Honda met en valeur le Neo Sports Café au Wheels and Waves 2019
Customisation

Honda met en valeur le Neo Sports Café au Wheels and Waves 2019

Le traditionnel festival moto et surf de Biarritz est l’occasion pour la marque japonaise de promouvoir le côté custom de sa nouvelle CB 1000 R, comme l’an passé à Glemseck. Il y avait deux créations suisses saisissantes (déjà vues à Swiss-Moto 2019) et d’étonnantes méga-Monkey.

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, le festival Wheels and Waves 2019 bat en ce moment son plein dans le sud-ouest de la France, à Biarritz. Et Honda Europe en profite cette année pour mettre en valeur le design « Neo Sports Café », que l’on retrouve dans sa famille de naked récentes, de la 125 à la 1000 cm3, en passant par la 300 et la 650. Ce qui veut dire que plusieurs concessionnaires européens de la marque, dont deux suisses, y ont présenté des préparations sur la base de la CB 1000 R.

Wheels and Waves, événement un peu rebelle consacrant l’union du surf et de la moto, c’est depuis plusieurs années l’un des moments forts en Europe, et mondialement, pour tout ce qui s’apparente de près ou de loin à la culture custom. Autrement dit, la personnalisation de la moto. Mais, paradoxalement, c’est aussi là que les principales marques de moto donnent rendez-vous au public pour présenter des customisations qu’on pourrait qualifier de semi-industrielles.

Le phénomène s’est amplifiée avec la venue sur le marché de toute une série de modèles dits rétro ou néo-rétro, dont certains sont relativement faciles à customiser, comme par exemple la BMW R NineT, le Scrambler Ducati, la Moto Guzzi V7, ou encore les Indian et Harley-Davidson modernes. Yamaha a aussi investi le Wheels and Waves avec son concept « Faster Sons »: des motos éminemment modernes, techniquement parlant, qui adoptent un design vaguement rétro, on a nommé les XSR 700 et 900, soeurs es MT-07 et MT-09 qui sont elles plus contemporaines dans leur esthétique.

Tout ça pour dire que Honda s’y est mis lui aussi avec les CB Neo Sports Café. On en avait déjà eu la démonstration lors du festival allemand Glemseck 101, l’an passé (lire notre article). C’est encore plus flagrant cette année à Biarritz.

Pas moins de onze déclinaisons de la CB 1000 R moderne étaient exposées au bord de mer. On ne les présentera pas toutes. Mais on mentionnera tout spécialement les deux créations qui font référence esthétiquement au célèbre Monkey, la mini-bike urbaine de Honda, culte dans les années 1970′ et qui connaît un revival moderne depuis cette année avec le Monkey 125. La version jaune et blanche est intitulée « Monkey Kong » et est signée de l’Espagnol Mallorca Motos Dealer. Outre la couleur, elle reprend la forme et la matière utilisée pour les rétroviseurs du Monkey 125, ainsi que son garde-boue avant. La selle s’inspire de celle du Monkey, le guidon, comme celui du Monkey, est monté sur des réhausseurs, et le pot d’échappement vient d’une Africa Twin.

Neo Sports Café
Du Français Werter, à Nice, cette Honda Monkey 1000R (à gauche), à côté d’un Honda Monkey bleu (à droite).

La version bleue, elle, baptisée « Monkey1000R », nous vient du concessionnaire Werter à Nice. Même remarques pour les rétroviseurs et le guidon. Les pneus sont de type enduro, et le pot d’échappement est dédoublé sur le côté.

Dani Pedrosa
La CB1000R « Pedrosa Replica ».

On a aussi un hommage au pilote espagnol Dani Pedrosa, qui fut durant de longues années pilote officiel Honda en MotoGP. Une création de l’Italien Moto Macchion. Avec un pot d’échappement dont la configuration imite vaguement celle de la RC de MotoGP.

Neo Sports Café
La CB1000R « Africa Four CRF1000R » du Suisse Brivemo.

Enfin l’on retrouve l' »Africa Four CRF1000R » du Suisse (allemand) Brivemo, avec des suspensions et des pneus qui vont du côté de l’enduro. Et la moto avec camouflage militaire, roues et fourche en carbone, fruit de la collaboration entre le concessionnaire suisse Fuhrer et le studio Gannet Design.

Neo Sports Café
L’autre création suisse présente à Biarritz, la CB1000R-adical de Fuhrer et Gannet Design.

On l’a dit, ces deux dernières motos ont déjà été exposées en Suisse, en février dernier, lors du salon national Swiss-Moto. Elles ont fait parler d’elles sur les réseaux sociaux, et pas qu’en Suisse.

 

Photos: DR
Source comm. Honda Europe

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements