Locatelli ne veut rien partager. Cluzel a pourtant demandé!
WorldSSP Portugal

Locatelli ne veut rien partager. Cluzel a pourtant demandé!

Après une lutte acharnée dans les premiers tours entre Andrea Locatelli (Yamaha) et Jules Cluzel (Yamaha), l’Italien s’est envolé vers sa quatrième victoire d’affilée. Jules Cluzel qui revenait dans son sillage a trop forcé et chuté à cinq tours de la fin! Il termine toutefois à la 7e place. Lucas Mahias (Kawasaki) prend la deuxième place et Rafaele De Rosa (MV Agusta), au finish, complète le podium.

Andrea Locatelli ne veut rien  partager! La preuve: l’Italien s’est adjugé sa quatrième victoire de rang depuis le début de la saison en Australie et ce, malgré une belle et malheureuse résistance du Français Jules Cluzel.

Pour cette saison 2020 du Championnat FIM World Supersport, les pilotes de la catégorie intermédiaire disputent deux courses par épreuve et ce samedi, c’est Andrea Locatelli (Bardahl Evan Bros. WorldSSP Team) qui a décroché la victoire en devenant ainsi le premier pilote WorldSSP à gagner les quatre premières courses d’une saison.
Depuis la pole position, Locatelli ne pouvait contenir les deux pilotes du GMT94, Jules Cluzel (GMT94 Yamaha) et Corentin Perolari. Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing) s’installait à la quatrième place derrière le pilote italien tandis que Isaac Viñales (Kallio Racing) devançait Phillip Oettl (Kawasaki Puccetti Racing). Hannes Soomer (Kallio Racing) pointait septième devant Steve Odendaal (EAB Ten Kate Racing) et Raffaele de Rosa (MV Agusta Reparto Corse).
Locatelli parvenait à reprendre l’avantage sur ses deux adversaires français mais Cluzel n’hésitait pas à le dépasser à nouveau quelques virages plus loin, les deux hommes toujours talonnés par Perolari, aux premières loges pour admirer la passe d’armes entre les hommes de tête.
Mahias se montrait de plus en plus menaçant envers son compatriote et parvenait à le dépasser avant de se lancer à la poursuite de Locatelli. Viñales conservait la cinquième place tout en comblant l’écart avec Perolari sans être inquiété par Oettl, sixième à mi-course. De Rosa pointait septième devant Öncu et Odendaal tandis que Gonzalez et Webb s’affrontaient pour la dixième place.
Dans les derniers tours, Cluzel redoublait d’effort pour rester au contact avec Locatelli tandis que quelques encablures derrière Mahias, troisième, Perolari et Viñales se disputaient la quatrième place. De Rosa se joignait à la bagarre, libéré de toute pression de la part de Oettl et Odendaal, alors que Öncu chutait au virage 5 avant de reprendre la piste, laissant la neuvième place aux mains de Gonzalez.
De Rosa prenait ensuite les devants depuis la sixième place pour dépasser d’un seul coup Perolari et Viñales, sans toutefois parvenir à les distancer. À l’avant, Locatelli parvenait à créer un petit écart sur Cluzel et affichait un peu plus de six dixièmes d’avance sur le Français qui partait à la faute à cinq tours de la fin avant de remonter sur la machine et de reprendre la piste au sixième rang derrière son coéquipier.
Locatelli passait sous le drapeau à damiers avec huit secondes d’avance sur Mahias pour décrocher sa quatrième victoire consécutive tandis que la troisième place se décidait sur la ligne et c’est De Rosa qui s’adjugeait la dernière marche du podium devant Perolari et Viñales. Cluzel terminait la course au septième rang suivi par Oettl et Odendaal.
Photos: worldsbk.com
Source: comm. worldsbk.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements