La cylindrée croit pour l’Aprilia RSV4 Factory, qui se pare aussi d’ailerons
Nouveautés 2019

La cylindrée croit pour l’Aprilia RSV4 Factory, qui se pare aussi d’ailerons

Pour la gamme 2019, la version premium de la superbike made in Noale adopte un moteur de plus de 1000 cm3, ce qui pousse la puissance maximale à 217 chevaux. Outre des suspensions, des freins et une électronique au top, la nouvelle moto est aussi dotée d’ailerons aérodynamiques, comme les prototypes du MotoGP!

On croyait qu’il n’y aurait rien de neuf dans la lignée 2019 de la Superbike Aprilia, car la RSV4 RR présentée il y a quelques semaines au salon international de la moto de Cologne (Intermot) n’avait pas grand-chose de différent par rapport à la version 2018 (lire à ce sujet notre test de l’Aprilia RSV4 RF). Eh bien on avait tort. Au salon EICMA de Milan, Aprilia dévoile une nouvelle RSV4 Factory, soit la version premium du missile sol-sol à moteur V4 de la marque italienne.

Soyons précis, la nouvelle s’appelle RSV4 1100 Factory. Comme pour l’Aprilia Tuono V4 1100. Cela signifie bien sûr que sa cylindrée croit et dépasse les 1000 cm3, pour atteindre exactement la valeur de 1078, obtenue en augmentant l’alésage. De pair avec d’autres mises à jour subtiles, cela permet à cette sportive de haut rang de gagner une belle poignée de chevaux, jusqu’à 217 en puissance de pointe! Celle-ci est atteinte à 13200 tr/min, valeur proche du régime maximum. Mais le couple progresse lui aussi, de plus de 10% sur toute la plage des régimes. Son maximum est de 122 Nm à 11000 tr/min.

RSV4 Factory
Avec son V4 de 1078 cm3, la Factory n’est pas homologuée pour la piste, mais faite pour le circuit et, un peu, pour la route.

La moto est aussi dotée d’éléments de suspension et de freinage au top: fourche inversée pluri-réglable et amortisseur de direction Öhlins à l’avant (NIX pour la fourche, au débattement plus long de 5 mm), amortisseur également pleinement réglable de la même marque (TTX), à l’arrière. La géométrie de la RSV4 Factory est légèrement revue: empattement à peine plus court et position de pilotage plus proche de la roue avant. Ce qui signifie en gros une meilleure maniabilité, dans l’absolu, et aussi probablement pour compenser la masse en mouvement plus grande du moteur.

Meilleurs freins

Le bras oscillant, lui, est revu pour plus de rigidité. Et les étriers de frein à l’avant sont à présent des Stylema, ce qui se fait de mieux chez Brembo. Plus efficaces, plus légers, demandant moins de force et dissipant mieux la chaleur.

RSV4 Factory
Des ailerons en fibre de carbone.

Au total, la moto est annoncée à 199 kilos avec les pleins. C’est moins lourd que la précédente version, de quelques kilos. L’effet du nouveau pot d’échappement Akrapovic (de série sur la RSV4 Factory) et d’une batterie plus légère elle aussi.

Toute de noir et d’aluminium vêtue, cette nouvelle RSV4 Factory se distingue encore par deux ailerons attachés par les deux bouts à l’avant des flancs de carénage. Une solution dérivant en droite ligne du prototype Aprilia RS-GP utilisé en MotoGP (où tout le monde utilise de tels appendices). Ils sont censés stabiliser la moto en phase notamment de décélération et d’accélération.

Photos: DR
Source comm. Aprilia

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *