Marc Marquez en mode démonstration n’a rien partagé!
MotoGP Valencia

Marc Marquez en mode démonstration n’a rien partagé!

On pressentait une première victoire de Fabio Quartararo tant il avait dominé les essais et les qualifications. Mais Marc Marquez n’a pas voulu! Déjà sacré champion du monde, l’Espagnol s’offre une dernière victoire avec la manière. L’Espagnol a donc dominé cette saison comme jamais. A l’exception des Etats-Uni où il n’a pas rallié l’arrivée, il a terminé 18 fois sur 19 sur le podium soit à la première soit à la deuxième place. Exceptionnel

En mode démonstration, Marc Márquez a conclut l’année sur une victoire! Et en prime Honda s’offre l’ultime couronne qui lui manquait, celle par équipe. Le Circuit Ricardo Tormo accueillait ce dimanche la grande finale du MotoGP; une épreuve qui aura un peu été à l’image de cette campagne 2019, puisque Marc Márquez (Repsol Honda Team) allait de nouveau y contrôler ses adversaires pour empocher la 82e victoire de sa carrière, sa 11e de l’année.

Marc Marquez
Image forte de ce dernier Grand Prix de la saison: Johan Zarco, le dos tourné à la piste se fait faucher par la moto en perdition d’Iker Lecuona!

 

À l’extinction des feux, c’est pourtant Jack Miller (Pramac Racing) qui avait viré en tête devant Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) et Álex Rins (Team Suzuki Ecstar). L’Australien ne mènera en fait que le temps de quelques virages, avant de se faire déloger par Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). De son côté, Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui avait très quelque peu raté son envol, s’empressait de se frayer un passage. À l’entrée du deuxième tour, le natif de Cervera doublait d’ailleurs le duo Álex Rins – Andrea Dovizioso (Ducati Team) d’une traite et Jack Miller n’allait pas résister bien longtemps non plus… Trois positions de gagnées pour le Champion du Monde ! À vrai dire, le fer de lance Honda ne voulait surtout pas perdre de vue notre rookie Fabio Quartararo, qui s’était très légèrement détaché en tête de l’épreuve. En l’espace de trois tours, la jonction était finalement faite, tandis que derrière Jack Miller tentait de se défendre face à cette meute emmenée par Álex Rins.

Au huitième passage, Marc Márquez s’emparait alors du leadership, que plus jamais il ne lâchera, malgré tous les efforts de Fabio Quartararo pour rester au contact. Aux trois premières places, la hiérarchie n’évoluera plus. En revanche, certains se feront piéger au sein du peloton, à commencer par Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) dans le virage 11. La courbe 6 fit également pas mal de victime et pour cause. À seulement quelques secondes d’intervalle, Danilo Petrucci (Ducati Team) y partait au tapis, suivi de Johann Zarco (LCR Honda Idemitsu) et d’Iker Lecuona (Red Bull KTM Tech3), pointé à ce moment précis dans les points. La moto de l’Espagnol allait d’ailleurs venir taper dans les jambes de notre Français, qui venait tout juste de se relever… Les images font assez froid dans le dos, mais rassurez-vous : le tricolore – qui figurait aux portes des points – va bien. Par la suite, Franco Morbidelli tombait dans le virage 4.

Devant, aucune ombre au tableau pour Marc Márquez qui triomphait donc avec une seconde d’avance sur Fabio Quartararo. Le Niçois, classé cinquième du Championnat, décroche au passage le trophée de meilleur pilote indépendant ; récompense qui vient s’ajouter à ce titre de Rookie of the Year conquis depuis Motegi. Jack Miller signe pour sa part un nouveau podium, au pied duquel termine Andrea Dovizioso. Lequel sera parvenu en définitive à résister à Álex Rins. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), auteur d’une course assez discrète, hérite quant à lui d’une sixième place qui lui permet de finir troisième du classement général. Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) et Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) complètent le Top 10 de cette épreuve.

Le Top 10
1. Marc Márquez – (Repsol Honda Team) – 41:21.469
2. Fabio Quartararo – (Petronas Yamaha SRT) – +1.026
3. Jack Miller – (Pramac Racing) – +2.409
4. Andrea Dovizioso – (Ducati Team) – +3.326
5. Àlex Rins – (Team Suzuki Ecstar) – +3.508
6. Maverick Viñales – (Monster Energy Yamaha MotoGP) – +8.829
7. Joan Mir – (Team Suzuki Ecstar) – +10.622
8. Valentino Rossi – (Monster Energy Yamaha MotoGP) – +22.992
9. Aleix Espargaró – (Aprilia Racing Team Gresini) – +32.704
10. Pol Espargaró – (Red Bull KTM Factory Racing) – +32.973

Photos: motogp.com
source: comm. motogp.com

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements