Fabio Quartararo gagne au Portugal et au championnat
MotoGP 2021

Fabio Quartararo gagne au Portugal et au championnat

Le Niçois, parti de la pole mais ayant un peu loupé son départ, a montré qu’il avait franchi un palier dans cette nouvelle saison, en s’imposant avec une belle marge sur Bagnaia et Mir. Et il prend aussi les commandes au classement général.

Fabio Quartararo, l’un des deux pilotes officiels Yamaha en MotoGP (numéro 20), avait décroché la première place sur la grille de départ du Grand Prix moto du Portugal. Et Fabio Quartararo gagne la course après avoir raté (un peu) son départ, et au terme d’une bataille acharnée qui a commencé à la mi-course avec le pilote Suzuki Alex Rins (numéro 42). Un Alex Rins très rapide et qui aurait pu revenir, mais qui a fini par chuter, piégé par le rythme infernal de Fabio « El Diablo » Quartararo.

A partir de là, le Français n’avait « plus » qu’à gérer sa fin de course, sans tomber. Ses poursuivants se trouvaient en effet à près de deux secondes. Et l’autre Français, Johann Zarco (Pramac Ducati, 3ème sur la grille), jusqu’ici leader du championnat, qui se trouvait dans le groupe de tête, est tombé lui aussi, perdant l’avant dans un virage à droite, de manière surprenante car aucun indice n’était venu l’avertir que l’irréparable allait se produire. Un certain nombre d’autres chutes similaires se sont d’ailleurs produites, et ont anéanti les espoirs de Miguel Oliveira (KTM), vainqueur sur ce même circuit l’an dernier pour la dernière course de la saison, de Jack Miller (Ducati) et du vieux lion Valentino Rossi (Petronas Yamaha).

Restaient le champion en titre Joan Mir sur sa Suzuki officielle et la Ducati tout aussi officielle de Francesco « Peco » Bagnaia, dont le tour très rapide en qualifications avait été annulé en raison d’un drapeau jaune resté sur le bord de piste après une chute. Ils étaient trop loin pour inquiéter El Diablo, mais il y avait encore une bataille à livrer pour monter sur le podium du circuit de Portimao. Franco Morbidelli (Petronas Yamaha), se trouvait d’ailleurs presque à portée dans les tout derniers tours pour se mêler à la bagarre.

Peco Bagnaia a fait ce qu’il fallait pour garder l’avantage sur Mir après un dépassement propre, et Mir n’a pas laissé revenir Morbidelli. Le pilote Ducati a du même coup conquis la deuxième place du championnat, derrière Fabio Quartararo!

Un autre fait marquant de ce Grand Prix où Quartararo gagne haut la main est le retour de l’octuple champion du monde Marc Marquez, sur sa Honda Repsol d’usine. Après neuf mois d’absence et une convalescence longue et compliquée à la suite d’une chute l’an passé qui a brisé son humérus, il n’était pas certain de réussir à terminer la course. Mais il a fait bien plus que cela, se positionnant régulièrement dans le top 10 ou 12 lors des essais et des qualifications. Et finissant le Grand Prix au septième rang, derrière dans l’ordre Brad Binder (première KTM) et Aleix Espargaro (première Aprilia).

Il faut malheureusement ajouter que Pol Espargaro, le coéquipier de Marc Marquez, est rentré aux stands et a abandonné la course, en raison d’un problème technique non communiqué par Honda. Les deux pilotes du team satellite Honda LCR, Alex Marquez (frère de) et Takaaki Nakagami, eux, ont fini la course: 8ème, respectivement 10ème. Cette dernière place, pour le pilote japonais, est remarquable au vu de la douleur qu’il éprouvait manifestement depuis les qualifications (grosse chute au freinage en bout de ligne droite).

Photos: DR
Source motogp.com

Article mis à jour le 18 avril 2021 à 18:38

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements