Supersport, Estoril, course 2: Dominique Aegerter la tient enfin, sa victoire!
Mondial Supersport

Supersport, Estoril, course 2: Dominique Aegerter la tient enfin, sa victoire!

Le pilote suisse était cinquième sur la grille de départ, mais il avait montré qu’il était rapide lors du tour de chauffe du dimanche matin. Et s’il n’a pas pris le meilleur des départs dans la course numéro deux, il s’est bien rattrapé par la suite, profitant de chaque occasion pour dépasser ses concurrents. Il est suivi sur le podium Supersport par Luca Bernardi (Yamaha) et Philipp Oettl. Le leader du championnat, Steven Odendaal (Yamaha), était battu, mais il a dû interrompre sas course en raison de problèmes mécaniques. Les autres Suisses, Randy Krummenacher et Stéphane Frossard, sont dans les points, 9ème et 15ème.

Après avoir échoué une première, puis une deuxième, puis une troisième fois à ravir la plus haut marche du podium de cette saison du mondial Supersport 2021, le Suisse Dominique Aegerter la tient enfin, la victoire inaugurale dans une catégorie où il est, rappelons-le, un rookie.

La course numéro deux sur le circuit d’Estoril se sera révélée la bonne pour le Bernois, qui s’était qualifié en cinquième place la veille, et avait fini la première course en quatrième position, pour juste quinze millièmes de seconde (lire notre compte-rendu). Il a d’ailleurs montré qu’il avait le vent en poupe le matin déjà, en étant le plus rapide au warm-up.

A l’extinction des feux, Domi Aegerter (Ten Kate, Yamaha) n’a pourtant pas été le plus incisif, et il s’est retrouvé à la huitième position. Mais il n’a pas perdu son sang-froid et a commencé une remontée courageuse et décidée.

Aux avant-postes, c’est le pilote Kawasaki Philipp Oettl, qui voulait lui aussi sa première victoire, qui a pris le meilleur sur l’auteur de la pole, Federico Caricasulo (Yamaha). Caricasulo, qui ne semblait pas aussi rapide que la veille, a progressivement perdu des rangs, se faisant passer notamment par le leader du championnat, Steven Odendaal (Yamaha). Puis par le coéquipier d’Oettl, Raffaele De Rosa. Et enfin par le pilote suisse.

Le Français Jules Cluzel, en quête d’un bon résultat et manifestement très rapide depuis le début de ce championnat 2021 (mais qui s’était fait éliminer dans la course 1 à Aragon par Niki Tuuli), faisait alors lui aussi partie du groupe de pilotes en tête de course.

Odendaal se trouvait derrière Oettl et le groupe de tête était composé de quatre pilotes (Cluzel avait perdu du terrain( quand De Rosa a exécuté un dépassement habile qui l’a placé en tête.

Oettl Esstoril
Le pilote Kawasaki Philipp Oettl (5) a mené la course, ici devant Odendaal et De Rosa, mais pas jusqu’au bout. Il finira troisième.

Aucun des quatre gladiateurs ne réussissait à ce moment-là à prendre le large, la première place revenant cependant au bout de quelques tours à Raffaelle De Rosa. Il va falloir que De Rosa commette une erreur et tombe dans la chicane pour que le Suisse puisse prendre le lead et un peu d’avance, laissant Oettl et Odendaal en découdre derrière lui, avec Cluzel et Luca Bernardi (Yamaha) sur leurs talons.

Odendaal s’est cependant débarrassé de ses rivaux grâce notamment à sa vitesse de pointe dans la ligne droite et s’est mis en chasse de Domi Aegerter. Mais ce dernier ne s’est pas laissé avoir et a su fermer toutes les portes au pilote sud-africain, de manière tactique.

Aegerter la
Dominique Aegerter (77) ne s’est pas laissé avoir par la manoeuvre de Steven Odendaal (4), plus rapide dans la ligne droite, et il a fermé la porte au freinage au pilote sud-africain.

Jules Cluzel est tombé dans les derniers instants de la course, laissant la deuxième place à Bernardi, devant Oettl, et Steven Odendaal a fait face à un problème mécanique soudain dans le dernier tour qui l’a fait rétrograder à la vitesse de la lumière. Le leader du championnat a fini par abandonner avant de clore le dernier tour.

Cette victoire, Aegerter la dédie au jeune Suisse Jason Dupasquier, étoile montant du mondial Moto3, malheureusement décédé la veille au Grand Prix d’Italie lors des qualifications.

Les autres pilotes suisses, Randy Krummenacher (Yamaha) et Stéphane Frossard (Yamaha) sont dans les points, en finissant 9ème, respectivement 15ème.

Photos: DR
Source worldsbk.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements