Le X-ADV s’améliore un poil et reste un couteau suisse entre scooter et moto
Test Honda

Le X-ADV s’améliore un poil et reste un couteau suisse entre scooter et moto

Pour 2018, le SUV à 2 roues japonais a droit à un point G et à un contrôle de traction désactivable. De quoi marginalement améliorer ses qualités routières, déjà bonnes, et l’usage en tout-terrain léger.

C’est en Espagne que j’ai eu la chance de faire un bref essai sur route du nouveau Honda X-ADV 2018. Quelques nouveautés sur ce millésime, pas forcément flagrant à première vue, car les ingénieurs ont amélioré l’engin par petites touches, surtout électroniques. On pourrait résumer en disant que le X-ADV s’améliore un poil tout en restant un couteau suisse sur deux roues.

Le Honda X-ADV est un scooter pas comme les autres. Un scooter? Oui enfin plutôt un mix entre un scooter et une moto. Car il est vrai que les possibilités sont multiples avec un tel engin. A l’image d’un SUV en voiture (Sport Utility Vehicle), il vous emmènera aussi bien en ville que sur autoroute et même en tout-terrain (lire notre essai de la version 2016-2017). Et peu de scooters peuvent se targuer d’en faire autant. Pour cela, il adopte un esprit résolument inspiré de la célèbre Africa Twin et lui pique même au passage quelques équipements comme le grand guidon en alu ou les protèges-mains. Mais est-ce que faire plusieurs choses à la fois n’est pas le moyen de mal les faire?

Pour faire un bref récapitulatif, vous avez un scooter au look très affirmé, campé sur des suspensions rehaussées, équipé de gros freins et possédant un moteur volontaire. Ce dernier, qui équipe déjà les NC 750 et Integra de la marque, sera désormais disponible cette année en version 35 kW pour les permis A limité. Un bon point pour les nouveaux pilotes qui disposeront d’une machine polyvalente et sécurisante. D’autant plus que Honda promet un chrono aux 100 m aussi rapide que sur la version full power qui culmine à 40 kW (soit effectivement à peine 5 petits kW de plus).

Ce bloc de 745 cm3 privilégiant les bas et mi-régime voit quand même son rupteur repoussé jusqu’à 7500 tr/min, de quoi s’offrir de belles envolées lyriques, d’autant plus que l’échappement délivre un son très agréable.

Les nouveautés qui font que le X-ADV s’améliore

Mais comme dit précédemment, les nouveautés 2018 se trouvent plus particulièrement dans l’électronique, avec l’arrivée du HSTC (contrôle de traction) et d’un mode « G ». Le Honda Selectable Torque Control, comme son nom l’indique, fait que l’X-ADV s’améliore côté sécurité, et vous aidera à passer la puissance au sol en minimisant le risque de glissade à l’accélération. Il est réglable sur 2 niveaux de « présence », sachant que le véhicule est pré-réglé par défaut sur le 2ème niveau (soit le plus sécuritaire) après chaque mise en route. Libre à vous de le passer en niveau 1, voire pour les plus téméraires, de le déconnecter totalement et tout ça, même en roulant.

X-ADV s'améliore
Ce SUV sur deux roues permet de bien s’amuser dans le sinueux. Avant de faire frotter la béquille.

La deuxième nouveauté qui fait que le X-ADV s’améliore concerne ce mode « G » qui agit cette fois sur la boîte à double embrayage (DCT). Le but de ce bouton magique est de vous offrir un feeling plus direct à la roue arrière pour faciliter le pilotage en tout-terrain. Pour ceux qui ne connaissent pas encore la boîte automatique DCT, c’est un système qui ne ressemble en rien à un variateur, comme on peut trouver généralement sur les scooters. Cette boîte se rapproche plus d’une boîte automatique de voiture. Ce système à double embrayage permet un passage de vitesses fluide et une traction permanente, car pour faire simple, quand un embrayage est occupé, le second prépare déjà le rapport suivant et ainsi de suite

Ce DCT offre surtout l’avantage de posséder plusieurs modes de conduites, un des points sur lesquels l’X-ADV s’améliore dans cette nouvelle incarnation. Tout d’abord le mode « D », qui représente le meilleur compromis entre le confort de roulage et l’économie de carburant. Le second mode « S » est le mode sportif, nouvellement paramétrable sur 3 niveaux (S1, S2, S3). Il vous permettra de disposer d’une plage d’utilisation plus étendue, la boîte laissera monter le moteur plus haut dans les tours et le rétrogradage sera également plus réactif. Néanmoins, si vous souhaitez affiner encore plus votre pilotage, libre à vous de passer en mode séquentiel via deux gâchettes au guidon.

Honda écran LC
Un grand écran entièrement à cristaux liquides, assez joli, presque façon rallye. Et on peut ajuster la hauteur et l’inclinaison du pare-brise à la main.

Si le mode standard conviendra à la plupart d’entre nous en ville, dès que la route s’allonge ou que les virages pointent le bout de leur nez, le mode sportif devient presque inévitable. Le bloc, docile à bas régime, vous demandera de le pousser un peu si vous souhaitez avoir plus de fun. Et si le rythme augmente, ce scooter possède de quoi faire face! La fourche à grand débattement conserve une rigidité remarquable. Car bien qu’elle soit un peu raide en début de course, notamment à faible vitesse, c’est en augmentant le rythme qu’elle dévoile tout son potentiel. Elle plonge peu au freinage, reste stable dans les longues courbes et même quand le bitume se dégrade un peu, vous n’aurez pas l’impression que le X-ADV part dans tous les sens. Idem pour l’arrière, c’est neutre et sécurisant.

La seule chose qui freinera peut être vos ardeurs sera la garde au sol, avec une béquille centrale et des reposes-pieds qui frottent si vous êtes un peu optimistes. Et si vous avez besoin de freiner la bête, les doubles disques de 296 mm pincés par des étriers à montage radial vous permettront de vous tirer de pas mal de situations. Surtout que les 238 kg de l’engin se font rapidement oublier, même à basse vitesse, où la maniabilité et l’équilibre général sont bons.

X-ADV s'améliore
Pour une fois, la pluie ne tombe pas en Espagne.

Mais un scooter demande aussi certaines qualités au quotidien. Là encore, ce Honda prend soin de vous avec une belle place à bord, même pour les grands gabarits qui n’auront pas la sensation d’avoir les genoux dans le guidon. Vous pourrez utiliser le plancher classique et vous aurez à disposition également des repose-pieds typés tout-terrain qui seront une option de choix (coûteuse) pour la position debout lors de vos escapades hors des sentiers battus ou tout simplement pour attaquer un peu sur route.

X-ADV s'améliore
Dispo aussi en blanc.

Concernant les équipements, le large guidon hérité de l’Africa Twin aide à la maniabilité et les protège-mains vous aideront à lutter contre le froid et la pluie, mais ils protégeront surtout vos petits doigts en tout-terrain. Le compteur au design inspiré également de l’expérience Honda en rallye se montre lisible et regroupe toutes les informations nécessaires. La bulle, réglable manuellement et rapidement sur 5 positions différentes, protège efficacement. Le coffre de 21 litres éclairé par LED vous permettra de placer facilement un casque intégral, et son ouverture se fait via un bouton. Idem pour la trappe à essence que vous n’aurez pas à utiliser trop régulièrement, puisque Honda promet une autonomie d’environ 300 km grâce au réservoir de 13 l.

Pour être encore plus pratique, cet X-ADV possède entre autres un prise 12V et un système de reconnaissance « Smart Key » qui vous permettra d’ouvrir tout cela et de démarrer l’engin tout en laissant la clé dans votre poche. Et bien entendu, si vous souhaitez équiper d’avantage votre scooter, une belle liste d’options est disponible.

Honda offroad
En tout-terrain, il est conseillé d’installer les coûteux repose-pieds tirés du catalogue des accessoires.

Dernière nouveauté, cette année le X-ADV reçoit une nouvelle teinte rouge candy du plus bel effet! De quoi frimer d’avantage devant les collègues…

Photos: Honda

Article mis à jour le 27 février 2021 à 17:35

Auteur

Jean-Philippe Munafo

Jean-Philippe Munafo

JP, 33 ans, instructeur dans l'initiation au pilotage motocross, est tombé dans la marmite des l'âge de 7 ans. Après des années de motocross et de stunt, il a possédé toutes sortes de motos une fois le permis en poche. Il affiche une certaine préférence pour tout ce qui est joueur et qui donne la banane.

Commentaires4 commentaires

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements