Le Suisse Jeremy Seewer se classe dans le top 10 à Matterley Basin
CM MX2/MXGP

Le Suisse Jeremy Seewer se classe dans le top 10 à Matterley Basin

Le pilote officiel Yamaha a avoué manquer encore un peu d’air à la suite de sa pré-saison manquée à cause d’une infection pulmonaire. Cela ne l’a pas empêché de décrocher une excellente cinquième place dans la seconde moto et un septième rang au GP de Grande Bretagne. Son compatriote et pilote du team Wilvo Yamaha Arnaud Tonus, sixième de la première manche, a été percuté par un autre pilote dans la seconde; il a dû abandonner en raison d’un cale-pied détruit. La victoire est revenue à Antonio Cairoli, devant Tim Gajser Et le coéquipier de Tonus Gaultier Paulin. En MX2, en l’absence du favori Jorge Prado, Olsen s’est imposé.

Le deuxième rendez-vous du championnat motocross mondial 2019 avait pour cadre la piste de Matterley Basin, en Angleterre, et le Suisse Jeremy Seewer s’y est distingué en signant un huitième et un cinquième rang qui lui valent la septième place au cumul des deux courses.

Jeremy, qui est cette année l’un des deux pilotes du team officiel Yamaha, avouait à la fin de la course encore souffrir d’un « manque de souffle » qui l’a gêné en fins de courses. Il n’a en effet pas pu effectuer une pré-saison correcte, manquant les trois courses internationales du championnat italien en ce début d’année 2019, en raison d’une infection pulmonaire. Ce qui veut probablement dire qu’il va faire encore mieux dans les GP qui vont venir!

Son coéquipier et champion du monde Romain Febvre s’étant blessé dans le premier GP de la saison en Argentine, il était remplacé à Matterley Basin par l’Australien Dean Ferris, qui a fini quinzième de la première manche, mais a chuté au début de la seconde et n’a pu faire mieux que 21ème du Grand Prix.

Suisse Jeremy Seewer
Le Suisse Arnaud Tonus en pleine recherche de vitesse.

Le Genevois Arnaud Tonus (Wilvo Yamaha), le second Suisse engagé cette saison en MXGP, a montré, comme lors du premier GP 2019 en Argentine, qu’il était rapide. Il s’est classé sixième de la première moto. Mais il a été percuté par le pilote français Jordi Tixier dans les premiers tours de la seconde, ce qui a détruit l’un de ses cale-pieds. « Nono » n’a alors plus pu continuer sa course. Au final, cela lui donne le 13ème rang.

En l’absence du champion en titre Jeffrey Herlings, qui va louper encore plusieurs rendez-vous cette saison à cause d’une sérieuse blessure, le Grand Prix de Grande Bretagne 2019 a été remporté par un brillant Antonio Cairoli (KTM officielle, coéquipier de Herlings). L’Italien, neuf fois champion du monde déjà, a pourtant expliqué après les courses qu’il avait mal à une épaule. Lors de la première manche, il s’est emparé du Holeshot, mais se l’est rapidement fait reprendre par son rival Tim Gajser (Honda). Ce dernier a vite creusé un petit écart, mais il est aussi vite parti à la faute et a fait une chute impressionnante qui s’est presque terminée dans les barrières des spectateurs, avec sa moto qui exécutait des tonneaux. Il a pu miraculeusement reprendre le fil de la course et l’a terminée en troisième position. Derrière un certain Gaultier Paulin (Wilvo Yamaha), plutôt en forme en ce début de saison.

Suisse Jeremy Seewer
La bataille fut chaude entre Tim Gajser (ici devant) et Antonio Cairoli (derrière).

Gajser n’a pas commis la même erreur en seconde manche et a dominé du début jusqu’à la fin, malgré une charge de Cairoli dans les derniers tours. Avec toujours Paulin sur le podium.

Au classement général, Cairoli devance Gajser de 8 points, et Paulin de 23 points. Jeremy Seewer est pour sa part septième.

 

Olsen profite de l’absence de Prado en MX2

Dans la catégorie 250 du mondial motocross, un autre champion en titre, le jeune Jorge Prado (KTM), était absent du Grand Prix de Grande Bretagne 2019. Jorge s’est en effet blessé à l’épaule à l’entraînement. Mais sa blessure est plus légère que celle de Herlings, et il est fort probable qu’on revoie le fougueux Espagnol lors du prochain rendez-vous, au Grand Prix des Pays-Bas à Valkenswaard.

Suisse Jeremy Seewer
Le pilote Husqvarna Thomas Kjer Olsen a dominé ce Grand Prix d’Angleterre.

Dans ces conditions, le rival de Prado, le Danois Thomas Kjer Olsen (Husqvarna) a bien tiré son épingle du jeu. Il a les deux fois passé le jeune rookie français Tom Vialle (KTM) au premier tour, et a réussi les deux fois à maintenir son avance sur tout le reste des pilotes MX2 jusqu’au finish. Ce qui le propulse donc à la tête du classement provisoire.

Suisse Jeremy Seewer
Pour sa première saison en Grand Prix, le Français Tom Vialle (KTM) fait forte impression.

Derrière lui, les places se sont régulièrement échangées, avec au final le pilote Kawasaki Henri Jacobi décrochant un 2-3 qui lui donne la deuxième place sur le podium final, malgré le bon résultat de son rival Calvin Vlaanderen en seconde manche (2ème, mais seulement 8ème de la première). Et c’est le jeune Français Vialle qui, avec un 3-4, s’empare de la troisième marche du podium.

Les autres Suisses

A noter qu’il y avait un Suisse aussi en MX2, en la personne de l’Alémanique Loris Freidig (Yamaha). Il es 33ème de ce Grand Prix.

Et puisque l’on parle des Suisses, les classes EMX250 et EM2t couraient aussi à Matterley Basin. Maurice Chanton, dans la première, a réussi une bonne 19ème place dans la première manche, mais s’est retrouvé en queue de classement dans la seconde, avec comme résultat final le 22ème rang. Et en 2 temps, Steve Gailland (26-28) se retrouve 31ème du classement final.

Photos: DR
Source mxgp.com

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements