L’Aprilia RSV4 1100 Factory se dote de suspensions semi-actives
Aprilia 2020

L’Aprilia RSV4 1100 Factory se dote de suspensions semi-actives

L’exclusive bombe de Noale est livrable en Suisse dès maintenant et sera exposée à Swiss-Moto. La version RR de 1000 cm3 reste fidèle à la version précédente.

L’Aprilia RSV4 1100 Factory (vendue en Suisse au prix de 26 795 frs) offre  des performances exceptionnelles grâce à son cadre et à ses suspensions de compétition ainsi qu’à une série d’assistances électroniques de premier ordre (système APRC), auxquelles s’ajoutent pour cette version 2020, les suspensions électroniques semi-actives.

Cette mouture 2020 est encore «Euro 4», mais elle garde ses acquis en termes de performances, à savoir: 217 chevaux (159,6 kW) à 13’200 tr/min. pour un couple de 122 Nm à 11’000 tr/min.

Aprilia RSV4
L’ Aprilia RSV4 1100 Factory dans sa livrée Atomico Racer.

Meilleures sensations sur circuit

Chez Aprilia, on a toujours affirmé que les suspensions semi-actives ne seraient pas introduites avant qu’il soit démontré qu’elles améliorent les chronos. Or ce moment est arrivé!

Après deux ans de développement en étroite collaboration avec les techniciens d’Öhlins et grâce à l’expérience acquise avec la Tuono V4 1100 Factory qui les utilise déjà, les suspensions semi-actives sont désormais adoptées également par le modèle de pointe de la gamme RSV4, à savoir la RSV4 1100 Factory. Le système Smart EC 2.0 by Öhlins de la RSV4 est le fruit d’un intense travail de développement qui a longtemps réuni les techniciens suédois et ceux de Noale sur les circuits les plus éprouvants, comme Imola et le Mugello (mais aussi sur route), avec pour seul juge le verdict du chronomètre. Or l’amélioration des performances et des sensations de pilotage a été confirmée par un gain de temps d’une demi-seconde par tour en moyenne, par rapport à la version précédente de la RSV4 1100 Factory équipée de suspensions Öhlins purement mécaniques. En réalité, les suspensions Öhlins de l’Aprilia RSV4 1100 Factory de génération précédente et les semi-actives sont très différentes, même à l’intérieur, où toutes l’hydraulique a été révisée pour optimiser le système et atteindre les objectifs fixés par Aprilia.

L’unité qui gère les suspensions Öhlins Smart EC 2.0 a accès à tous les systèmes électroniques de la moto, ce qui lui permet de reconnaître toutes les phases de conduite et donc d’adapter le calibrage de la fourche, de l’amortissement et de l’hydraulique de l’amortisseur de direction grâce à un algorithme développé en par Öhlins et Aprilia. Ces suspensions assistent mieux le pilote sur circuit en lui procurant un meilleur retour d’informations de la roue avant, une caractéristique qui se situait déjà à un niveau élevé avec toutes les RSV4 précédentes. De plus, sa capacité accrue à refléter les irrégularités de l’asphalte simplifie la conduite sur route et la rend plus agréable.

La technologie particulière du système des suspensions semi-actives Smart EC 2.0 permet un calibrage simple et personnalisé de la fourche et de l’amortisseur avec deux modes de fonctionnement: le mode semi-actif et le mode manuel, tous deux sélectionnables à l’aide de boutons sur le guidon. 3 cartographies ajustent les paramétrages de différentes manières et sélectionnent la contribution semi-active: A1, A2 et A3. La première, adaptée à l’utilisation de pneus slicks, convient particulièrement bien aux circuits à revêtement très régulier; la deuxième est adaptée aux pneus mixtes et à des circuits ayant un revêtement irrégulier; la troisième, enfin, est destinée à la route grâce à une hydraulique plus libre et absorbant mieux les imperfections du revêtement routier. En mode manuel, par contre, les 3 cartographies (M1, M2 et M3) correspondent à des calibrages prédéfinis et sans assistance semi-active, comme le feraient des suspensions mécaniques. Que ce soit en mode semi-actif ou manuel, l’utilisateur a toujours la possibilité, dans les limites des trois cartographies susmentionnées, d’affiner le calibrage des suspensions en fonction de ses goûts personnels et de son style de conduite, ce qui est particulièrement avantageux pour les pilotes plus experts et exigeants. L’amortisseur de direction Öhlins est désormais piloté lui aussi par le système Smart EC 2.0 et peut être personnalisé pour adapter au mieux le calibrage à celui de la fourche et de l’amortisseur. L’OBTi (Objective Based Tuning Interface), visible sur le tableau de bord TFT couleur de 4,3 pouces de l’Aprilia RSV4 1100 Factory, permet des réglages intuitifs. Sa logique opérationnelle est basée sur les objectifs que le pilote souhaite atteindre pendant chaque phase de roulage; par exemple un meilleur soutien au freinage s’il souhaite une plongée mieux contrôlée de la fourche NIX, ou à l’accélération s’il veut un meilleur contrôle de l’amortisseur TTX quand la poignée des gaz est complètement ouverte. Il est également possible de régler manuellement l’amortisseur et la précontrainte des ressorts de fourche.

En plus du système APRC de quatrième génération, les nouvelles RSV4 RR et Factory sont équipées départ usine d’un système avancé d’ABS Cornering à cartographie multiple, développé en coopération avec Bosch afin de garantir un maximum de sécurité sur route, sans aucun préjudice en termes de performances sur circuit. Le système 9.1 MP, de poids et de dimensions contenus, optimise le freinage et l’intervention de l’ABS dans les virages grâce à un algorithme spécifique enregistrant en permanence divers paramètres, comme l’accélération latérale, la pression appliquée sur la poignée de frein avant, l’inclinaison, l’angle de tangage et l’angle de lacet, ceci afin de garantir le meilleur ratio entre la décélération et la stabilité. L’ABS fonctionne en harmonie avec le système RLM (Rear Liftup Mitigation) d’Aprilia, qui limite la levée de la roue arrière en cas de freinage brutal. L’ABS Cornering, en accord parfait avec les indications spécifiques d’Aprilia, est ajustable sur trois niveaux de sensibilité et peut être désactivé. Pour que les pilotes de divers niveaux d’expérience puissent trouver la meilleure combinaison possible, chacune des trois cartographies d’ABS Cornering peut être combinée avec n’importe laquelle des trois cartographies moteur (Sport, Track, Race). Toutes sont calibrées en «full power», la différence étant la manière dont la puissance du V4 Aprilia est délivrée sur l’asphalte dans les deux configurations disponibles (1000 cm3 pour la RR et 1100 cm3 pour la Factory) et le pourcentage de frein moteur correspondant à chacune.

Et la version Aprilia RSV4 RR de 1000 cm3?

L’Aprilia RSV4 RR constitue une plate-forme technique de haut niveau, prête à fournir au pilote les performances et les sensations d’une «réplique de moto de course». Afin d’assister les pilotes les plus exigeants, l’un des accessoires qu’Aprilia propose est le kit Track, un ensemble de pièces prestigieuses qui se conjuguent pour améliorer de nombreux aspects de la RSV4 RR tels que son poids, sa maniabilité, son aérodynamique et aussi son apparence. La RSV4 RR du millésime 2020 n’a subi aucune modification technique par rapport à la déclinaison précédente.

Les principales caractéristiques de ce joyau de la technologie italienne de 999,6 cm3, celles ayant abouti à la création de la meilleure superbike de tous les temps, sont partagées avec le moteur de 1077 cm3 animant la version Factory.

La puissance et le couple culminent respectivement à 201 ch à 13 000 tr/min et 115 Nm à 10 500 tr/min; des valeurs de référence, combinées avec la sonorité inimitable qui a toujours été la véritable bande sonore offerte par les V4 Aprilia. A l’instar du V4 de 1100 cm3 de la version Factory, celui de 1000 cm3 animant la RR est équipé de pistons légers dont les segments réduisent le phénomène de blow-by, alliant hautes performances et fiabilité. Les têtes de bielles ont également subi un traitement de honing contribuant à réduire les frictions. Les ressorts de soupapes garantissent également la fiabilité en cas de forte sollicitation, tandis que les soupapes bénéficient d’un calage optimisé. La boîte de vitesses est équipée d’un capteur linéaire garantissant un passage parfait des vitesses. Enfin, le système d’échappement de la RSV4 RR est équipé d’un silencieux à double sonde lambda et clapet intégré.

Partie-cycle: comme une vraie moto de course

L’Aprilia RSV4 illustre parfaitement la tradition d’Aprilia dans la réalisation de parties-cycles de référence, grâce au savoir-faire acquis au plus haut niveau des compétitions mondiales. Le cadre – aux possibilités de réglage exceptionnelles – et le bras oscillant ont recours à des éléments emboutis et coulés, assemblés par soudage. Le rapport entre les résistances en flexion et en torsion est l’un des secrets du succès de la partie-cycle RSV4. C’est la même structure qui équipe l’Aprilia RSV4 1100 Factory, bien que cette dernière ait une géométrie de direction différente.

La partie-cycle de la RSV4 RR est complétée par un trio de suspensions Sachs composé d’une fourche de 43 mm de diamètre, d’un amortisseur arrière à «piggy back» séparé et d’un amortisseur de direction. Les deux premiers sont réglables dans toutes les fonctions hydrauliques et en précontrainte du ressort (l’amortisseur dispose également d’un réglage de l’empattement permettant de faire varier la hauteur de la partie arrière).

Aprilia propose pour la RSV4 RR une paire de jantes en aluminium coulé et un système de freinage Brembo au top de la catégorie: la roue avant est freinée par deux nouveaux disques en acier d’un diamètre de 330 mm et d’une épaisseur de 5 mm, sur lesquels agissent les étriers monobloc M50 munis de plaquettes à coefficient de friction élevé.

Versions et couleurs

L’Aprilia RSV4 RR est disponible en deux nouveaux schémas de couleurs attrayantes sur un fond noir ou gris (gris Rivazza et noir Arrabbiata), avec des jantes rouges.

L’Aprilia RSV4 1100 Factory est la version exclusive équipée de série de suspensions Öhlins semi-actives, de jantes légères en aluminium forgé et d’un silencieux d’échappement Akrapovic en titane. Elle se distingue par ses graphismes spécifiques Atomico Racer, qui mettent en valeur l’utilisation de matériaux techniques et précieux comme le carbone, contrastant avec la peinture noire mat. S’y ajoutent les graphismes tricolores vus sur la RS-GP courant en championnat du monde de MotoGP. La tête de fourche, munie de l’inscription 1100 Factory gravée au laser, complète l’équipement de la nouvelle RSV4.

Photos: OFRAG/DR
Source: comm. OFRAG

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Articles liés

Commentaires2 commentaires

2 commentaires

  • Bosco

    Bonjour combien de litres le réservoir

    • Jérôme Ducret

      Bonjour. Environ 18 litres.

      Bonne journée

      Jérôme Ducret, rédacteur responsable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements