est possible d »afficher son itinéraire sur l’écran connecté, afin de bénéficier d’une navigation plus aisée. Pour les gros rouleurs enfin, sachez que la MV Agusta F3 possède même… un régulateur de vitesse!

sportive F3

MV Agusta devrait bientôt annoncer la version Euro 5 des autres membres de la famille de la sportive F3, à savoir la F3 « standard », et la F3 RC (Reparto Corse, le haut de gamme), et que les changements apportés dans la version Rosso se retrouveront certainement chez ses sœurs de gamme.

N’hésitez pas à passer chez notre partenaire de l’Annuaire des Professionnels Tricana Motorcycles, à Corseaux-sur-Vevey, pour toute questions sur la gamme MV Agusta.

Photos: DR
Source comm. MV Agusta

Article mis à jour le 31 mai 2021 à 19:15

Auteur

Mathias Deshusses

Mathias Deshusses

38 ans, genevois et sur deux-roues depuis toujours. Roule sur une Triumph Rocket 3 et une KTM 390 Adventure. Aime par conséquent les machines à grosses sensations, mais aussi s’aventurer hors des sentiers battus. Est autant à l’aise avec un guidon qu’avec un appareil photo entre les mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements