Une dernière Charity Race réussie
Bonne cause

Une dernière Charity Race réussie

Deux courses de démonstration pour la bonne cause (aider les pilotes de cross diminués dans leur mobilité à la suite par exemple d’un accident), avec en prime le début officiel du championnat Angora; la dixième et dernière (selon son organisateur Benoît Thévenaz) Charity race sur la piste vaudoise du Rogneux Wheel’s Park, à Bullet, a atteint son objectif malgré les restrictions imposées par la pandémie de nouveau coronavirus. Et il y avait du beau monde, sportivement parlant, parmi les participants.

Les 18 et 19 juillet ont marqué le coup d’envoi du motocross en Suisse romande tout comme celui de la dernière Charity Race. En effet, la Covid-19 avait obligé d’annuler toutes les épreuves agendées à ce jour, toutes fédérations réunies. C’est grâce au travail de titan du Vaudois Benoît Thévenaz et de son équipe qu’ont été délivrées les toutes premières autorisations officielles pour une épreuve de motocross devant public, sur la piste du Rogneux Wheel’s Park, à Bullet.

L’événement principal résidait en la Charity Race proprement dite, course de démonstration comprenant une poignée d’as du mondial MX, des pilotes du championnat de Suisse Inter et quelques cadors ou ex-cadors du championnat français. Le gain récolté était destiné à la recherche sur les blessures sportives paralysantes en général et, cette année, plus précisément à épauler le Vaudois Killian Auberson (28 ans) et le Français Bryan Moreau (18 ans), tous deux ayant perdu récemment (provisoirement? on l’espère très fort!) l’usage de leurs jambes après leur chute aux essais du championnat US de Supercross.

Charity réussie
Les organisateurs de la Charity Race avaient bien fait les choses, divisant l’aire en quatre secteurs séparés, suivant à la lettre les prescriptions anti-pandémie, pour éviter les rassemblements de trop de personnes.

Avaient répondu présent entre autres nos as du MXGP Arnaud Tonus et Valentin Guillod, ainsi que les Français Benoît Paturel (4e du mondial MX2), Maxime Desprey, Xavier Boog (quadruples champions de France) et le Russe Evgheny Bobryshev, lui aussi une figure tutélaire du mondial de motocross. Les pilotes du mondial se contentant d’une participation à leurs frais de déplacement, ceux du CS renonçant même à tout apport financier. Les deux manches Charity devaient bénéficier de l’infrastructure et du support de deux manches Angora’s (samedi) et de l’AFM, mais le comité directeur de la série fribourgeoise s’est désisté le lundi précédant l’événement. Parce que le canton de Fribourg venait de décider la réduction à 300 du nombre de personnes réunissables en même temps pour une manifestation organisée.

Charity réussie
Le Français Benoît Paturel, avec un 1-2 au cumul des deux manches, remporte la Charity Race 2020.

Le premier round de la Charity Race a été remporté par Benoît Paturel devant Arnaud Tonus, Valentin Guillod, Evgheny Bobryshev, Maxime Desprey, Xavier Boog, Jeremy Clochet, Josh Gilbert, Zachary Pichon et le Prévôtois Kim Schaffter. Alors que le second voyait la victoire de Desprey devant Paturel, Tonus, Bobryshev, Pichon, Guillod, Gilbert et l’Helvète Mike Gwerder.

Un grand coup de chapeau au Comité d’organisation qui, sous le joug des mesures anti-Covid préconisant entre autres un max de 1000 personnes, avait réalisé un coup de maître si exemplaire qu’il a même reçu les félicitations du Contrôle de la Santé publique cantonal.

Benoît Thévenaz
Le Vaudois Benoît Thévenaz, l’âme de la Charity Race de Bullet, et membre du comité d’organisation depuis de nombreuses années. Il lutte lui-même pour recouvrer sa mobilité après un accident de vélo qui l’a privé de l’usage « normal » de ses jambes.

L’aire était divisée en quatre secteurs distincts à coups de bandeaux, divisant l’accès aux cantines en quatre groupes séparés. Benoît Thévenaz: « Cette réussite est le fruit de dix années de dix années de rude combat contre opposants, autorités, etc. Les deux mois de fermeture due au coronavirus nous ont permis surtout de nous informer intensément tous azimuts, mais aussi de tempérer les ardeurs de l’opposant principal à nos activités (pour rappel : un fonctionnaire de la Berne fédérale ayant un pied-à-terre derrière une colline adjacente). » Et de voir enfin couronné de succès ce long combat à la Don Quichotte: le Rogneux Wheel’s Park est désormais reconnu officiellement zone sportive motorisée et événementielle! Donc également ouverte aux essais de motocross de mardi à samedi de 13h30 à 18h30 moyennant émolument de par ex. 40 frs. l’après-midi.

Pour clore: cette 10ème course Charity Race fut la dernière, Benoît ayant ainsi bouclé un chapitre de sa vie (pour rappel : un accident de vélo dans le cadre du SX d’Yverdon le 10 juillet 2005 lui a coûté l’usage de ses jambes et partiellement celui de ses bras).

Charity Race 2020
Une famille pour le motocross, avec père, fille et fils.

Mais le Rogneux Wheel’s Park accueillera encore des courses Angora’s et AFM. Concernant les divers championnats et séries motocross suisses: la saison des Angora’s a démarré samedi 18 juillet ici même, celle des AFM a été malheureusement annulée en entier. Quant au championnat officiel FMS, il ne démarre pas comme annoncé par erreur le 15 août à Bullet, mais aux dernières nouvelles le 23 août à Beggingen SH (lire notre article).

Texte aimablement livré par Jean Mesnil, rédacteur senior du magazine Moto Sport Suisse.

Photos: Jean Mesnil
Article à paraître sous une autre forme dans le magazine Moto Sport Suisse

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements