Un nouveau petit Sym urbain sport, le Jet 14
Nouveauté 2017

Un nouveau petit Sym urbain sport, le Jet 14

La marque d’Extrême-Orient lance sur le marché un concurrent des Honda PCX et Yamaha NMAX 125.

C’est un petit nouveau dans la famille des scooters Sym. Le Jet 14 vient d’être présenté par la marque taïwanaise au salon de la moto de Cologne, Intermot 2016, en Allemagne.

C’est un 125, qui se situe du côté des sport-utilitaires, pas des GT. Cet engin, affirme son constructeur, est léger: 122 kilos. On ne sait pas si c’est avec les pleins. Mais c’est de toutes façons peu.

Il est aussi assez compact (empattement de 1330 mm, longueur de , et sa ligne fait penser par certains aspects au Yamaha NMAX 125 (lire notre essai). On note un pare-brise court, symbole de sportivité. Et une selle assez accueillante sans être sénatoriale. Et surtout un plancher plat assez large. Contrairement à son concurrence japonais.

Le coffre sous la selle n’est pas immense, mais doit pouvoir emporter un casque intégral (avec mentonnière) sans problème, et quelques babioles. Il y a aussi un espace de rangement fermé derrière le tablier du scooter.

Jet 14
On vous laisse deviner de quel animal on s’inspire ici.

Le moteur, nanti de l’injection électronique, existe en deux versions: refroidi par air, ou par liquide. Il y a fort à parier que ce soit la seconde qui soit importée en Suisse. Le Jet 14 liquide a par ailleurs droit à un frein à disque à l’arrière (contre un tambour pour l’autre), et à un tableau de bord en trois partie avec écrans LCD. Les deux ont un freinage combiné avant-arrière – pas d’ABS. Le minimum syndical pour passer le test des normes Euro 4 qui entrent en vigueur l’an prochain.

Jet 14
L’arrière est travaillé. La selle culmine à 780 mm pour le pilote.

On note avec plaisir des pneumatiques fins mais hauts (14 pouces à l’avant comme à l’arrière). De quoi faciliter l’existence en ville, en donnant plus de confort et de stabilité que des roues basses. Quant aux suspensions, c’est une simple fourche télescopique à l’avant, et pour l’arrière deux amortisseurs réglables (en précharge, on suppose). Du moins sur le Jet 14 refroidi par liquide. L’autre est suspendu de manière plus basique derrière.

Et naturellement, comme souvent chez Sym, les phares sont très tendance avec des LED soigneusement placées.

On ne sait pas encore exactement quand il arrivera en Suisse, ni bien sûr combien il coûtera.

Photos: DR
Comm. Sym

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 51 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements