Edition spéciale Sandstorm (et mise à jour) pour le Street Scrambler Triumph
Néo-rétro

Edition spéciale Sandstorm (et mise à jour) pour le Street Scrambler Triumph

La marque anglaise annonce une évolution du bicylindre en ligne liquide de son scrambler néo-rétro 900 pour 2021, avec moins d’émissions polluantes, mais les mêmes valeurs de puissance et de couple et, semble-t-il, le même caractère. Les autres changements sont esthétiques. Et il y a une édition spéciale produite à 775 exemplaires, baptisée Sandstorm, avec des coloris spécifiques et plusieurs accessoires de série visant à en exalter le caractère « aventureux ».

Le Street Scrambler Triumph avec le moteur bicylindre 900 refroidi par liquide existe dans la gamme du constructeur anglais depuis 2018. Il s’est d’emblée de jeu positionné comme une machine accessible mais sortant un peu des sentiers battus (lire notre essai), et en tout cas pleine de charme.

En 2019, une mise à jour conséquente a eu lieu, qui a donné plus de puissance au twin, et a apporté quelques raffinements supplémentaires (lire notre article).

Et pour 2021, il fallait au minimum mettre à jour le propulseur, pour qu’il soit conforme aux nouvelles normes anti-pollution Euro 5, qui sont imposées sur tout le continent européen (Suisse comprise) à partir de cette année. C’est chose faite, sans pour autant toucher aux caractéristiques fondamentales de ce modèle.

La puissance maximale, 65 chevaux, ne change pas, mais on la trouve quelques tours par minute plus haut. Idem pour le couple de pointe, conséquent: 80 Nm. Et, ce qui est encore plus important, il est toujours atteint assez bas, à seulement 3250 tr/min. De quoi garantir une bonne accélération en ouvrant sans exagération la poignée des gaz, à des vitesses très légales. Le travail livré notamment sur l’échappement a permis au Street Scrambler Triumph non seulement d’atteindre les normes Euro 5, mais de les dépasser, affirme son constructeur. Qui ajoute que la sonorité typique de ce moteur est toujours là.

Street Scrambler Triumph
Un Scrambler se doit, stylistiquement, d’avoir des échappements hauts!

Les autres nouveautés pour 2021, outre des coloris (noir, gris-bleu, ou bicolore gris-khaki), sont d’ordre esthétique: on a ajouté un panneau latéral porte-numéro (mais vierge de tout numéro) sur le côté gauche de la moto. Avec le logo du modèle. Et certaines pièces, comme les supports de phare avant, font désormais étalage d’une finition en aluminium brossé.

Triumph Scrambler 900 2021
La nouvelle plaque porte-numéro, disposée sur le flanc gauche.

Les suspensions et les freins ne changent pas par rapport au modèle 2019. On a un étrier de frein avant, de marque Brembo, avec une fourche télescopique non réglable à cartouche (débattement avant et arrière: 120 mm, roue avant de 19 pouces, 17 à l’arrière), et deux amortisseurs réglables en précharge à l’arrière. La selle, à 790 mm du sol, est toujours en deux parties, celle du passager étant amovible et pouvant être remplacée (en option) par un porte-bagage.

Et bien sûr, l’ABS et le contrôle de traction (déconnectables) sont là pour faciliter la vie du ou de la pilote, tout comme les trois modes de pilotage prédéfinis, liés à l’accélérateur électronique: Rain, Road et Offroad (dans ce dernier, le contrôle de traction et l’ABS sont désactivés). Il y a encore un embrayage assisté, un plus en ville ou dans le terrain, et une prise USB sous la selle, pour recharger par exemple un téléphone.

Street Scrambler Triumph
La nouvelle édition « Sandstorm » su Street Scrambler.

Une autre nouveauté consiste en l’adjonction d’une édition limitée spéciale, baptisée Sandstorm, qui fait référence au passé notamment américain des Scrambler, aux courses dans les déserts, comme par exemple la Baja Peninsula, la Barstow, la Mojave…

Cette édition se distingue par un coloris spécial à trois teintes, et par un certain nombre d’accessoires implantés de série, comme le pare-brise haut à l’avant, la grille de protection du phare avant, les protections de genoux en caoutchouc sur les flancs du réservoir, ou le sabot moteur en alu. Seuls 775 exemplaires seront produits. Un chiffre qui n’a aucune signification symbolique, mais qui vient simplement des demandes des différents marchés.

Le Street Scrambler 2021 est annoncé à 12300 francs, et il faudra attendre début juin, voire juillet, tandis que le Street Scrambler Sandstorm Edition (attendue d’ici la fin du mois d’avril) sera à 13200 francs. Il sera possible, comme par le passé, de brider la moto à 35 kW de puissance maximale, pour les exigences du permis de conduire dit A limité. L’opération s’effectue chez un concessionnaire. Et de même pour la débrider ensuite.

Photos: DR
Source comm. Triumph Motorcycles

Article mis à jour le 19 avril 2021 à 14:44

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements