Raul Fernandez gagne en solitaire, Albert Arenas prend le titre mondial
Moto3 Portimao

Raul Fernandez gagne en solitaire, Albert Arenas prend le titre mondial

L’Espagnol Raul Fernandez triomphe en solitaire lors de la dernière course du championnat du monde Moto3 2020. Il s’est imposé devant Dennis Foggia et Jeremy Alcoba. Mais, l’événement du jour vient du titre mondial obtenu par Albert Arenas. Un sacre décroché avec panache, au prix d’un dernier tour de folie.

Raul Fernandez gagne en solitaire. Malheureusement pour lui car on ne l’a pas vu beaucoup à l’écran! L’intérêt du jour se situant plus loin derrière…

Raul Fernandez gagne
Raul Fernandez, vainqueur du jour.

L’enjeu de ce dernier Grand Prix de la saison n’était autre que l’attribution du titre de champion du monde Et, pour l’Espagnol Albert Arenas (24 ans) qui passera en Moto2 l’an prochain dans la même équipe dirigée par Jorge « Aspar » Martinez, l’équation à résoudre était simple: il lui suffisait de terminer premier ou deuxième sans se soucier du résultat de ses adversaires directs à savoir Ai Ogura (5e sur la grille) et Tony Arbolino (27e sur la grille). On rappelle que ce dernier ira en Moto 2 l’an prochain, en remplacement de Tom Lüthi au sein du team Dynavolt! Parmi d’autres possibilités, celle-ci était la meilleure. Albert Arenas

Albert Arenas, champion du monde Moto3 2020.Dès les premiers tours, les deux prétendants (Arenas et Ogura) ont fait le « job » à la perfection se dépassant tour à tour gênés parfois par Jaume Masia et Dennis Foggia, vite éliminés de la course à la victoire car il avaient écopé de deux Long Lap Penalty. Enfin terminé! Sauf pour Foggia qui terminera sur le podium à la deuxième place!

Pour revenir à la course en direct, les hostilités étaient immédiatement lancées par Raul Fernandez et profitaient à Albert Arenas qui naviguait entre la deuxième et la cinquième place tandis qu’Ai Ogura rétrogradait à la huitième place.

A dix tours de la fin de la course, un groupe emmené par Tony Arbolino revenait sur Ai Ogura, offrant ainsi une voie impériale pour Albert Arenas qui pouvait assurer son premier titre de champion du monde Moto3.

Pourtant, à six tours de la fin de la course, Albert Arenas était surpris du retour canon de Tony Arbolino, les deux rivaux allant jusqu’au contact!

Arbolino se positionnait alors sixième et Albert Arenas dixième.

Trois tours avant la fin, les hommes se sont quelque peu calmés et figeaient les positions avec Arbolino à la sixième place et Albert Arenas qui gérait merveilleusement cette fin de course sous haute tension.

C’était jusqu’à un dernier tour viril disputé entre Arenas et Arbolino qui gagnait ainsi le championnat 2020 avec juste quatre points d’avance sur Tony Arbolino et quatre points aussi sur Ai Ogura.

Derrière, on cherchait le nom de Jason Dupasquier sur l’affichage de notre écran qui ne montrait que les vingt premiers. En vain, car le Fribourgeois terminait finalement à la 23e place.

Finalement, Raul Fernandez gagne en solitaire et Albert Arenas prend le titre mondial. (Lire aussi l’article sur le titre obtenu par Joan Mir, la semaine dernière).

Photos: motogp.com
source: motogp.com

Article mis à jour le 29 novembre 2020 à 21:42

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements