Maverick Viñales remporte le Grand Prix d’Espagne virtuel
e-sport

Maverick Viñales remporte le Grand Prix d’Espagne virtuel

Le 3ème Grand Prix moto virtuel de l’histoire s’est déroulé par appartements interposés sur le circuit (virtuel) de Jerez, là même où le véritable grand prix d’Espagne aurait dû se tenir ce dimanche. Alors quoi de plus logique que de retrouver aux boutons de leurs manettes des pilotes des 3 catégories. Ils se sont confrontés cette fois avec la version 2020 du jeu MotoGP?

Maverick Viñales, héros du jour, était aussi associé à une bonne cause, celle de Two Wheels for Life, qui vient de lancer une nouvelle campagne visant à collecter des fonds qui serviront – en ce contexte de Coronavirus et pas seulement – à procurer aux populations les plus isolées d’Afrique des tests, des médicaments et autres matériels.

Précision encore: ces Grands Prix organisés « pour de faux » tiennent en haleine des millions de fans sur les canaux officiels de diffusion  et sur de nombreux réseaux sociaux! Voici la liste des participants.

La course MotoGP de ce grand Prix d’Espagne virtuel, principale attraction de la journée, a été marquée par la victoire, à domicile, de Maverick Viñales (Yamaha) et aussi par le nombre record de chutes (8) subies par le Poleman Fabio Quartararo (Yamaha). Sa nouvelle coupe de cheveux rouge-orangée (si, si, sous la casquette) a fait aussi forte impression!

Virtuel
Maverick Vinales est le troisième vainqueur différent en trois courses.

Mais, au premier freinage, c’est Tito Rabat qui s’est illustré en exécutant un « strike » qui a mis à terre plusieurs favoris. Une aubaine pour Francesco Bagnaia (Ducati), récent vainqueur du GP virtuel d’Autriche, qui prenait la tête avec Iker Lecuona (KTM) et Fabio Quartararo à ses trousses.

Ces deux pilotes se percutaient et laissaient filer Bagnaia. Au 10ème tour, Alex Marquez, alors deuxième, partait à la faute, laissant ainsi passer Maverick Vinales. Puis, dans le même tour, Bagnaia se crashait lui aussi.
Maverick Viñales remportait finalement son Grand Prix d’Espagne devant Alex Marquez et Francesco « Peco » Bagnaia.

Marc Márquez terminait pour sa part au pied du podium, avec dans son sillage Álex Rins et Danilo Petrucci. Miguel Oliveira se classait quant à lui septième. Fabio Quartararo, qui aura chuté huit fois au total (mais réalisé le tour le plus rapide), Iker Lecuona et Lorenzo Savadori (Aprilia Racing Team Gresini) complétaient le Top 10.

Avec la Moto3

Auparavant, la course Moto3 s’est disputée dans la bonne humeur communicative de Dennis Onçü et en l’absence du Suisse Jason Dupasquier. En qualification, la pole position a été obtenue par l’Argentin Gabriel Rodrigo qui, malgré un très mauvais départ, a finalement triomphé en solitaire. Le malchanceux de cette course a été l’Italien Dennis Foggia qui, un moment en tête, a perdu sa connexion wifi a plusieurs reprises!

Grand Prix

Et la Moto2

En moto 2, la course a été lancée en l’absence du Suisse Thomas Lüthi. En pole position, Lorenzo Baldassarri a pris le meilleur départ et s’est extirpé rapidement du peloton, évitant ainsi deux chutes collectives survenues au premier et au deuxième virages. Pour Baldassari, s’en est ensuivi un beau duel avec Jake Dixon, puis une course propre et un triomphe en solitaire devant Jake Dixon et Bo Bendsnyder.

Baldassari
Baldassarri vainqueur en solitaire.
Photos: motogp.com
source: comm. motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Commentaires2 commentaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements