Marc Marquez a un but: se sentir à nouveau bien sur sa RC213V
MotoGP 2021

Marc Marquez a un but: se sentir à nouveau bien sur sa RC213V

Le multi-champion, blessé et tenu loin des circuits durant presque toute l’année 2020, est apparu aux côtés de son nouveau coéquipier Pol Espargaro, lors de la présentation officiel du team Honda Repsol pour la saison 2021. Marc est conscient du fait qu’il faudra du temps pour retrouver son meilleur niveau, mais reste prudemment optimiste.

En écoutant bien les déclarations du déjà huit fois champion du monde Marc Marquez, figure de proue du team Honda Repsol en MotoGP, on se rend compte que le Catalan a un objectif pour la saison 2021: se sentir à nouveau bien sur sa RC213V! Pas remporter le titre une fois encore, pas même accumuler des podiums et se battre pour la victoire contre Fabio Quartararo (team Yamaha d’usine), Franco Morbidelli (idem), Jack Miller (Ducati), Brad Binder (KTM), ni avec le champion en titre Joan Mir (Suzuki)… non, déjà juste se sentir bien sur sa RC213V.

Ces déclarations ne sont pas spontanées, elles font partie de la présentation du team officiel Honda dans la classe reine, en avant-première de la saison 2021, qui va commencer en mars par des tests en Espagne et au Qatar avant le premier Grand Prix le 28 mars au Qatar. On y a bien sûr découvert la nouvelle livrée des deux motos du team, les RC213V de Marc (numéro 93) et de son nouveau coéquipier Pol Espargaro (numéro 44). Et là, à part le numéro de Pol sur la seconde moto, le changement graphique n’est pas révolutionnaire.

Et pour ce qui est des changements techniques, comme d’habitude, un team de MotoGP en dit le moins possible, parce que chaque détail compte pour battre ses adversaires. On sait juste que, comme toutes les autres équipes, le team Honda ne pourra pas modifier, ou du moins pas continuer de développer le moteur V4 de sa machine. Ce genre de développement est en effet interdit pour 2021, histoire de limiter les coûts et de donner toutes les chances économiques possibles à ce championnat d’avoir lieu cette année.

On sort en effet d’une année 2020 marquée par une pandémie mondiale et par des restrictions économiques drastiques, et la nouvelle année n’est pour l’instant pas partie pour être plus optimiste du point de vue économique. Or on sait que l’argent est le nerf de la guerre, aussi en MotoGP, via les sponsors, et les droits de rediffusion, forcément moins juteux en l’absence du public dans les tribunes.

team Honda Repsol 2021
Le team Honda Repsol 2021, avec à gauche Marc Marquez, et à droite Pol Espargaro.

Bref, si on attendait quelques phrases de la part du nouveau, Pol Espargaro, frère d’Aleix, catalan lui aussi, et qui a remporté quelques podiums l’an dernier sur l’une des deux KTM d’usine (cinquième du championnat!), sans même parler de son titre passé en Moto2… eh bien tous les regards et toutes les oreilles étaient bel et bien tournés vers Marc, qui a vécu une saison 2020 pour ainsi dire blanche, en raison d’une grosse chute en début d’année, sur le circuit de Jerez (lire notre compte-rendu). Suivie par une grosse blessure à l’épaule, et surtout par une longue convalescence qui ne lui a plus permis de remonter sur une moto en course. La première fois dans sa carrière qu’il a dû s’arrêter de courir pendant si longtemps.

Marc Marquez
Le huit fois champion du monde Marc Marquez à l’interview.

A la question de savoir si et quand il sera prêt à courir à nouveau, Marc a répondu honnêtement: « Je ne sais pas exactement ». Tout en ajoutant qu’i était optimiste, que chacune de ses visites médicales récentes avait délivré de bonnes nouvelles et qu’il se sentait mieux et faisait des progrès presque chaque semaine. Et quand à savoir si le Marc Marquez de 2021 serait un nouveau Marquez, Alberto Puig, le chef du team, a lui aussi répondu sans détour qu’il ne le savait pas, que seul le pilote le saurait le moment venu. Tout en ajoutant lui aussi que le champion trouverait certainement un moyen de redevenir celui qu’il a été et qu’il est sans doute encore: un formidable compétiteur qui se démarque des autres pilotes.

bien sur sa RC213V
Marc s’est fixé comme objectif d’à nouveau se sentir bien sur sa RC213V.

Rendez-vous donc pour les premiers tests, le 2 mars à Jerez. Pol y sera. On ne sait pas encore, pour Marc. Mais s’il y sera, il sera bien sur sa RC213V!

Photos: DR
Source comm. Honda Repsol

Article mis à jour le 22 février 2021 à 14:36

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements