La nouvelle Ducati Panigale V4, ou la moto de GP sur route
Nouveauté 2018

La nouvelle Ducati Panigale V4, ou la moto de GP sur route

Abandonnant le V2, la marque italienne franchit un cap pour ses motos sportives. La nouvelle Panigale V4 s’inspire très fortement des Ducati de MotoGP et offre des prestations de premier ordre pour sa catégorie, en gardant une partie du style de l’ancienne Panigale et en étant utilisable aussi en dehors de la piste.

La nouvelle Panigale V4 marque un changement radical chez Ducati. Dévoilée lors de la présentation des nouveautés 2018 à Milan, deux jours avant le début du salon international de la moto EICMA, elle représente le début d’une nouvelle ère, pour reprendre les mots de Claudio Domenicale, administrateur délégué de la marque italienne.

Comme le nom l’indique, c’est la première Ducati moderne à se passer d’un moteur bicylindre en L. Il est remplacé dans la cadre de cette nouvelle hypersportive par un V4 dont les cylindres sont inclinés à 90 degrés. C’est le V4 Stradale, déjà présenté il y a peu de temps par Ducati à l’occasion du Grand Prix de Misano, à la toute fin de l’été 2017.

Ce V4 est censé additionner les avantages du quatre-cylindres en ligne avec ceux du bicylindre de type V2. Il est moins encombrant que le premier, mais plus souple que le second. Il répond plus facilement que le V2 aux normes antipollutions européennes de dernière génération, sans pour autant sacrifier les performances, essentielles pour une moto sportive haut de gamme.

Le nouveau moteur s’inspire très, très fortement de celui qui propulse les prototypes Ducati de compétition en MotoGP, la classe mondiale la plus exigeante (lire notre article précédent). L’architecture V4 est la même, et certaines des cotes également. La version « route » et produite en série du V4 a droit comme sa contrepartie de compétition à un arbre moteur dit contrarotatif. Qui donc tourne dans le sens contraire des roues, ce qui réduit l’inertie due aux mouvements gyroscopiques des roues lors des phases d’accélération, de freinage mais aussi lors des changements de direction.

Un soin particulier a été apporté lors de la conception et du développement de ce nouveau V4, de sorte qu’il ne soit pas beaucoup plus lourd que son prédécesseur. Sa cylindrée de 1103 centimètres cubes, plus importante que ce que permet le règlement du championnat mondial Superbike pour un V4, est pensée pour avoir suffisamment de couple en utilisation routière.

Une version homologuée course de la Panigale V4, avec un moteur de cylindrée moindre, va certainement arriver plus tard dans l’année 2018.

nouvelle Panigale V4
La moto demeure compacte, malgré son V4.

Et Ducati a continué dans la même veine pour la conception du châssis de la Panigale V4, qui reprend le principe de base de la Panigale: le moteur est un élément porteur central, presque majoritaire. De plus, comme pour les dernières Ducati de MotoGP, ce châssis permet de rendre indépendantes l’une de l’autre les rigidités torsionnelle et latérale. Ce qui permet d’avoir une moto compacte en largeur, à la fois rigide ce qu’il faut et souple quand il le faut lorsque l’on change de direction.

Le résultat vaut le détour. La moto délivre la bagatelle de 214 chevaux en pointe, à 13000 tours par minute. Un nouveau record pour la catégorie. Et elle ne pèse cependant que 194 kilos avec les pleins. La valeur de couple maximale est de 124 Nm à 10000 tr/min. Ce qui est logiquement moins que celle du moteur Superquadro V2 de la Panigale 1299. Mais qui est quand même respectable. Une RSV 4 délivre par exemple 115 Nm à 10500 tr/min.

nouvelle Panigale V4
Le châssis de la nouvelle Panigale V4 a été conçu pour être compact malgré le nouveau moteur.

Stylistiquement, la nouvelle est proche de l’ancienne. La face avant est un peu plus large au niveau du carénage et des phares. Mais on conserve par contre la forme générale, et surtout, malgré Euro 4, on a toujours des échappements intégrés au carénage, ce qui est un plus indéniable pour la ligne visuelle de la moto.

Claudio Domenicali a fait passer un petit film dans lequel on entend bien la bande-son de la nouvelle Panigale. Elle n’a rien à envier l’ancienne!

nouvelle Panigale V4
Notez que l’échappement est heureusement toujours intégré au carénage.

Côté électronique, un pas en avant est aussi fait. Le contrôle de traction, le contrôle du frein moteur, celui de l’ABS, l’anti-wheelie et les modes de pilotage évoluent. On a notamment un ABS de virage que l’on peut rendre actif sur la seule roue avant, un plus sur circuit. Un contrôle de glisse en entrée et en sortie de virage fait aussi désormais partie de la dotation.

Nouveaux étriers Brembo

Pour l’arrivée de la V4, Brembo s’est fendu d’un nouveau système de freinage à l’avant, baptisé Stylema: une évolution des étriers M50, déjà fort performants. C’est plus léger et plus efficace, affirme Ducati. Quant à Pirelli, ils ont offert à la nouvelle venue des pneus nouveaux, des Diablo Supercorsa SP livrés dans des dimensions spéciales à l’arrière. Les mêmes que celles relevées pour les Ducati du championnat mondial Superbike!

nouvelle Panigale V4
Ca, c’est la version S, et on la reconnaît notamment à la couleur plus franchement dorée de ses jambes de fourche.

La Panigale V4, comme la V2, est disponible en version standard et en version S. La seconde se distingue par des suspensions électroniques semi-actives de nouvelle génération, et par quelques grammes perdus ça et là pour compenser le poids de ces suspensions spéciales.

Enfin, pour célébrer le changement d’ère, Ducati va fabriquer une Panigale V4 Speciale en quantités limitées. Pas plus de 1500 exemplaires, qui seront numérotés. Ces motos auront une décoration tricolore italienne, des roues plus légères et des pièces en carbone, entre autres raffinements.

nouvelle Panigale V4
Coloris spécial pour la V4… Speciale.

Quant au prix de la Panigale V4, Claudio Domenicali a précisé qu’il serait « en ligne avec ce que nous avons demandé jusqu’ici pour des motos sportives de cette catégorie, produites en série. » Qu’on ne s’attende donc pas à pouvoir repartir de chez son concessionnaire avec une V4 à moins de 23000 francs…

Cela donne: Panigale V4 de base à 23990 francs, Panigale V4 S à 29990 francs, et Panigale V4 S Speciale à… 42900 francs, voire 46900 francs.

Toutes pourront être disponibles en Suisse à partir de décembre 2017.

Photos: DR, Sylvain Muller
Source comm. Ducati

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 47 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises, mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *