Les Scrambler Ducati 1100 PRO, ou l’évolution du « grand » Scrambler
Nouveauté 2020

Les Scrambler Ducati 1100 PRO, ou l’évolution du « grand » Scrambler

Pour 2020, la marque italienne propose deux nouvelles déclinaisons du Scrambler 1100, dont le gros twin refroidi par air est à présent conforme aux nouvelles normes anti-pollution Euro 5, semble-t-il sans perdre en puissance ni en couple. L’échappement double migre sur le côté droit, et le look change légèrement.

Avec le Scrambler Ducati 1100 PRO, dévoilé en ce mois de janvier 2020 par la marque italienne, ce n’est pas un, mais deux modèles qui viennent enrichir la famille des Scrambler Ducati pour 2020. Le chiffre 1100 signifie leur appartenance aux « grands » Scrambler de Bologne, ceux qui sont équipés du gros moteur bicylindre en L de 1079 cm3, présent jusqu’ici dans le Scrambler Ducati 1100 (version 2017-2019) et ses trois variantes stylistisques (lire notre test).

La première chose que l’on remarque par rapport à la version précédente, ce sont les deux pots d’échappement placés en position relativement haute sur le côté droit, en lieu et place des deux tromblons sous la selle caractéristiques jusqu’ici des Scrambler 1100. Chez Ducati, on a probablement prêté attention aux retour des premiers clients potentiels, qui ont certainement plébiscité cette configuration de l’échappement, qui colle d’ailleurs plus au style d’un scrambler. Pour mémoire, ce terme désigne une moto de route qui, dans les années ’50 à en gros ’60, était modifiée par l’adjonction de suspensions à grands débattements et de pneus é crampon, notamment, mais aussi souvent d’échappements hauts, pour pouvoir s’aventurer dans le terrain. Un style qui connaît une certaine renaissance dans le monde contemporain, sur des motos modernes.

Le moteur lui-même semble avoir peu changé. C’est toujours un gros twin à distribution desmodromique, avec un papillon d’admission, deux allumages séparés, le refroidissement par air et un accélérateur électronique, allant de pair avec toris modes de pilotage différents. Mais il répond à présent aux nouvelles normes anti-pollution Euro 5, qui doivent devenir la loi pour tout nouveau modèle de moto dès le premier janvier 2021, et qui sont bien sûr plus strictes que les actuelles normes Euro 4.

Nonobstant cette remarque, la puissance maximale est toujours de 86 chevaux à 7500 tr/min, et le couple maxi ne change pas non plus (88 Nm à 4750 tr/min). Euro 5 ne semble pas avoir révolutionné la machine, ni l’avoir dénaturée. A voir en roulant, bien sûr.

On a donc désormais deux Scrambler Ducati 1100, qui remplacent les trois variantes de la famille 2019. Le premier s’appelle Scrambler 1100 Pro, et le second Scrambler 1100 Sport PRO. Le premier a un guidon de scrambler, ce qui veut dire placé haut et proche de son pilote, et des éléments de suspension Marzocchi et Kayaba ajustables, ainsi qu’un débattement de suspensions relativement haut. Et une roue avant de 18 pouces, avec une jante à bâtons.

Les freins sont identiques à la version précédente, et il y a un ABS de virage (désormais no désactivable) et un contrôle de traction (désactivable) ajustable sur 4 degrés au lieu de 8. Plus les mêmes modes de pilotage électroniques…

Le look change un chouïa, avec un nouveau coloris « Ocean Blue » pour le réservoir et ses caches amovibles sur les flancs, et le « x » dessiné sur le phare avant est désormais peint en noir. Et puis le support de plaque migre en position basse en venant lécher la roue arrière, et les tubes d’acier du cadre sont à présent noirs.

1100 PRO
Le Scrambler Ducati 1100 Sport PRO fait une allusion à peine voilée aux motos de style Café Racer.

Le Sport PRO a pour sa part un guidon plus bas, et des rétroviseurs postés sur les bouts du guidon. De quoi lui conférer un look de Café Racer, un peu comme le petit frère Scrambler Ducati Café Racer (800). Mais avec une roue avant de 18 pouces, au lieu de 17. Le Sport a aussi droit à des suspensions chic, de marque Öhlins, réglables elles aussi, et qui apportent une touche dorée à la moto.

Le prix n’est pas encore défini, mais ces deux machines devraient débarquer au mois de mars 2020.

Photos: DR
Source comm. Ducati

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements