Le dix-septième Dakar dans la poche pour KTM grâce à Matthias Walkner
Rallye-raid 2018

Le dix-septième Dakar dans la poche pour KTM grâce à Matthias Walkner

Le pilote autrichien a gardé son calme et, en terminant à la huitième place de la dernièreétape, s’impose cette année avec encore 16 minutes d’avance sur l’Argentin Benavides (Honda). Ce dernier a malgré tout remporté la dernière victoire d’étape, devant Toby Price (KTM) et Antoine Meo (KTM).

C’est fait. Le dix-septième Dakar dans la poche pour KTM. Tous les concurrents encore en lice sont revenus à Cordoba, dans le nord de l’Argentine, après avoir accompli leur boucle de quelque 290 kilomètres lors de la quatorzième et dernière étape de l’édition 2018 du rallye. Et le grand vainqueur de cette année s’appelle Matthias Walkner.

Cet Autrichien membre de l’équipe officielle de la marque autrichienne KTM a su être régulier tout au long de ce Dakar, finissant la plupart du temps dans les dix premiers, et fournissant un effort supplémentaire aux moments clés. Il avait terminé le Dakar 2017 à la deuxième place, il remporte celui de 2018.

Dix-septième Dakar dans la poche pour KTM
Matthias Walkner en route pour la victoire.

Walkner s’est retrouvé au huitième rang de cette dernière étape, étape remportée avec brio par l’Argentin Kevin Benavides. Ce dernier a parfois pris le commandement du rallye lors des différentes étapes, et a toujours évolué dans le trio de tête. Il est le meilleur pilote Honda officiel cette année. On rappelle que son coéquipier Joan Barreda a dû abandonner à la ème étape. Il payait les gros efforts fournis pour rattraper une grosse erreur de navigation commise lors de la première semaine.

Dix-septième Dakar dans la poche pour KTM
Le jeune Argentin Kevin Benavides (Honda) peut malgré tout être fier de sa deuxième place au général.

Il y avait un autre prétendant à la victoire dans le peloton. Il s’agissait du Français Adrien van Beveren, sur sa Yamaha officielle numéro 4. La grosse chute à la fin de l’étape 10 et son abandon consécutif ont mis fin à tout espoir. Mais on se doute bien qu’Adrien reviendra tout aussi fort l’année prochaine. Pour cette année, Yamaha doit se contenter de la seizième place finale de l’Australien Rodney Faggotter.

L’Australien Toby Price, coéquipier de Walkner, vainqueur de 2016 mais contraint à l’abandon l’an passé, se retrouve à la fois troisième de la dernière étape et au classement général. Il a parfaitement suivi la stratégie de son team, qui était de mettre le paquet lors de la deuxième semaine. Son collègue français Antoine Meo a failli monter sur le podium final, mais a laissé échapper quelques erreurs qui ont fait qu’il doit se contenter d’une très bonne quatrième place.

Dix-septième Dakar dans la poche pour KTM
L’Australien et pilote KTM Toby Price.

Et puisque l’on parle des troupes KTM, on ne peut passer sous silence le très bon Dakar effectué une fois encore par Laia Sanz, la Catalane, douzième. Sans conteste la meilleure parmi les rares pilotes féminines.

Dix-septième Dakar dans la poche pour KTM
Un grand bravo à la Catalane Laia Sanz.

Le Chilien Pablo Quintanilla a placé sa Husqvarna (bon, d’accord, c’est à la base un moteur KTM) à une pas si mauvaise huitième place au général. Dans les autres marques, les GasGas ont favorablement impresionné pour leur première participation depuis de nombreuses années. Johnny Aubert, le mieux classé, est au final sixième. Et du côté de l’Asie, le rookie Oriol Mena a mené sa moto Hero jusqu’au bout, et en septième place s’il vous plaît!

Dans la catégorie des « Original by Motul », autrement dit des pilotes Moto Malle, sans assistance, c’est le Français Olivier Pain qui s’en tire le mieux, au 28ème rang. Il devance ainsi l’Anglais Lyndon Poskitt, sur sa KTM verte aux couleurs de son sponsor suisse Motorex.

Nicolas Brabeck-Letmathe, résident suisse mais citoyen autrichien, finit 59ème, tandis que Santiago Bernal, sponsorisé lui aussi par une marque suisse (iXS), est 67ème. Au total, sur 142 inscrits, il y a eu 57 abandons. Dont le vainqueur de 2017, Sam Sunderland!

Photos: PhotosDakar.com/DPPI/DR
Source dakar.com/France Télévisions

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 47 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises, mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *