Un couple de Lausannois entame une épopée moto entre la Suisse et Singapour
Voyage et aventure

Un couple de Lausannois entame une épopée moto entre la Suisse et Singapour

Sous le nom de Bonnie and Klyde, deux motocyclistes établis dans le canton de Vaud veulent réaliser le voyage de leur vie aux guidons d’une Triumph Bonneville et d’une BMW K 100 aménagées.

Un couple de motocyclistes Lausannois entame une épopée moto. Marvin Ancian et Amaia Uriarte ont en effet décidé de prendre le guidon d’une Triumph Bonneville et d’une BMW K 100 (de 1985) et de se diriger par voie terrestre vers la ville-Etat de Singapour, en Asie.

En chemin – tout n’est pas encore fixé – ils devraient passer par l’Italie, les Balkans, la Grèce, la Turquie, l’Iran, les républiques ex-soviétiques d’Asie centrale, la Chine, le Pakistan… Singapour ne sera pas forcément la fin du périple, c’est juste une direction. Et ni Amaia ni Marvin ne savent ce qu’ils feront au bout de ce voyage.

L’itinéraire présumé de Bonnie and Klyde

Nous avons rencontré ce tandem lors de l’une de leurs séances de préparation chez Rideshaper – le Bercail, le garage participatif mis sur pied par un autre Lausannois, Robin Brugerolle (lire notre article).

Pour mieux communiquer et pour attirer quelques sponsors, les deux jeunes gens se sont aussi donné un nom. « Bonnie and Klyde, c’est bien sûr en référence à ma moto, une Bonneville de 2014, explique Amaia (32 ans) tout sourire. Et puis Klyde, parce que Marvin roule sur une K… »

Amaia est calé en mécanique pratique. Une partie du travail a été effectuée au Bercail, chez Rideshaper à Lausanne.

Elle dit rêver de faire de la moto depuis tout petite. Aujourd’hui, un diplôme d’ingénieure en mécanique en poche, elle peut enfin accomplir le voyage de ses rêves, avec Marvin (30 ans), ingénieur lui aussi (génie civil), qui ne s’est vraiment mis à la moto qu’en 2014. « Amaia est plus douée que moi pour tout ce qui est application concrète de la technique, note Marvin avec un petit sourire. C’est pratique d’avoir sa mécano avec soi pour un si grand voyage! »

La BMW de Marvin avant…

Leurs deux motos ont été révisées, adaptées et améliorées en vue de ce grand voyage. La Bonneville (une refroidie par air, le modèle d’avant l’actuel) a droit à des poignées chauffantes, à des arceaux de protection, à des valises en aluminium, à diverses pièces légèrement adaptées, comme des suspensions Öhlins réglables, et surtout à un service très complet, accompli au Bercail. Amaia a aussi ajouté un graisseur de chaîne automatique et des phares additionnels à LED.

La K 100, elle, s’est vue dépouillée de son imposant carénage, nettoyée, équipée de suspensions neuves et transformée esthétiquement. Puis, en vue du voyage, dotée de… poignées chauffantes, de phares additionnels, de valises, etc.

et après! Notez à quel point elle brille à présent…

Amaia et Marvin ont testé leurs montures lors d’un « petit » voyage d’une quinzaine de jours en direction de la France et de l’Espagne. Et avec deux passagères s’il vous plaît! « On a constaté que ça fonctionnait, avec les motos pleinement chargées, déclare Marvin. Amaia et moi avons eu des petites chutes à basse vitesse, sans gravité. Les valises comme les motos sont solides. »

Amaia et Marvin sont partis tester leurs motos en Espagne. Avec chacun un passager!

Bonnie et Klyde ont aussi formé le projet de réaliser une série de portraits, surtout photographiques et avec quelques textes explicatifs, des différentes personnes qu’ils vont rencontrer en route. Avec comme fil conducteur l’éducation et la formation, la manière dont se transmettent les connaissances et l’expérience. « Et pas seulement dans les écoles », précise Marvin. C’est ce qu’Amaia et Marvin ont nommé Atlas of Education.

Pour suivre leur voyage, vous pouvez aller jeter régulièrement un oeil sur leur blog. Nous vous donnerons bien sûr nous aussi de leurs nouvelles!

Photos: Jérôme Ducret, DR

Article mis à jour le 30 juin 2020 à 23:26

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 53 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Commentaires1 commentaires

1 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements