Marc Marquez le confirme, il est le roi du Sachsenring
MotoGP 2019

Marc Marquez le confirme, il est le roi du Sachsenring

Le champion en titre MotoGP n’a laissé aucune chance à ses adversaires sur sa Honda RCV. Le rookie Fabio Quartararo (Yamaha) est tombé dès les premiers tours, et Alex Rins, un temps deuxième, a fait de même après le milieu de la course. Maverick Vinales (Yamaha) et Cal Crutchlow (Honda) complètent le podium.

Le roi du Sachsenring, en Allemagne, c’est bien lui, Mar Marquez, pilote officiel Honda en MotoGP, actuel leader du championnat et champion en titre. Après avoir décroché la pole en battant le jeune et talentueux Fabio Quartararo samedi, il n’a pas tardé à virer en tête dimanche lors de la course et a petit à petit consolidé son avance. Pour franchir au final la ligne avec près de cinq secondes d’avance sur ses plus proches poursuivants, Maverick Vinales (Yamaha officielle) et Cal Crutchlow (Honda).

A l’extinction des feux, Marquez a été le plus véloce. Quartararo, lui, a perdu du terrain et a même été au contact avec Jack Miller (Ducati). Il finira par perdre l’arrière lors d’un virage rapide à droite, alors qu’il luttait pour la cinquième position avec l’officiel Ducati Danilo Petrucci.

Fabio Quartararo
Le jeune Français Fabio Quartararo (Yamaha Petronas) quittant la piste après sa chute.

Un groupe composé de quatre pilotes rapides (mais pas autant que Marquez) s’est détaché, en lutte pour le podium virtuel. Il se composait de Maverick Vinales, Alex Rins, Cal Crutchlow et Jack Miller. C’est assez rapidement Rins qui a pu porter sa Suzuki officielle en avant et s’est mis en chasse du leader. Malheureusement pour lui, il a commis une erreur après la moitié de la course et a chuté. C’est son second résultat nul en peu de temps, après celui d’Assen en Hollande.

C’est alors Vinales qui s’est emparé de la deuxième position, confirmant son retour en forme en cette presque seconde partie de saison (la pause estivale est à l’ordre du jour après l’Allemagne). Cal Crutchlow l’a menacé durant toute la fin de la course, mais il n’a pas pu effectuer de dépassement et se contentera sans problème de la troisième place du podium.

Maverick Vinales
Le pilote officiel Yamaha Maverick Vinales (12) contenant les assauts de Cal Crutchlow (juste derrière).

Duel chez Ducati

Un second groupe assez compact, composé de Miller, qui s’est laissé distancer, des deux Ducati officielles de Petrucci et d’Andrea Dovizioso, ainsi que de la Suzuki de Joan Mir, de la Yamaha officielle de Valentino Rossi et de la Yamaha satellite de Franco Morbidelli, a longtemps combattu pour obtenir la quatrième place finale. On a notamment assisté à un duel fratricide entre Petrucci, Miller et Dovizioso, remporté tout à la fin par Petrucci, devant son coéquipier.

Ducati
Danilo Petrucci (9), devant Andrea Dovizioso (04).

Et Joan Mir a sauvé l’honneur de Suzuki en décrochant la septième place, devant Rossi, Morbidelli, et un Stefan Bradl pilote allemand invité par Honda pour remplacer l’officiel Jorge Lorenzo, blessé. La meilleure KTM est celle de Pol Espargaro (12ème, son coéquipier Zarco ayant chuté et abandonné), juste devant la meilleure Aprilia, celle d’Andrea Iannone (son coéquipier Aleix Espargaro a lui aussi dû abandonner après une chute).

Dix fois roi du Sachsenring

Marc Marquez, roi du Sachsenring, y a remporté sa dixième victoire, toutes catégories confondues. Il part en vacances avec 62 points d’avance sur Andrea Dovizioso. L’écart de ce dernier avec son coéquipier, Danilo Petrucci, s’est réduit: seuls six points les séparent désormais.

Photos: DR
Source motogp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements