Chute de Granado, et deuxième place du Suisse Dominique Aegerter à Jerez
Moto E 2021

Chute de Granado, et deuxième place du Suisse Dominique Aegerter à Jerez

Le poleman avait fait le plus dur et contrôlait la course, mais il a perdu l’arrière et toutes ses chances de podium, sans même parler de victoire. Derrière, le trio composé du Suisse Dominique Aegerter, de l’Italien Alessandro Zaccone et de l’Espagnol et champion Moto E en titre Jordi Torres a lutté jusqu’au bout, avec Zaccone qui a remporté la bataille.

La deuxième place du Suisse Dominique Aegerter sur le circuit espagnol de Jerez était presque une déception pour lui, alors qu’il reste l’un des grands favoris de l’édition 2021 de la coupe mondiale Moto E. Pour cette première course en moto électrique de l’année, l’horaire avait été un peu bousculé, les pilotes Moto E, au lieu de s’élancer en milieu de matinée, devant attendre la fin de la course MotoGP, l’après-midi.

Dès les premiers des huit tours de la course, c’est l’auteur de la pole, le Brésilien Eric Granado qui a pris les commandes, lui qui avait dominé aussi les essais. Il ne l’a pas lâchée et a signé le meilleur tour en course… jusqu’à ce qu’il perde l’arrière en virage et subisse une chute pas trop grave, mais qui lui a coûté non seulement la victoire, mais aussi le podium et des points importants pour le championnat.

Juste derrière, un trio de forcenés composé d’Aegerter, du champion en titre Jordi Torres et de l’Italien Alessandro Zaccone s’est disputé durant plusieurs tours pour savoir qui allait pouvoir profiter de l’aubaine.

A ce petit jeu, l’Italien a été le plus rapide et le plus efficace. Il n’a été inquiété que vers la fin par le Bernois. Ce dernier a tout tenté, freinant tard et accélérant tôt. Un peu trop tôt, car sa moto lui a fait savoir par une glisse de l’arrière – heureusement rattrapée par le pilote – que le gros couple du moteur électrique était trop intense pour son pneu arrière. C’était dans le dernier tour, et Domi Aegerter n’a pas pu faire mieux que conserver sa deuxième place en se protégeant des velleités d’attaque de Torres juste derrière.

Parmi les autres faits de course, on note l’abandon de l’Allemand Lukas Tulovic, deuxième des qualifications, qui a été pris pour une boule de bowling par un autre pilote en train de chuter, le jeune Espagnol Fermin Aldeguer, troisième sur la grille de départ. Les deux hommes s’en tirent sans mal.

La deuxième place du Suisse Domi Aegerter reste un résultat encourageant. On rappelle qu’il avait loupé le titre l’an passé (lire notre compte-rendu de la dernière course). Le prochain rendez-vous est fixé au 14 mai prochain, lors du Grand Prix de France, au Mans.

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements