24 heures de moto à Spa-Francorchamps dès 2022
Endurance

24 heures de moto à Spa-Francorchamps dès 2022

Le championnat mondial d’endurance moto aura une nouvelle étape en Belgique. En effet, les organisateurs du championnat viennent d’annoncer le retour du circuit de Spa-Francorchamps dans la liste, et ce dès la saison 2021-2022.

Cette piste située dans les Ardennes belges, dans la province de Liège, est bien connue des fans de sport motorisé, puisque s’y déroule aujourd’hui le Grand Prix de Belgique en Formule 1, et les 24 heures de Spa-Francorchamps (voiture). Plus encore de nombreuses autres courses nationales et internationales, toutes consacrées à la voiture. Elle a bel et bien accueilli de par le passé une course d’endurance moto, les 24 heures de Liège, de 1973 à 2003. Pour d’autres infos sur l’histoire de cette piste, on peut consulter le site du circuit.

C’est une piste vallonée d’un peu plus de 7 kilomètres qui est souvent sujette à des bizarreries météorologiques, certaines parties du tracé restant sèches tandis que d’autres se font mouiller par la pluie.

La partie la plus célèbre du circuit est le Raidillon de l’Eau Rouge. Cette section est constituée d’une succession de virages qui commence après un léger gauche en descente menant à une cuvette suivie d’une courbe à droite en forte pente (le dénivelé est d’environ 40 mètres de la base à la sortie). Et cette remontée est suivie d’une courbe à gauche à son sommet, avant d’entamer la ligne droite de Kemmel.

Entre Oschersleben et Suzuka

Le format choisi pour les motos sera celui d’une course de 24 heures à Spa-Francorchamps, qui commencera de façon inédite le vendredi soir pour se terminer le samedi soir. La première aura lieu au début du mois de juin 2022. Soit entre les 8h d’Oschersleben en Allemagne et les 8h de Suzuka au Japon, qui marque la fin du championnat.

La journée de dimanche sera entièrement tournée vers les fans. Les grandes marques du championnat pourront en effet inviter jusqu’à 10000 passionnés à faire quelques tours du circuit de Spa en toutes conditions de sécurité sur leur propre moto, au plus près des champions.

Les organisateurs du championnat avaient aussi annoncé qu’ils cherchaient une piste de plus en Asie, pour une course qui viendrait s’intercaler dans la grande pause entre le Bol d’Or en septembre et les 24 heures du Mans en avril. On rappelle qu’ils l’ont trouvée en Malaisie, à Sepang, où se déroule une course de 8 heures durant notre hiver – mais dans des conditions nettement moins froide en Asie.

Photos: DR
Source fimewc.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements