10ème étape – Écourtée, la 1ère partie de l’étape marathon voit rouge
Dakar 2020

10ème étape – Écourtée, la 1ère partie de l’étape marathon voit rouge

Interrompue à la hauteur du kilomètre 345 en raison de vents susceptibles de paralyser les hélicoptères de l’organisation, la spéciale a été particulièrement favorable à Honda, qui place ses trois pilotes de pointe sur le podium de l’étape.

La tâche du jour n’est pas facile pour Pablo Quintanilla (Husqvarna #5). Le chilien, vainqueur de l’étape d’hier, doit ouvrir la route pour la première fois de ce rallye. Mais 2ème du classement général, avec plus de 20 minutes de retard sur Ricky Brabec (Honda #9), il doit également lui reprendre le maximum de temps. Difficulté supplémentaire, il s’agit de la première partie de l’étape marathon, ce qui signifie que personne n’aura d’assistance ce soir au bivouac. Seule l’aide entre participants est autorisée.

05 Quintanilla Pablo (chl), Husqvarna,
Rouler vite en préservant sa moto le plus possible, voilà la véritable épreuve pour Pablo Quintanilla pour cette 10ème étape.

Cette étape, prévue sur 608 km, comportait une spéciale chronométrée de 534 km. Divisée en deux parties, elle était entrecoupée d’une neutralisation de 120 km. Au vu des vents très violents, et des conditions météorologiques qui s’aggravaient, la direction de course a donc pris la décision de ne pas laisser repartir les concurrents dans la seconde partie de spéciale, longue de 175 km. Les positions au KM 345 sont, par conséquent, celles qui sont prises en compte pour le classement du jour.

Etape 10 Dakar 2020 ActuMoto.ch
D’une longueur initiale de 534 km, cette 10ème spéciale n’en fera au final que 345.

Parti premier, le pilote Husqvarna perd rapidement du terrain, et lâche du temps aux pilotes Honda. Dès le 87ème kilomètre, Joan Barreda (Honda #12) prend la tête du peloton, suivi de près par les pilotes KTM Matthias Walkner (#2) et Toby Price (#1). Mais les KTM ne peuvent rien faire face à la force de frappe rouge, et lâchent du terrain. Ricky Brabec s’assure la 2ème place de la spéciale du jour, à 1’07 du vainqueur du jour, juste devant son coéquipier Jose Ignacio Cornejo (Honda #17), 3ème à 2’31. L’américain, qui garde la tête du classement général, évoque sa stratégie à l’arrivée de la spéciale: « Un jour de plus sur ma route vers la victoire. Je suis très excité d’en être là, c’est certain. Il me reste encore deux jours, deux nuits, j’ai bien navigué jusqu’ici. Je n’ai pas de pression. Il me reste encore un bon chemin, et ce que je vise c’est que ça se passe bien chaque jour. Ma stratégie, c’était d’y aller tranquillement. Il y avait des way-points difficiles à trouver et l’annulation de l’étape a fait que je n’ai pas bien pu contrôler les temps des autres. En tout cas je ne vais pas ouvrir la piste demain donc c’est plutôt bon. » Il porte son avance sur Pablo Quintanilla à 25’44, ce qui lui laisse une confortable marge de manœuvre d’ici à l’arrivée à Riyad, ce vendredi.

09 Brabec Ricky Dakar 2020 ActuMoto
L’Américain Ricky Brabec, au départ de la 10ème étape, ce matin.

Au final, c’est donc Joan Barreda qui s’impose. L’espagnol reprend la 3ème place au classement général, et éjecte donc Toby Price du podium provisoire, à deux étapes de la fin. Ayant souffert en première partie du rallye, le pilote Honda se veut confiant: « Ce n’était pas facile pour moi dans la première semaine, mais j’ai de bien meilleures sensations maintenant, depuis que nous avons beaucoup de sable parce ce que c’est là que je me sens le mieux. Nous avons encore deux étapes à disputer. Demain nous allons partir d’ici et il y aura de grandes dunes, il faut encore faire du bon boulot. Ce sera dur de rester sur le podium, parce que demain je partirai devant. Pablo et Toby auront des chances de me reprendre, et ce sont mes rivaux directs. Mais nous verrons ça jour après jour. » Honda n’a jamais été aussi proche de mettre fin au règne de KTM sur le Dakar, mais la course est souvent cruelle, et tout peut encore arriver.

Joan Barreda
Victorieux aujourd’hui, ce sera au pilote Honda Joan Barreda d’ouvrir la route demain.

Derrière les trois Honda, il y a donc… trois KTM. Toby Price, Luciano Benavides et Matthias Walkner prennent respectivement les 4ème, 5ème et 6ème places de l’étape, mais concèdent peu à la firme japonaise (entre 2’57 et 5’23). Le tenant du titre Toby Price voit peu à peu ses chances de combler son retard se réduire: « L’étape d’aujourd’hui a été écourtée pour des raisons de sécurité, il y a eu beaucoup de chutes tout au long du parcours et j’espère qu’il n’y a pas eu de blessures graves. L’annulation de la seconde partie de l’étape m’a rendu la tâche difficile pour rattraper du temps. J’espérais partir d’un peu plus loin demain pour rattraper ce temps, mais malheureusement, cela ne se produira pas. »

Toby Price Dakar 2020 Actumoto.ch
Toby Price, 1er pilote KTM, est désormais relégué en 4ème position au classement général.

Nicolas Brabeck, notre résident suisse, a connu des soucis de clapets entre ses réservoirs dans la 9ème étape (lire notre résumé). Il juge globalement cette deuxième partie de rallye plutôt monotone et relativement « facile ». Son principal atout étant, selon lui, sa capacité à faire la différence dans les étapes « dures », il est difficile de faire vraiment un bon résultat. A l’arrivée de cette 10 étape, il nous confie son ressenti:

« Il y a eu plusieurs accidents en catégorie moto, qui ont nécessité des moyens importants, dont des hélicos. Le niveau de sécurité ne pouvait pas être garanti pour la suite, avec énormément de vent et une tempête de sable qui se levait. Une première partie cependant intéressante, avec un concept de navigation complètement différent: un cap à tenir pour 40 km. Pablo Quintanilla a vraiment fait du super boulot, ce n’était pas facile. Le soleil était de face, il y avait des dunes extrêmement traitres, avec des arrêtes très cassantes. Impossible de le savoir à l’avance, donc j’ai du adapter ma vitesse, car c’était vraiment piégeux. Il y a eu quelques points de navigation compliqués, vers le kilomètre 190. J’ai eu de la chance, je me suis peu perdu car je me suis rapidement repéré avec un point dessiné sur le road-book, qui m’a permis de me situer. A présent, je suis au bivouac, sans assistance, mais ma moto n’a pas de soucis, ca va aller très bien pour demain! »

54ème de l’étape, il remonte à la 52ème place du classement général.

Nicolas Brabeck
Étape sans soucis pour le résident suisse Nicolas Brabeck.

Classement 10ème étape:

  1. Joan Barreda (Honda #12)
  2. Ricky Brabec (Honda #9) +1’07
  3. Kevin Benavides (Honda #7) +2’31
  4. Toby Price (KTM #1) +2’57
  5. Luciano Benavides (KTM #16) +4’14

Puis

54. Nicolas Brabeck (KTM #49) +55’04

Classement Général:

  1. Ricky Brabec (Honda #9)
  2. Pablo Quintanilla (Husqvarna #5) +25’44
  3. Joan Barreda (Honda #12) +27’09
  4. Toby Price (KTM #1) + 28’33
  5. Jose Ignacio Cornejo Florimo (Honda #17) +41’31

Puis

52. Nicolas Brabeck (KTM #49) +13h3’53

Photos: Dakar / Rally Zone / DPPI

Auteur

Mathias Deshusses

Mathias Deshusses

37 ans, genevois et sur deux-roues depuis toujours. Aime les machines à grosses sensations et s’aventurer hors des sentiers battus. Est autant à l’aise avec un guidon qu’avec un appareil photo entre les mains.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements