Une Kawasaki KX250 version 2020 plus puissante!
Nouveauté 2020

Une Kawasaki KX250 version 2020 plus puissante!

Sans le but avoué de repeindre en vert les pistes de cross, Kawasaki présente sa dernière version du concept KX250. Moteur revu avec un gain de 3,3 chevaux et nouvelle fourche inversée Kayaba de 48 mm constituent le principales nouveautés.

En Supercross et Motocross, la nouvelle KX250 2020 soutiendra les pilotes professionnels ainsi que les amateurs passionnés pour porter les couleurs de Kawasaki à un niveau supérieur…

KX250

Faisant suite aux retours du Team Officiel Kawasaki ainsi qu’à une nouvelle manière de concevoir nos machines, la fourche (mais aussi les modifications clés apportées au moteur et au châssis) illustre bien le sérieux que porte l’usine d’Akashi pour la compétition tout-terrain.

L’un des changements majeurs au niveau de la fourche est l’adoption d’un assemblage Kayaba intégrant une nouvelle fourche inversée à ressorts et tubes de ø 48 mm très performante. Le diamètre important des tubes permet d’utiliser de gros pistons qui permettent une mise en action progressive et un amortissement ferme. Les ressorts sont rigides à l’avant et à l’arrière pour s’adapter à la puissance augmentée de la KX250. La fourche améliorée absorbe mieux les bosses en début de course et est complétée par une plus grande fermeté pour la gestion des chocs importants. Celle-ci est accordée à l’amortisseur arrière qui offre un double réglage de la compression (rapide et lent), et permettant ainsi un réglage séparé de l’amortissement.

KX250

En ce qui concerne la puissance, les principaux changements sont des modifications au niveau de la culasse et de l’admission. Avec une culasse à linguets (récemment adoptée sur la Ninja ZX-10RR Championne du Monde en Superbike), celle-ci permet une augmentation du régime maximal et d’adopter des cames plus agressives pour un surcroit de puissance et une réduction des masses.

La KX250 bénéficie d’une augmentation de la puissance maximale de 2,4 kW (3,3 ch) et des performances centrées sur les hauts régimes. Ces derniers sont facilement perceptibles à partir de 10 000 tr/min, ils donnent un avantage aux pilotes dans les lignes droites et leur permettent d’enchaîner plus facilement les virages, et donc d’améliorer leurs chronos.

De plus, une version révisée de la boîte à air comporte une admission conique plus courte (120 mm> 70 mm), ce qui contribue à augmenter les performances à haut régime. Une autre caractéristique innovante de la KX250 est le double injecteur, une fonctionnalité qui existe depuis 2012, utilisant un injecteur en aval du papillon (où les injecteurs sont basés sur des systèmes FI standards).

KX250
Le nouveau « briquet » de la KX250.

Ensuite, le plus grand diamètre du corps de papillon (ø43 mm >> ø44 mm) fait passer un volume d’air accru, ce qui contribue à augmenter les performances à haut régime, tandis que le repositionnement du conduit d’admission permet une approche encore plus rectiligne de l’air aspiré. Enfin, l’angle du tunnel d’admission d’air passe de 29,5 à 32,5 °, ce qui améliore l’efficacité du remplissage des cylindres et contribue à augmenter la puissance du moteur.

Ces fonctionnalités remarquables, associées à une longue liste de nouveautés supplémentaires, se combinent pour créer la KX250 de série la plus puissante à ce jour et une candidate de choix pour monter sur la plus haute marche du podium.

La nouvelle KX250 a été dévoilée avec une liste complète de nouvelles fonctionnalités et de mises à jour clés. Elle sera la motocross de 250cc 4 temps la plus puissante jamais conçue par Kawasaki, et les attentes concernant les résultats de podium sont naturellement élevées.

Motocross
Le bras oscillant dépouillé et le magnifique rayonnage de la jante arrière, ainsi que le disque de frein « aéré ».
Kawasaki
Le silencieux d’échappement semble ultra-léger!
Photos: Kawasaki/DR
Source: comm. Kawasaki.eu

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements