Jonathan Rea vainqueur de la course « sprint »
WorldSBK Australie

Jonathan Rea vainqueur de la course « sprint »

Après avoir chuté lors de la course 1, le Nord-Irlandais a remis les pendules à l’heure en remportant la course Tissot-Superpole, au terme des dix tours très disputés et après une arrivée encore une fois très serrée!

Le champion du monde en titre Jonathan Rea a remporté la course sprint, disputée sur dix tours, devant Toprak Razgatlioglu et Scott Redding.

Pour la seconde fois du week-end, Tom Sykes (BMW Motorrad WorldSBK Team) partait depuis la pole position mais c’est Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team) qui prenait la tête de la course au premier freinage, devant Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) et Sykes. Michael van der Mark (Pata Yamaha Official WorldSBK Team) pointait quatrième devant Loris Baz (Ten Kate Racing – Yamaha), alors que Scott Redding (Aruba.it Racing – Ducati) s’installait à la sixième place devant Alex Lowes (Kawasaki Racing Team) et Xavi Fores (Kawasaki Puccetti Racing).

Federico Caricasulo (GRT Yamaha WorldSBK Junior Team) pointait à la neuvième place devant Álvaro Bautista (Team HRC) qui se hissait au dixième rang, suivi de Michael Ruben Rinaldi (Team Goeleven). Maximilian Scheib (Orelac Racing VerdNatura)  devançait Sandro Cortese (Outdo Kawasaki TPR), 13e devant Chaz Davies (Aruba.it Racing – Ducati).

À l’attaque du deuxième tour, Bautista partait à la faute au virage 6 tandis que Van der Mark se voyait repoussé à la septième place derrière Lowes. Rea conservait l’avantage mais ne parvenait pas à creuser l’écart sur Razgatlioglu et Redding.

Alors que Razgatlioglu tentait un dépassement risqué sur le quintuple Champion du Monde, il parvenait à éviter la collision et perdait alors la deuxième place au profit de Redding. Dans le sillage du pilote turc, Baz ne parvenait pas à contenir Lowes et se faisait ensuite rapidement dépasser par Van der Mark.

Sykes se hissait quelques encâblures plus loin à la sixième place, laissant Baz septième. Fores était huitième à plus de deux secondes du pilote français, devant Rinaldi et Scheib, mais commettait une erreur et se retrouvait 13ème.

Haslam héritait alors de la dixième place devant Cortese et Davies. Derrière Fores, Takumi Takahashi (Mie Racing Althea Honda Team) devançait Caricasulo, 15ème.

Dans les derniers tours de cette course « sprint », Razgatlioglu parvenait à récupérer la seconde place devant Redding et cherchait l’ouverture sur Rea pour la tête de la course. Lowes se hissait au quatrième rang devant son ancien coéquipier, Van der Mark, qui devait alors faire face à la menace de Sykes et Baz.

Au terme d’un dernier tour rempli de suspens, c’est finalement Rea qui décrochait sa première victoire de l’année pour seulement 0.067 seconde d’avance sur Razgatlioglu. Une manière de remettre les pendules à l’heure après sa chute et son abandon lors de la course du jour précédent. Redding s’adjugeait son deuxième podium du week-end devant Lowes qui terminait quatrième.

Van der Mark passait la ligne en cinquième position devant Sykes et Baz enregistrait les points de la septième place et le statut de meilleur pilote indépendant pour la deuxième fois consécutive. Haslam concluait la course sprint au huitième rang devant Rinaldi.

Photos: DR
Source: worldsbk.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements