Loris Baz le plus rapide à Jerez
Mondial Superbike

Loris Baz le plus rapide à Jerez

Le pilote français du team Ten Kate Yamaha a sorti le meilleur chrono des deux séances d’essais libres le vendredi pou rla reprise du championnat mondial SBK. Devant le champion en titre Johnny Rea (Kawasaki) et un étonnant Michael Ruben Rinaldi (Goeleven, Ducati). Les chronos combinés FP1-2 se tiennent à moins de 4 dixièmes de seconde dans le top 10 du jour.

La reprise du championnat mondial Superbike et Supersport n’a pas déçu vendredi à Jerez de la Frontera. Au jeu du contre-la montre, et en combinant les temps des deux séances d’essais libres FP1 et FP2, ce fut le Français Loris Baz le plus rapide, avec un chrono de 1’40.249 établi durant la matinée. Il n’a été amélioré par personne, malgré la chute du Savoyard qui l’a empêché de rouler autant que ses concurrents. Il est vrai que les températures furent plus élevées l’après-midi, ce qui rendait la chose un peu plus difficile.

Mais Michael Ruben Rinaldi (Team privé GOELEVEN, Ducati Panigale V4R), qui a étrangement chuté en FP1, a toutefois créé la surprise durant la FP2 en signant le meilleur tour le plus rapide avec trois dixièmes d’avance sur son plus proche poursuivant.
Le champion en titre Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) occupait la deuxième place des temps combinés, à 0,062 secondes du Français, tandis que Rinaldi se plaçait en troisième place.
Jonathan Rea
Le champion en titre Jonathan Rea a délivré d’excellents chronos lors de ces essais libres.
Au cumul des deux séances toujours, moins d’une seconde séparait les 15 premiers du jour, et moins de quatre dixièmes pour les 10 premiers. Álvaro Bautista (Team HRC, vice-champion 2019, à l’époque sur une Ducati officielle) s’est classé quatrième du jour en maintenant son rythme rapide à Jerez. Bautista devançait le duo Aruba.it Racing – Ducati, Scott Redding et Chaz Davies (qui a connu incident à la hauteur du virage n°2), qui étaient respectivement cinquième et sixième. Vient ensuite le duo Yamaha officiel, Toprak Ragatlioglu devant Michael Van Der Mark (pour moins d’un dixième), puis le coéquipier de Bautista chez Honda, Leon Haslam.
Michael Rinaldi
Michael Ruben Rinaldi, sur sa Ducati privée, a été victime d’une curieuse chute en FP1. Il s’est bien rattrapé en FP2.
L’actuel leader du Championnat Alex Lowes (Kawasaki Racing Team), coéquipier de Rea, était pour sa part 10ème à quatre dixièmes seulement de la référence.
La Superpole et les course promettent d’être passionnantes avec aussi peu d’écarts et Loris Baz le magnifique en plein forme!
Photos: DR
Source worldsbk.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements