La 690 SMC-R, ou le retour du supermotard chez KTM
Nouveautés 2019

La 690 SMC-R, ou le retour du supermotard chez KTM

Le nom 690 SMC-R est un repère chez KTM. Ce monocylindre de grosse cylindrée de type supermotard a longtemps été l’une des KTM les plus vendues dans de nombreux pays, dont la Suisse. Mais la marque autrichienne a cessé de le produire l’an passé (en 2017). Or devant les réactions consternées de nombreux fans de cette machine hors du commun et atypique, les orange ont finalement décidé d’investir un peu et de présenter une toute nouvelle version lors du salon international de la moto EICMA 2018 à Milan.

Voici donc la SMC-R 690, qui est techniquement dérivée de la 690 Duke, comme l’était la version précédente. On a donc un moteur monocylindre refroidi par liquide qui développe une puissance maximale incroyable pour cette architecture moteur, soit presque 74 chevaux!

Soit dit en passant, ce même moteur a déjà trouvé preneur dans un autre supermotard produit en Autriche, mais par Husqvarna, la 701 (lire notre essai de la version 2016). Normal, Husqvarna appartient au même propriétaire que KTM.

690 SMC-R
On reconnaît la nouvelle SMC-R à ses jantes noires, notamment.

La partie-cycle est ainsi très semblable, avec une fourche inversée et un mono-amortisseur réglables signés du spécialiste WP – une autre étoile du « groupe » auquel appartiennent KTM et Husqvarna. Sur la nouvelle 690 SMC-R, on a une fourche inversée APEX de 48 mm entièrement réglable , la compression se réglant à gauche, la détente à droite. Avec pas moins de 30 clicks d’ajustement possible. L’amortisseur arrière est aussi un modèle APEX de WP, et il est relié au cadre par une biellette. Il est bien sûr réglable.

Le cadre en treillis d’acier traité au chrome-molybdène est nouveau. Sa rigidité et sa torsionnalité longitudinales ont été revues. La machine est livrée avec des pneus Bridgestone S21 de 17 pouces et des jantes noires avec des rayons. De quoi bien négocier les petits coins.

690 SMC-R
Bien évidemment, l’ABS et le contrôle de traction sont réglables en mode Supermoto.

Le réservoir d’essence se trouve vers l’arrière de la moto, ce qui équilibre au mieux les masses.

Ce qui est encre nouveau, à part les couleurs et les graphismes décorant la SMC-R, ce sont enfin surtout les éléments électroniques. L’ABS, déconnectable, est sensible à l’angle d’inclinaison de la moto, c’est donc nu ABS de virage. On a un mode « supermoto », qui permet la glisse. Même chose pour le contrôle de traction, désactivable lui aussi. Et un anti-dribble électronique, le MSR, qui accompagne les rétrogradages sauvages ou violents. Enfin la 690 SMC-R est livrée de série avec un quickshifter bidirectionnel. Tout est donc là pour se faire plaisir sur un circuit. Ou sur la route, si l’on reste discret.

Le prix de cette machine qu’on ne trouve que dans un seul coloris est fixé à 12890 frs pour la Suisse. On sait aussi que la SMC-R 2019 sera livrée dès fin janvier. Et que, au vu de la forte demande, il n’y en aura pas pour tout le monde. Si vous en voulez une, il va falloir vous dépêcher!

Photos: DR
Source comm. KTM

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements