Arnaud Tonus et Jeremy Seewer tous deux sur le podium au Grand Prix de Russie
Sport

Arnaud Tonus et Jeremy Seewer tous deux sur le podium au Grand Prix de Russie

Arnaud Tonus et Jeremy Seewer, deux pilotes suisses, deux pilotes Yamaha, sont montés dimanche sur la deuxième et la troisième marche du podium en catégorie reine du motocross. C’était à Orlyonok, au Grand Prix de Russie 2019, et c’est apparemment une première dans l’histoire du motocross suisse.

C’est aussi une première pour l’officiel Yamaha Jeremy Seewer, qui fut deux fois vice-champion du monde en MX2, mais décroche ici son premier podium en 450 cm3.

Arnaud Tonus et Jeremy Seewer
Le Suisse Jeremy Seewer était heureux à la fin du Grand Prix. Il atteint l’un de ses objectifs en décrochant son premier podium dans cette catégorie.

Quand à Arnaud « Nono » Tonus, le Genevois réalise sans conteste sa meilleure saison en MXGP, après une année passée à se reconstruire hors des Grand Prix en raison de sa blessure. C’est en effet sont troisième podium d’affilée (!), et sa deuxième deuxième place (lire notre compte-rendu du Grand Prix précédent, en France).

Arnaud Tonus et Jeremy Seewer
Arnaud Tonus a pris deux bons départs et était le seul à avoir la vitesse pour venir inquiéter Gajser.

Arnaud était pourtant neuvième de la course de qualification, remportée par un autre pilote Yamaha revenue de blessure, le Français et champion du monde 2015 Romain Febvre. Arnaud a pris un excellent départ lors de la première moto, dimanche. Il a été le seul à tenter de remettre en question l’avance du leader de la course, le champion du monde 2017 Tim Gajser. Au finish, Gajser n’avait que 2 secondes d’avance, mais Tonus en avait 29 sur Febvre. Quant à Jeremy, il a terminé à la cinquième position, pas très d’un certain Jeffrey Herlings (KTM). Le champion du monde en titre revenait d’une longue absence (blessure) qui lui a fait manquer tout le début du championnat.

Tim Gajser
Le champion 2017 Tim Gajser (Honda), en forme au GP de Russie.

Dans la seconde manche,  Tonus s’est retrouvé à quelques encâblures du duo formé par Glen Coldenhoff (KTM) et  Tim Gajser (Honda officielle). Coldenhoff a tenu plusieurs tours, puis s’est fait passer par Gajser, Tonus et d’autres pilotes. Le Genevois a une nouvelle fois frôlé la victoire, se retrouvant à plusieurs reprises dans la roue de Tim Gajser. Mais le Suisse s’est retrouvé accroché par une botte de foin à l’entrée du virage, et a chuté. Heureusement sans gravité. Il a rapidement pu redresser sa Yamaha, et avait suffisamment d’avance sur son poursuivant direct et compatriote Jeremy Seewer pour conserver la deuxième place.

Tim Gajser
La plaque rouge de leader du championnat pour Tim Gajser…

Le pilote KTM Antonio Cairoli, qui menait le mondial jusqu’à ce Grand Prix et a réalisé une première manche en deça de ses espérances (12ème), notamment parce qu’il avait dû partir du fond du classement en raison d’une chute dans la manche qualificative, s’est un peu rattrapé dans la seconde. Il a échoué au pied du podium.

Le classement final du Grand Prix donne donc Gajser, suivi de Tonus et Seewer. Viennent ensuite Herlings, Febvre, Julien Lieber (Kawasaki), Pauls Jonass (Husqvarna) et enfin Cairoli. Ce dernier perd la plaque rouge de leader du championnat au profit de Gajser, qui a désormais une avance de 13 points.

Gautier Paulin, le coéquipier de Tonus, a subi des chutes et des retards et se classe seulement 14ème. Mais ce rang lui permet d’engranger juste assez de points pour rester au troisième rang provisoire du championnat. Seewer est juste derrière lui, et Tonus est septième, à deux points du sixième. Arnaud Tonus et Jeremy Seewer ont fait le plein de confiance pour les prochains Grand Prix,

 

Et en MX2…

Jorge Prado
Prado a affirmé son lead en Russie en s’adjugeant la course qualificative et les deux manches, devant Olsen.

La catégorie 250 a vu se répéter un scénario connu. L’actuel leader du championnat, l’Espagnol Jorge Prado (KTM), a remporté les deux manches et consolide donc son avance sur son rival Thomas Kjer Olsen (Husqvarna), deuxième de ce Grand Prix.

Mention spéciale au Belge Jago Geerts, qui place sa Yamaha sur la troisième marche du podium, devant le Français Tom Vialle (KTM). Geerts est ainsi troisième du championnat.

Photos: DR, shotbybavo
Source mxgp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements