BMW S1000 RR: la référence en matière de « Racing for Fun »
Premier contact

BMW S1000 RR: la référence en matière de « Racing for Fun »

actumoto vient d’essayer la toute nouvelle S1000 RR. Un vrai « truc » de malade! Avec ses 207 chevaux, elle est la plus puissante des 1000 cm3 actuelles. Voici les premières impression à « show » et quelques images.

Le choc! C’était en 2009 à Portimao, à L’occasion de la présentation officielle de la BMW S1000 RR, la première hypersport du constructeur allemand. Un choc visuel et émotionnel. Pensez, BMW se met à construire des motos sportives! Rapidement elle s’était imposée dans le segment et dans le coeur des amateurs de sorties en circuit.

Dix anas plus tard, à Estoril cette fois, nous avons subit le même choc. Pour cette 3e génération de S1000 RR, BMW a tout changé, à commencer par la face avant qui a vu disparaître l »asymétrie des phares avant, ce qui fait dire à certains qu’elle est un croisement entre une Fireblade et une Panigale! Pour le reste, BMW a gardé cette ligne agressive qui plaît tant.

Le moteur de la S1000 RR a aussi été revu de fond en comble. Il adopte maintenant une distribution variable « made in Mûnchen », le BMW ShiftCam.

Nous avons essayé la version M, l’ultime, avec ses jantes en carbone qui ont grandement contribué à nous octroyer un maximum de plaisir sur le circuit d’Estoril

Stronger, faster, lighter telle est la devise de BMW. Avec ces mots, tout est déjà résumé…

A l’heure de lire ces quelques lignes, nous sommes encore à la recherche des superlatifs plus dithyrambique les uns que les autres afin de qualifier cette nouvelle BMW S1000 RR et vous rendre compte plus complètement de cet essai. Et, nous sommes aussi à la recherche de quelques défauts permettant de la coincer aux entournures.. Là encore, on cherche! En attendant, jetez un oeil sur les photos ci-dessous…

BMW S1000 RRBMW S1000 RRBMW S1000 RR

BMW S1000 RR
L’objet du délit!

BMW S1000 RR

Photos: BMW

Auteur

Claude Bovey

Claude Bovey

Claude, comme son coéquipier, vit avec la passion du 2 roues qui lui hérisse toujours les poils, en toutes circonstances. Il est père de trois enfants et de quatre petits enfants… Et l'un d'entre eux s’appelle… Valentino! Allez savoir pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *