Une nouvelle Honda Africa Twin avec Cruise Control et gros moteur
Nouveauté 2019

Une nouvelle Honda Africa Twin avec Cruise Control et gros moteur

La marque à l’aile dorée annonce une nouvelle version de son vaisseau amiral faite pour le voyage haut perché. Au menu, une cylindrée qui croît, le respect des normes Euro 5, une moto plus légère que la version 2019 actuelle, une électronique revue et complétée, un tableau de bord en couleur, le tempomat (enfin!) et la connectivité. La version Adventure Sports voit sa hauteur de selle diminuer.

Elle sera là pour 2020. Une nouvelle Honda Africa Twin vient d’être annoncée par Honda Europe. Cette moto emblématique du segment des enduros de voyage chez le premier constructeur mondial a connu un franc succès depuis que le nom a été réattribué à un modèle actuel, en 2016. Et Honda ajuste le tir avec ce qui sera en fait la troisième mise à jour de l’Africa Twin moderne (lire notre test des versions actuelles).

Baptisée CRF 1100 L, la nouvelle venue se démarque du modèle actuel par son moteur. On s’en doutait un peu au vu du nom, puisqu’on passe de 1000 à 1100. Très exactement, le nouveau moteur, plus gros, grimpe jusqu’à 1084 centimètres cubes, alors qu’il se trouvait jusqu’ici juste en dessous des 1000 cm3. Cela donne selon Honda une puissance maximale de 75 kW (contre 70 auparavant), atteinte à un peu plus de 7000 tr/min, et un couple maximal de 105 Nm à 6250 tr/min (contre 99 précédemment). Et surtout la puissance et le couple sont plus élevés qu’avant dès 2500 révolutions.

Ce petit plus va de pair avec une homologation aux normes anti-pollution Euro 5, plus strictes. L’architecture du  moteur ne change par contre pas. C’est toujours un bicylindre en ligne liquide relativement compact, avec un accélérateur électronique. D’autres modifications ont été apportées à l’échappement et à la transmission, qui apportent un gain d’efficacité et une légère réduction de poids.

nouvelle Honda Africa Twin
L’Africa Twin 2020, à gauche en version standard, à droite en variante Adventure Sports mieux équipée pour les voyages plus longs.

Le cadre de la moto a été retravaillé et perd lui aussi du poids, tout en gagnant en rigidité. Au total (cadre et propulsion), Honda annonce moins 5 kilos (!) pour l’Africa Twin 2020 par rapport à 2019. Et la garde au sol (250 mm) ne change pas. Les suspensions Showa réglables à l’avant comme à l’arrière connaissent un réglage de base légèrement différent. A voir ce que cela donne sur la route. En tout-terrain, elles fonctionnaient déjà très bien. La position de conduite évolue peu, mais les poignées se situent u peu plus haut, pour faciliter encore un peu plus le roulage en tout-terrain.

Adventure Sports
Une nouveau visage, avec des projecteurs plus haut placés, plus puissants, et une fonciton de feu de jour automatique. Il y a aussi des feux de virage.

L’autre gros changement est au coeur de l’électronique de la nouvelle Africa Twin. Elle dispose à présent d’une centrale de mesures inertielles qui alimente en données les systèmes ABS, antipatinage et anti-wheelie. L’ABS tient par exemple compte de l’angle d’inclinaison de la moto. C’est ce qu’on appelle un « ABS de virage », et il doit permettre au pilote de ne pas redresser trop vite la machine en cas de freinage panique en pleine courbe. Ces fonctions offrent plus de possibilités d’ajustement qu’auparavant. Le mode de pilotage « OFFROAD », nouveau, permet de désactiver l’ABS sur la roue arrière.

Honda Africa Twin 2020
Le nouveau tableau de bord, en couleur, et apparemment plus lisible.

Cela va de pair avec une fonction très attendue chez les grands voyageurs, un Cruise Control (ou tempomat, en français).

Enfin le tableau de bord 2020 est en couleur et se propulse dans une nouvelle ère. Il incorpore une connectivité Bluetooth et est compatible avec l’Apple Carplay. De quoi relier la nouvelle Honda Africa Twin à son smartphone de façon intégrale. Il semble aussi qu’il soit plus lisible que l’actuel, ce qui n’est pas un mal.

Il existe toujours deux variantes de la machine: standard, et Adventure Sports. La seconde a droit à un réservoir d’essence plus grand, de 24,8 litres (18,8 l sur l’Africa Twin standard), à un carénage antérieur plus large protégeant mieux contre le vent et les intempéries, et à un pare-brise plus conséquent, plus encore des poignées chauffantes, un sabot moteur plus conséquent et à quelques autres ajouts. Mais la hauteur de selle de la nouvelle Adventure Sports est moins importante (de 850 à 870 mm) que sur le modèle 2019 (de 900 à 920 mm), ce qui la rendra plus accessible globalement. La selle est aussi plus étroite, ce qui devrait permettre de plus facilement toucher terre avec les pieds. Des selles plus hautes ou plus basses seront toujours disponibles dans le catalogue des accessoires et des options.

L’Adventure Sports peut être équipée de suspensions semi-actives contrôlées électroniquement. C’est une nouvelle option.

Africa Twin 2020
L’Adventure Sports est au centre.

Il va sans dire que les deux variantes de la nouvelle Honda Africa Twin peuvent être équipées d’une transmission manuelle classique avec levier d’embrayage et sélecteur, ou d’un système DCT semi-automatique à double embrayage. Comme aujourd’hui. Si l’on opte pour la première, un quickshifter bidirectionnel est disponible comme option.

Les premiers exemplaires de ces deux variantes devraient arriver déjà en concession avant la fin de l’année 2019. Les prix suisses devraient partir de 16000 francs (15730 frs avec le Swiss Bonus, qui est pour l’instant toujours d’actualité) pour l’Africa Twin standard noire avec transmission manuelle à un peu plus de 22000 francs pour l’Adventure Sports (21240 frs avec le bonus suisse) blanche et bleue avec transmission DCT. On ne connaît pas encore la somme qu’il faudra débourser en plus pour des suspensions électroniques.

Photos: DR
Source comm. Honda Europe

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements