Le rallye du Dakar pourrait à nouveau faire l’impasse sur le Chili en 2017
Actu, Sport

Le rallye du Dakar pourrait à nouveau faire l’impasse sur le Chili en 2017

La chambre des députés chiliens vient de voter contre le retour de la manifestation sportive sur ses terres.

La chambre des députés chiliens vient de dire non au passage du plus célèbre et du plus difficile des rallyes auto-moto dans son pays pour l’année prochaine. Selon différents quotidiens et agences, dont le journal chilien El Mercurio, ce vote négatif a été justifié par des raisons environnementales.

Le vote a été de 42 contre le Dakar, 33 pour, et 17 abstentions. L’argument phare étant l’impact de la manifestation sur la Nature. Déjà cette année, le rallye a évité ce pays. Mais c’était censé être juste une pause, liée aux catastrophes naturelles qui ont touché la région de Copiapo. Le gouvernement chilien avait en effet dit avoir besoin de l’argent qu’il était censé investir dans une participation au rallye pour réparer les dégâts causés par les éléments.

L’événement sportif s’est donc tenu en janvier dernier en Argentine et en Bolivie uniquement. Mais il était sérieusement question d’un retour au Chili, notamment pour que les concurrents puissent se mesure dans les fameuses dunes de sable géantes du désert côtier de l’Atacama. Il y a quelques semaines, le ministère chilien de l’environnement avait donné un premier signe d’hésitation en expliquant qu’il ne se voyait pas payer les droits d’inscription de son pays à la manifestation. Un accord financier n’avait pu être trouvé avec l’ASO, la société en charge de l’organisation.

Puis les sociétés d’archéologues, de paléontologues et d’anthropologues physiques du Chili, du Pérou et de Bolivie s’y sont mises, mettant en garde contre les dégâts potentiels au patrimoine que causerait le passage des coureurs avec leurs motos, quads, voitures et camions.

Et maintenant c’est du monde politique que vient le refus. IL n’est pas définitif, le dernier mot revenant dans ce domaine au gouvernement chilien. On sait par contre que d’autres pays sud-américains, comme le Paraguay, aimeraient que le rallye passe par chez eux…

Par Jérôme Ducret, source El Grafico Chile, image DR

Article mis à jour le 22 mars 2016 à 22:37

Auteur

Jérôme Ducret

Jérôme Ducret

Journaliste - 52 ans, 1m70, 80 kg - habite à Lausanne - marié, deux enfants. Aime les Italiennes et les Anglaises (les motos, bien sûr), mais n'est pas sectaire. A l'aise dans les ronds-points et les petites routes, et s'est découvert récemment une passion pour l'Aventouring en tout-terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Created with love by netinfluence agence digitale
Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle
Suivez l'actualité du monde de la moto, les nouveautés et l'agenda des événements