Tamburini porte le team suisse Berclaz à la victoire en Algarve
CE Superstock 1000 2018

Tamburini porte le team suisse Berclaz à la victoire en Algarve

Le pilote italien a pu placer sa BMW sur la plus haute marche du podium à Portimao, devant la Ducati de Sandi et une autre BMW, celle du leader Reiterberger. Cette victoire relance le championnat. Le pilote suisse Valentin Suchet n’a pas eu de chance et est tombé en course – heureusement sans gros mal pour lui.

Tamburini porte le team suisse Berclaz

Le titre du Championnat d’Europe de Superstock 1000 se jouera jusqu’au bout : Roberto Tamburini (numéro 2, Berclaz Racing Team, une équipe suisse!) a obtenu une formidable victoire sur l’Autodromo Internacional do Algarve, pour ce qui constituait la pénultième course de la saison. C’est donc une lutte à trois que nous réserve la toute dernière manche, qui se déroulera à Magny-Cours dans deux semaines, Markus Reiterberger (alpha Racing-Van Zon-BMW) ayant terminé la course en troisième position.

L’Allemand avait pourtant pris un excellent départ et s’était emparé de la tête de l’épreuve en l’espace de quelques secondes. Mais contrairement à d’habitude, celui-ci n’a pas eu la capacité de s’échapper. Ce fut même franchement l’inverse : sa BMW a rapidement rencontré des difficultés dans la chaleur de Portimão, et Reiterberger a rapidement perdu sa place au profit du poleman, Federico Sandi (MOTOCORSA Racing, Ducati Panigale R, numéro 15), dans le quatrième tour. Tamburini a fait de même une boucle plus tard, alors que Florian Marino (URBIS Yamaha Motoxracing STK Team) s’invitait lui aussi dans la bataille pour le podium. Reiterberger a par la suite réussi à repasser le Français dans les dernières encablures pour l’obtention d’une place sur le podium, pas suffisant cependant pour décrocher le titre.

Avec Reiterberger hors du coup pour la victoire, Tamburini est parvenu à maintenir à flot ses espoirs de titre contre toute attente. L’Italien avait besoin d’une première victoire en STK1000 pour se rendre en France avec un peu d’espoir, et c’est ce qu’il a fait en passant Sandi à la mi-course. Le Transalpin revient ainsi à 18 points du leader du championnat.

Maximilian Scheib (Aprilia Racing Team) va également prendre la direction de Magny-Cours avec des possibilités de succès, même si celles-ci apparaissent plus minces après ce Nolan Portuguese Round où le Chilien n’a pu faire mieux que la cinquième position, un résultat qui le fait chuter à la troisième place du classement général, à 19 points de Reiterberger. Mais cela aurait pu être bien pire pour Scheib, qui a dû défendre mordicus son rang dans les derniers tours face à son coéquipier Luca Vitali (Aprilia Racing Team) ; l’Italien a cependant chuté dans le dernier virage, cédant sa sixième place à Alessandro Delbianco (GULF Althea BMW Racing Team).

Le Suisse Valentin Suchet, du team français Flemmbo (Kawasaki) a lui aussi chuté après cinq tours en course, perdant l’avant. Heureusement sans mal pour le pilote. Son coéquipier Maxime Cudeville a par contre terminé l’épreuve en treizième position.

Photos: DR
Source BMW Motorrad, worlsbk.com, Valentin Suchet

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - la cinquantaine, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements