YCF propose les Sunday, deux petites motos pour apprendre le Flat Track
Test YCF

YCF propose les Sunday, deux petites motos pour apprendre le Flat Track

YCF est une maison française qui vend depuis des années des mini-motos. Et qui depuis cette année propose aussi des mini-motos de Flat Track importées en Suisse par un nouvel importateur ne s’occupant que des YCF de Flat Track. Nous avons pu en tester deux lors de l’Orny Ring en août (lire notre compte-rendu de cette manifestation consacrée au Flat Track en terres vaudoises, ainsi que du Steel Trophy à Payerne).

La Sunday S 147 (150 cm3) est la version pour débutant, tandis que la Sunday S 187 (190 cm3) peut aussi s’adresser au pratiquant expérimenté. La preuve, c’est cette moto que le champion de France de Flat Track, Wilfried Delestre, utilise pour s’entraîner et affiner sa technique.

YCF
Le champion de France Wilfried Delestre s’entraînant sur une Sunday S 187.

Ces motos sont équipées d’un moteur monocylindre refroidi par air. Celui de la S 147 est coupleux, mais doux, tandis que celui de la 187, fabriqué par Daytona, est plus pêchu et un peu plus sauvage dans sa réponse à la commande d’accélération. Dans les deux cas, on a un carbu Mikuni, un kick et une ligne d’échappement spécifique.

Sunday S 147
Lisa Szabo, qui participe au championnat suisse de Pitbike-Minibike, a testé la S 147 sur la piste en terre de l’Orny Ring 2019.

Mais à part cela les tailles des jantes (14 pouces) et des pneus sont les mêmes. Tout comme le guidon, bien recourbé, le réservoir d’essence et la béquille latérale (un petit plus). La selle de la 187 est par contre plus plate, et sa fourche télescopique est un peu plus costaude.

Lisa, la fille de notre webmaster, qui roule en championnat suisse de Pitbike et s’entraîne notamment sur une moto de cross, a testé l’YCF S 147. Elle a pu tester la machine durant quelques tours sur la piste de l’Orny Ring, entre deux courses. Elle confirme que le moteur accélère bien et que la moto (qui n’a bien sûr pas de frein antérieur) est facile à contrôler.

Sunday S 187
L’auteur de ces lignes au guidon de la Sunday S 187 à Orny.

Le sous-signé a pour sa part testé la version S 187, dans les mêmes conditions et au même endroit. Le moteur, malgré sa cylindrée, a une sacrée patate! et avec ce genre de moto, on sait exactement ce qui se passe sous les roues et ce qui va se passer quand on prend de l’angle en virage. C’est l’engin parfait pour qui veut apprendre le Flat Track sans devoir transformer soi même une moto ni devoir trop dépenser.

En Suisse, les Sunday, importées par le patron de l’Atelier 228 à Carouge (canton de Genève), sont proposées à 2760 frs pour la 147 et 3960 frs pour sa grande soeur. Pour contacter l’Atelier 228, par mail, ou téléphone: 022 736 52 82.

Enfin sachez que les pistes de Flat Track de Mâcon et de Morizès, en France, sont utilisées pour des entraînements et des courses, et que lors de ces courses, une catégorie Sunday Cup est là depuis cette année (2019) pour les possesseurs de mini-motos Sunday de Flat Track  made in YCF. Avis aux amateurs: les prochaines courses sont agendées au 28 septembre (Mâcon) et au 13 octobre à Morizès. Voici le lien pour plus d’infos et pour s’inscrire.

Photos: Lohrer, DR

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements