Loris Baz a le coeur au diapason avec Badan Motos
Présentation

Loris Baz a le coeur au diapason avec Badan Motos

Le pilote français, récemment revenu à la compétition dans le championnat World Superbike avec le Team Ten Kate, était de passage chez le plus gros vendeur Yamaha de Suisse afin de le remercier pour son soutien et aussi de confirmer sa participation à la montée de Saint-Cergue ce week-end.

Le plus grand marchand Yamaha de Suisse a des principes. Serge Théodoloz, l’un des patrons de Badan Motos les résume à sa manière: « Chez nous, nous vivons la compétition! » D’où la présence mardi dernier (11 juin 2019) du champion français Loris Baz et du pilote jurassien Stéphane Frossard dans le magasin de la rue Lamartine.

Loris Baz
Le « team Badan Motos » avec les patrons et les pilotes, avec de (g. à dr.) Urs Frischknecht, Loris Baz, Serge Théodoloz et Stéphane Frossard.

 

Il faut savoir que Loris Baz dispose, via le marchand genevois et Hostettler, l’importateur Yamaha en Suisse, d’une R1 d’entraînement aux couleurs de Badan Motos, avec laquelle, il participera à la 10e montée de St-Cergue (lire aussi l’encadré) ce samedi 15 juin

« Je suis très heureux d’être de retour à la maison » Et quand Loris Baz dit « à la maison », il pense bien évidemment à la compétition et au championnat du monde Superbike et à la famille Yamaha. Chez lui aussi! Car le plus suisse des pilotes français habite à Bernex.

Loris Baz rend encore un hommage à Jean-Claude Olivier l’ancien patron de Yamaha Europe. « Je l’ai toujours dit, Yamaha est ma marque de coeur. Et, c’est grâce à lui que je suis là. Il m’a mis le pied à l’étrier à un moment où ma carrière était assez compliquée », dit-il avant de louer Eric de Seynes, l’actuel patron de Yamaha Europe, qui a « beaucoup fait pour ce retour et ce projet d’alliance entre Ten Kate et Yamaha ».

Loris Baz renchérit sur ce projet: « une saison qui commence sur le tard, ce n’est pas commun. Mais, retrouver une moto qui me permette de retrouver les avant-poste était pour moi, la condition pour rouler cette année. J’ai fait le choix de ne pas rouler en fin d’année dernière, un choix qui n’était pas simple, mais maintenant, je sais que c’était la bonne décision ».

Loris Baz
Stéphane Frossard et Loris Baz sont soutenus par Badan Motos.

L’association Ten Kate-Yamaha dispose du même matériel que le team officiel et, dès lors, Loris Baz et son team n’ont qu’un seul objectif: « gagner le plus vite possible en Superbike et être le plus souvent sur les podiums », affirme encore Loris Baz.

Loris avait connu ses meilleurs résultats mondiaux en Superbike avec Kawasaki, avec deux victoires en 2012 et 2103, et 9 podiums entre 2012 et 2014. Mais son premier titre (STK 600) fut remporté sur une Yamaha.

Durant cet apéro-présentation, le pilote français a encore confirmé sa présence, samedi, à la montée de St-Cergue, au guidon de sa R1 d’entraînement fournie par le marchand genevois, pour lequel il tient encore à réaffirmer son attachement et sa fidélité. « Je tiens encore à remercier plus publiquement que je n’étais autorisé à le faire les années dernières, Serge et l’équipe de Badan pour leur soutien, même lorsque je courrais pour des concurrents », conclut-il.

Loris Baz
Loris Baz fera, ce samedi, la montée de St-Cergue au guidon de sa R1 d’entraînement.

Avec Stéphane Frossard comme fer de lance

On le voit, l’implication de Badan Motos dans la compétition est viscérale. Aussi, les marchands genevois soutiennent encore le Jurassien Stéphane Frossard dans la Coupe R3, initiée par Hostettler, du championnat de Suisse. Actuellement troisième du classement, l’objectif du fer de lance Badan Motos est de la remporter en fin de saison!

« Je remercie Badan Motos pour la mise à ma disposition d’une moto d’entraînement qui me permettra de prendre en mains la moto au plus vite et ainsi de gagner le titre ».

La soirée s’est conclue autour d’un verre et, toujours au chapitre des remerciements, un chaleureux message de « bienvenue chez nous » a été adressé à Marc Ristori.

Loris Baz
Présents lors de cette soirée, Christophe Girard, Frank Millet, Loris Baz et Stéphane Frossard entourent Marc Ristori.

 

Photos: Alain Morvan/LDD - cébé

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements